Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > Comment se muscler sans musculation

Comment se muscler sans musculation

par Ambre27, le 12/06/2019 à 15:10 - 1417 visites

Parfois, il arrive qu'on ait une masse musculaire très insuffisante due à un amaigrissement important par exemple ou à la vieillesse. Comment regagner une masse musculaire correcte tout en ayant une alimentation équilibrée mais sans faire de musculation ?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 14/06/2019 à 10:49

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

La fonte de masse musculaire liée au vieillissement est aussi appelée sarcopénie (diminution de la masse musculaire) ou dynapénie (baisse de la force musculaire). La sarcopénie provient d'une atrophie des fibres musculaires et d'une perte du nombre de fibres résultant de l’apoptose (processus par lequel des cellules déclenchent leur auto-destruction en réponse à un signal) de motoneurones de la moelle épinière. Ces altérations conduisent à la réduction du nombre d’unités motrices et à la formation d’unités « géantes ». Tout ceci et d'autres processus entraînent des implications importantes sur le contrôle nerveux de nos mouvements.

Le terme « dynapénie » évoque les altérations fonctionnelles associées au vieillissement physiologique.

Ces deux problèmes peuvent aussi se retrouver lorsqu’on a été immobilisé longtemps (hospitalisation par exemple) ou lors d’un amaigrissement important. Car le muscle est le compartiment corporel d’où l’organisme va essayer de puiser son énergie et ses protéines chaque fois qu’il subit une agression (infection, cancer, fracture, besoin de cicatrisation). Le capital musculaire est donc en lien étroit avec la capacité de l’organisme à faire face à des telles situations menaçantes.

Ces modifications musculaires ne concernent pas seulement la quantité de muscle, mais aussi la qualité. Le muscle perd progressivement ses fibres rapides et «explosives» et il devient plus lent dans ses réactions. De même le «couplage» entre le muscle qui agit et les nerfs qui ordonnent devient moins fonctionnel ce qui se répercute aussi sur la fonction musculaire.

Les conseils de professionnels, que vous retrouverez ci-dessous, préconisent une mobilisation, même très douce, du corps et une alimentation équilibrée.

Informations du site Planetesante.ch : Perdre du muscle avec l’âge: une menace pour l’autonomie.

Comment se (re)faire du muscle en douceur du site Notretemps.com :
« Préserver sa musculature est une assurance bonne santé. Même si ce vieillissement physique est naturel, on peut le limiter et même redonner de la vitalité aux muscles jusqu’à un âge avancé... en les nourrissant et en bougeant bien.
Si l’on ne fait rien dans ce sens, à partir de 50 ans on peut perdre en moyenne 15% de sa force musculaire (dynapénie) tous les 10 ans
Pour refaire du muscle, il faut avant tout rééquilibrer son alimentation en limitant les graisses saturées (charcuteries...), les sucreries, en faisant la part belle aux fruits frais, aux légumes (surtout ceux de la famille des choux) mais aussi aux protéines.
+ quelques exemples d’exercices doux. »

Un article d’une revue médicale suisse avec les nouvelles approches thérapeutiques : Sarcopénie : nouveau thème d’actualité en gériatrie.

5 trucs pour bien conserver ses muscles du site Passeportsante.net

Sarcopénie, la maladie du vieillissement musculaire du site sante.figaro.fr

Comment ralentir le vieillissement musculaire du site sante.figaro.fr

Prévenir la fonte musculaire grâce au sport du site allodocteurs.fr

Bonne lecture !

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image & sur le magazine L’influx
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact