Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > La partition de musique traditionnelle en déclin?

La partition de musique traditionnelle en déclin?

par Falculelli, le 23/02/2019 à 18:09 - 2343 visites

Bonjour à toute l'équipe du Guichet des Savoirs,

Étudiante en Master gestion de l'information-documentation, je me consacre actuellement à une réflexion au sujet des ressources documentaires spécialisées en matière de musique imprimée.

Je m'intéresse aux usages de la partition (tous instruments confondus), particulièrement au regard de la transition numérique (comme cela a été le cas pour le livre, si l'on se réfère aux e-books), après avoir travaillé précédemment sur les mutations observées dans le domaine de la musique enregistrée (reflétées notamment par la désaffection du CD au profit du téléchargement et de l'utilisation des plateformes de streaming).

Plus précisément, je m'interroge quant à la concurrence représentée par la multiplicité des offres de partitions en ligne et ma question à ce sujet est la suivante: l'offre traditionnelle propre à la partition physique est-elle véritablement en train d'être supplantée par le développement de l'accès à la partition numérique? Jusque-là incontournable, la première détient-elle encore toute sa légitimité ou est-elle plutôt en passe d'être "détrônée" par la seconde? Il n'est pas si aisé que cela de trouver des données propres à ce secteur éditorial bien spécifique, en comparaison avec le segment représenté par le livre.

Le progrès technologique aidant, il est désormais possible aujourd'hui de pouvoir éditer ses propres partitions grâce à des logiciels dédiés, et de télécharger gratuitement sur Internet les œuvres musicales appartenant au domaine public (en ajoutant à cela tous les sites commerciaux existants qui viennent proposer une large gamme de partitions, et ce dans tous les styles musicaux). Mais que devient alors la partition au format papier et quelles sont les alternatives pour les éditeurs?

Je pense par ailleurs à plusieurs établissements de lecture publique qui possèdent des collections de partitions extrêmement denses: la Médiathèque Musicale de Paris et la bibliothèque Municipale à vocation régionale de Nice. En revanche, je ne connais pas à ce jour de bibliothèques qui proposent des partitions en ligne à leurs usagers: connaîtriez-vous des offres de ce type? Il me vient à l'esprit l'offre numérique issue de la Philharmonie de Paris, mais il s'agit d'une façon générale de retransmissions de concert et de morceaux sélectionnés disponibles à l'écoute, et non de partitions...(sauf erreur de ma part).

Je vous remercie par avance pour ces pistes "musicothéconomiques" qui me seraient d'une (très) grande aide pour mes recherches sur ce sujet, qui s'avère être vraiment peu traité dans les mémoires universitaires et les thèses et mérite à ce titre d'être investigué.

Bien cordialement,
Falculelli

Réponse du Guichet du savoir

par bml_mus, le 26/02/2019 à 16:34

Réponse du Département Musique

Bonjour

effectivement, le secteur de la musique imprimée connaît une phase de mutation dont il semble encore hasardeux de prédire l'aboutissement. La littérature sur le sujet ne paraît pas très abondante : le recul manque peut-être encore et le poids économique du secteur est sans doute trop peu important pour susciter beaucoup d'études. La matière de votre sujet est donc très probablement à constituer, et comme vous ne nous indiquez pas vos sources, nous serons sans doute amenés à vous proposer des pistes que vous connaissez déjà.
Nous n'avons trouvé qu'une monographie qui aborde en partie votre sujet : L'édition musicale, de la partition à la musique virtuelle (2010). Vous pouvez en consulter le sommaire détaillé ici : Édition musicale: de la partition à la musique virtuelle.

Pas d'étude spécifique recensée sur le site du Ministère de la Culture ou de la Documentation Française. Nous doutons qu'il existe une ou des études de marché sur le secteur, mais vous pouvez éventuellement reporter à cette fiche pratique du Guichet du savoir pour en chercher une.
Vous auriez sans doute intérêt à vous rapprocher des principaux acteurs de la filière de la musique imprimée eux-mêmes, via le CEMF et la SEAM.

La Lettre du Musicien (consultable à la BM de Lyon) a consacré un article Partitions numériques… est-ce l’avenir ? au sujet (n°456, 2014), et un dossier spécial dans son numéro 499 (2017) ainsi que l'IRMA (2012).
Signalons encore cette émission sur France Musique, consacré à la "la santé du secteur des partitions de musique", ainsi qu'un article sur le devenir des magasins de partitions (sur nomadmusic), et enfin une rapide mise en perspective historique du sujet sur mondedulivre.

Vous pouvez aussi vous tourner vers les acteurs de la partition numérique, ou partition augmentée, telle que développée par Weezic, récemment racheté par Makemusic. Le site Partition numérique constitue également une ressource à jour sur ces questions.

Concernant le 2è aspect de votre question, nous ne connaissons pas non plus de bibliothèque de lecture publique qui proposerait ce type d'offre. Là encore, vous aurez meilleur compte de vous adresser directement auprès du groupe français de l'Association Internationale des Bibliothécaires Musicaux (AIBM).
Notons cependant que la BNF via Gallica propose plus de 47 000 partitions en ligne. Par ailleurs, de nombreux centres de documentation musicale et fondations dédiées à des compositeurs proposent des partitions voire des corpus complets en ligne. Vous pouvez en avoir un aperçu sur cette liste de la BU d'Ottawa, ou encore via le Répertoire International des Sources Musicales (RISM).

Bon courage pour vos recherches
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact