Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Révélations de Fatima

Révélations de Fatima

par celyne, le 18/04/2019 à 11:29 - 654 visites

Bonjour suite à l'incendie de Notre Dame de Paris , de Saint Sulpice le mois précédent et les dégradations qui ont précédé dans différentes Eglises , j'ai entendu une courte information , sans précision de sources , faisant référence aux prédictions de Fatima associant la destruction progressive du catholicisme et d'autres religions -dont les édifices et objets de culte sont un symbole- et la fin d'un monde ou du monde (thème si souvent approché !) .Je n'ai rien trouvé sur internet ou dans des livres seulement des articles très partiaux et critiques d'auteurs émettant des jugements négatifs envers le Pape ou les religions ou des articles en ésotérisme .Des recherches au Portugal seraient peut être plus indiquées ?
Je vous remercie pour tout le travail effectué .C'est toujours un plaisir de lire les articles .

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 19/04/2019 à 12:58

Bonjour,

Tout d'abord, voici une courte présentation des "prédictions" de Fatima, extrait d'un article du Figaro :

" Le 13 mai 1917 et, plusieurs fois par la suite, trois enfants de Fatima voient apparaître la « Dame », Notre Dame, déclarera par la suite soeur Lucie, l'une des voyantes. L'apparition livrera un secret en trois parties distinctes.
Premièrement, la vision des enfants est celle de l'Enfer. La Vierge Marie montre « un grand océan de feu, qui paraissait se trouver sous la terre et, plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s'ils étaient des braises transparentes », vision qualifiée par les voyants « d'épouvante et de peur ».
Deuxièmement, la Vierge dit alors aux voyants : « Vous avez vu l'enfer où sont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Coeur immaculé. Si l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes seront sauvées et on aura la paix. La guerre va finir. Mais si l'on ne cesse d'offenser Dieu, sous le pontificat de Pie XI en commencera une autre, pire encore (...). Pour empêcher cette guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Coeur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si on accepte mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix. Sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, diverses nations seront détruites. A la fin, mon Coeur immaculé triomphera. »
La troisième partie, en partie révélée le 13 mai [2000] « décrit l'immense souffrance des témoins de la foi du dernier siècle du deuxième millénaire. Selon l'interprétation des bergers, « l'Evêque vêtu de blanc » qui prie pour tous les fidèles est le Pape. Lui aussi, marchant péniblement vers la Croix, parmi les cadavres des personnes martyrisées (évêques, prêtres, religieux, religieuses et nombreux laïcs), tombe à terre comme mort, sous les coups d'une arme à feu ».
source : Le secret de Fatima au grand jour - Joseph VANDRISSE - Le Figaro, no. 17378 - lundi 26 juin 2000

C'est probablement en référence à ce dernier "secret" que vous avez entendu parler de "fin du monde".
Il s'agit d'une lettre écrite par Lucie (l'une des trois enfants de Fatima) en 1944. Son contenu aurait pu être révélé dès 1960 mais l’Église décida de garder ce dernier message secret alimentant ainsi les spéculations puis la controverse lors de sa publication.

Voici ce que rapporte Lucie dans la lettre publiée le 26 juin 2000 :

« Après les deux parties que j'ai déjà exposées, nous avons vu sur le côté gauche de Notre-Dame, un peu plus en hauteur, un Ange avec une épée de feu dans la main gauche ; elle scintillait et émettait des flammes qui, semblait-il, devaient incendier le monde ; mais elles s'éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre-Dame en direction de lui ; l'Ange, indiquant la terre avec sa main droite, dit d'une voix forte : Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu : « Quelque chose de semblable à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant » un Évêque vêtu de Blanc, « nous avons eu le pressentiment que c'était le Saint-Père » . Divers autres Évêques, Prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s'ils étaient en chêne-liège avec leur écorce ; avant d'y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d'un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu'il trouvait sur son chemin ; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches ; et de la même manière moururent les uns après les autres les Évêques, les Prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes. Sous les deux bras de la Croix, il y avait deux Anges, chacun avec un arrosoir de cristal à la main, dans lequel ils recueillaient le sang des Martyrs et avec lequel ils irriguaient les âmes qui s'approchaient de Dieu. »

A vous de juger s'il est fait mention d'apostasie et de fin du monde...
Certains pensent que ce message est tronqué voire qu'il s'agit d'un faux. En effet, la contestation porte à la fois sur l'authenticité du message, sur son contenu et sur son interprétation.

C'est ce qu'insinue le journaliste Antonio Socci dans son ouvrage "Il quarto screto di Fatima" :
Pour lui, "le récit de la vision n'est qu'une partie du secret, de surcroît édulcorée dans la mesure où il ne concernerait que le passé, et il existerait un texte soigneusement occulté qui prévoit une grande crise de la foi, une trahison de la hiérarchie et des catastrophes sur l'humanité, thèmes empruntés au fameux secret de Louis Emrich." [...]
[d'après le père Alonso] :" "très probablement, la troisième partie du secret ne parle pas seulement de la crise de la foi, mais encore des pays dans lesquels elle se fera davantage sentir". Ce thème est particulièrement mis en avant par les courants intégristes dans l'Eglise, comme le souligne le cardinal Bertone quand il insiste sur l'opportunité de la révélation du secret :
"En plus de l'appel fondamental à la pénitence, ce que la Vierge a montré d'important est la réfutation de la thèse principale des intégristes : le secret n'a rien à voir avec l'apostasie liée au Concile, au Nouvel Ordo et aux papes conciliaires, comme les intégristes le soutiennent depuis des décennies. Ce seul fait valait la peine de révéler le secret."
source : Fatima [Livre] : 1917-2017 / Joachim Bouflet

Quant à Lucie, elle répondit : "Le secret a été totalement révélé". "Il y a des personnes qui ne sont jamais contentes !".

Pour aller plus loin et vous forger votre propre opinon, nous vous laissons consulter ces documents :
- Secrets de Fatima / Wikipedia
- Le message de Fatima / site du Vatican
- Trois secrets dévoilés en 1942 et en 2000 / Guénois, Jean-Marie - Le Figaro, no. 22629 - Le Figaro, vendredi 12 mai 2017 759 mots, p. 11
- Fatima, l'une des questions les plus controversées de l'histoire récente de l'Eglise / Jean-Marie Guénois - Le Figaro - 12/05/2017
- Fatima [Livre] : 1917-2017 / Joachim Bouflet
- Le troisième secret de Fatima publié par le Vatican le 26 juin 2000 est un faux [Livre] : en voici les preuves / Laurent Morlier

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
cron
mentions légales - contact