Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Fleur en a

Fleur en a

par ZapPierre, le 20/05/2019 à 19:45 - 686 visites

Bonjour
Pourquoi les fleurs en a sont elles au masculin, ou y a t il des exceptions?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 22/05/2019 à 11:43

Bonjour,

Rien de tel qu’une recherche dans Le bon usage: grammaire française de Maurice Grevisse et André Goosse pour trouver une réponse à votre question :

« Le latin (comme beaucoup d’autres langues) possédait un troisième genre, le neutre. La plupart des noms neutres sont passés au masc. En latin vulgaire et, de là, en français. Quelques-uns sont devenus féminins ; c’est surtout le cas de pluriel neutres, dont la finale a été confondue avec la finale du fém. singulier.
(…) Le genre des noms inanimés est dû à leur origine et aux diverses influences qu’ils ont subies. Beaucoup de noms ont changé de genre au cours de l’histoire.

Sans faire de cela une règle, on observe que la finale a- semble attirer vers le masculin
(…) En particulier, les noms de plantes en –A (fem. En lat.) sont généralement masc.en fr. (camélia, fuchsia, etc.), alors que ces noms, francisés en e (forme souvent en recul dans l’usage sont féminins.

La forsythie (J. Rosenthal, tard. De J. Upkide, Cœur de lièvre, p. 128) - Un forsythia (Green, Malfaiteur, 1974, p. 243)
Bougainvillées oranges serrées comme des lierres (Malraux, Antimémoires, p. 69) – Le Bougainvilléa (Colette, Gigi, L.P., p. 142)
Comp. Salvia (masc. et sa forme, sauge (fém.)
Cattleya (parfois écrit catleya ; naguère , cattleye, fém.), fém. pour le Rob. En 1953, est masc. pour le Rob. Depuis 1985 et pour la plupart des dict.
EX. fém : Hériat, Enfants gâtés, IV, ex. masc : Proust, Rech., t1 ; Colette, Aventures quotidiennes, Ouevres compl., t. VI, p. 418 ; Giraudoux, cit., Trésor ».

Comme vous l’aurez compris, votre question s'inscrit dans le débat, ô combien controversé, du genre et mérite, si vous êtes intéressé par la problématique de la masculinisation des noms, de vous plonger dans la lecture des ouvrages suivants :

Les mots ont un sexe: pourquoi "marmotte" n'est pas le féminin de "marmot", et autres curiosités de genre / Marina Yaguello, 2014.
Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! : petite histoire des résistances de la langue française/ Éliane Viennot, 2014.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact