Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > EPE BTS Tourisme

EPE BTS Tourisme

par lilou753, le 17/04/2019 à 15:47 - 927 visites

Bonjour,

Etant étudiante en BTS Tourisme 2ème année, je dois réaliser un dossier d'une quinzaine de pages répondant à une problèmatique. Je m'adresse à vous afin d'avoir de nouvelles ressources documentaires.
Mon EPE se porte sur une agence de voyage spécialisée en croisières et ma problèmatique est la suivante : Comment diversifier la clientèle ?

Pourriez-vous m'aider ?

Je vous remercie.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 18/04/2019 à 10:33

Bonjour,

Le magazine n°15 d'octobre 2017 d'Act’UrbA produit par Aucame fait un point sur Le boom des croisières maritimes et sur les mutations et diversifications de la clientèle française. En voici un extrait :

" Avec 8,8 croisiéristes pour 1 000 habitants, la France se situe au dernier rang des grands pays européens derrière l’Italie (13,9) et même l’Espagne (9,7). Ainsi, par rapport à l’Amérique du Nord et au reste de l’Europe de l’Ouest, la France paraît encore peu séduite par le produit « croisière maritime ».
Cependant, le nombre de passagers français a été en progression constante depuis une quinzaine d’années. [...]
Les professionnels du secteur s’accordent à dire que les Français privilégient avant tout la destination.
Ils paraissent être plus séduits par la nature des destinations que par l’aménagement du paquebot ou l’offre de loisirs à bord. Les croisiéristes français paraissent plus curieux que les Allemands ou les Anglais et sont à la recherche de découvertes culturelles et de nouvelles sensations. Ils privilégient plutôt l’itinéraire culturel ou dépaysant sous le soleil.
Même s’ils continuent à privilégier la Méditerranée (à 65 %), les Français optent de plus en plus pour les fjords d’Europe du Nord. Ce sont des destinations qu’ils semblent désormais préférer aux paradis des Caraïbes ou des Bermudes, certes plus chers. Dans tous les cas, les activités à bord arrivent après le choix de la destination.
Cependant, les armateurs sont confiants sur le potentiel de développement en Europe en général et en France en particulier. Les croisières ne représentent en effet que 1 % des voyages organisés, contre 4 % aux USA.
Cet optimisme se fonde également sur la mutation de la clientèle française qu’observent les professionnels depuis quelques années.
En effet, autrefois, les amateurs de croisières appartenaient plutôt au troisième âge. En 1995, l’âge moyen d’un croisiériste était de 65 ans. Aujourd’hui, la croisière a vu son public se diversifier : elle se vit en famille, en couple ou entre amis. Cette nouvelle clientèle plus jeune est attirée par les prestations à bord et la diversité des escales. Sur les croisières Costa, par exemple, la moyenne d’âge a baissé de dix ans, passant de 55 ans à 45 ans.
Les jeunes parents et les familles élargies ou recomposées y trouvent également des prestations adaptées (baby-sitting, garde d’enfants, clubs de loisirs...) pour leurs enfants. Les adultes peuvent ainsi profiter pleinement de leur croisière tandis que l’on s’occupe de leurs enfants.
Dans un souci de rentabilisation des navires, les armateurs cherchent à élargir au maximum le panel de clients. Sont notamment visées les clientèles professionnelles pour des voyages de travail (séminaires, team building,...) ou d’affaires (lancements de produits, convention avec des sous-traitants,...).
Le sondage réalisé en 2016 par l’institut BVA pour la compagnie Costa Croisières montre qu’un quart des Français envisage de partir ou de repartir en croisière, dont une moitié d’entre eux dans les 5 ans à venir. Ce même sondage indique également un net rajeunissement de la clientèle potentielle : de l’ordre de 30 % des 18-34 ans se déclarent intéressés par une croisière, devant les 35-64 ans (21,7 %) et les plus de 65 ans (19,4 %). "

Un article de Tourmag résume bien la démarche à adopter pour les agences de croisière :
« La croisière s’ouvre à tous, à travers deux segments : le mass market, avec des prix attractifs pour les familles, et les petits unités, qui proposent des services personnalisés », résume Corinne Renard, directrice commerciale de Compagnie Internationale de Croisières.
D’un côté, il y a donc ces paquebots géants, qui deviennent à eux seuls une véritable destination, et de l’autre côté, des navires à taille humaine, où l’itinéraire et les services font la différence.
Mais un même critère permet à ces deux secteurs de conquérir de nouveaux clients : la personnalisation de leur offre et, donc, la perspective de proposer aux croisiéristes une expérience unique, qu’il s’agisse d’une expédition en Antarctique ou de tester le nouveau toboggan du plus grand navire au monde.
Une diversité de produits grandissante qui permet aux clients de personnaliser leur voyage, jusqu’à composer leur croisière sur-mesure.
source : Croisière du futur : vers une offre personnalisée et modulable / Anais BORIOS - Tourmag - 26 septembre 2016

A moins de se tourner vers des croisières de luxe : La vogue des croisières ultraluxe / Bénédicte Menu - Le Figaro - 11/10/2018 :
" Dans son étude des tendances, révélée chaque année en août à Las Vegas, Virtuoso, le très select réseau de créateurs de voyages haut de gamme, souligne la convergence d'une double appétence de sa clientèle aisée pour la navigation de luxe et les voyages d'aventure. Elle explique l'extraordinaire montée en gamme et multiplication des croisières dites d'expédition. [...] À travers ce confort ultime, cette diversification d'expériences rares et de destinations inédites, c'est de l'émotion que l'on cherche à créer. Et rien de tel qu'un dîner étoilé pour compléter le processus"


A lire pour aller plus loin :
- En direct du Costa day : le nouveau laboratoire de vente dédié aux agents de voyages / Tourhebdo - 06.07.2018
- Croisières maritimes et fluviales, l’offre crée la demande / Sarah Belhadi - Le nouvel économiste - 11/09/2015
- Les compagnies de croisières veulent gagner des parts sur le voyage organisé / Tourmag - le Jeudi 22 Septembre 2016
- Croisière : Les agences spécialistes en forte croissance / Anais BORIOS - Tourmag - le Mercredi 5 Octobre 2016
- Tourist Tracker : et si vous faisiez revenir des clients en agences grâce à leurs smartphones ? / Romain POMMIER - Tourmag - Jeudi 4 Octobre 2018
- Costa Croisières fait son retour en tête de ligne sur Toulon / Céline Eymery - Tourmag - 29 Novembre 2018
- I. Croisière du futur : quels concepts et quels produits pour quelle clientèle ? Dossier spécial Croisière du Futur / François Weill - Tourmag - Dimanche 6 Avril 2014
- Nouvelle clientèle, pourquoi voyager en croisière ?
- Etude des retombées économiques des croisières dans le département des Pyrénées-Orientales saison 2015

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact