Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > Moustache de Magnum

Moustache de Magnum

par Marmotte du 75, le 19/08/2019 à 16:39 - 682 visites

Bonjour,
Je souhaiterais savoir si le personnage principal de la série Magnum est plus sexy avec ou sans sa moustache ?
Je vous en remercie

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 21/08/2019 à 14:39

Bonjour,

Ouf, sauvé par vanityfaire qui très philosophiquement dresse un classement des acteurs à moustache les plus sexy et indique que

Citer:
L'acteur de Magnum Tom Selleck est l'invité d'honneur de ce classement, ayant inventé un style à l'époque où la moustache était has been et loin, très loin, d’être sexy. La tonsure franche, épaisse et touffue de Selleck aura marqué les mémoires, de Magnum à Friends où, jouant le petit ami de Monica, l’acteur fait une mythique apparition sans sa moustache (« Oh mon dieu, tu es chauve des lèvres ! », s'écrira-t-elle) jusqu’à aujourd’hui, où la seule moustache de Selleck possède son propre fan club sur Facebook. Chapeau bas, c'est un must.


Attention, Pure break va plus loin dans les confidences :
Citer:
Tom Selleck est surtout connu pour … sa célèbre moustache et interdiction pour lui de la raser ! L’acteur a avoué au New York Post qu’il voulait changer de tête et raser sa moustache avant le début du tournage de la série Blue Bloods dans laquelle il tient le rôle de Frank Reagan, mais qu’on lui a interdit.


Closer , ne fait pas dans la demi-mesure en indiquant qu’en 2004 l’acteur avait carrément « osé la raser » . Sacrilège !!

Voilà pour Tom Selleck… de la à savoir si il est plus sexy avec ou sans ce n’est qu’une question de goût. A ce propos, une étude menée par l’Ifop en 2016 montrait :

«
Citer:
A peine 4% des hommes âgés 18 ans et plus portent habituellement une moustache ;
On recense en revanche 40% de barbus, dont 24% d’hommes portant une barbe de trois jours, 8% une barbe de dix jours et 6% une barbe complète (courte ou longue) ;
La confrontation de ces résultats avec les rares données antérieures confirme un retour en force de la barbe : la proportion de barbus en France étant passée de 33% à 40% en moins de 2 ans.
Les autres formes de pilosité faciale restent quand elles marginales : seuls 3% des Français portent habituellement un bouc et à peine 1% d’entre eux déclarent porter une barbiche ;
De leur côté, les femmes sont très partagées sur le sujet : si 50% d’entre elles trouvent les hommes rasés de près les plus sexy, elles sont à peu près autant à préférer les barbus (45%)
Mais sur ce point, les jeunes filles expriment massivement leur préférence pour les barbus : 81% des moins de 25 ans et 63% des 25-34 ans trouvent que les hommes sont plus sexy avec une barbe
(…)
Si le visage glabre reste encore la norme chez une courte majorité de Français, la tendance est incontestablement à une pilosité faciale plus fournie, en particulier chez des jeunes hommes qui sont massivement encouragés à porter la barbe par les femmes de leur âge. Dépassant largement les frontières des « bobos » et autres « hipsters », le port de la barbe a donc gagné, par processus d’imitation sociale, une grande partie de la population masculine sans pour autant perdre totalement son caractère subversif, sa dimension religieuse ou son rôle de distinction sociale.


Voilà et pour approfondir la question, nous vous laissons parcourir l'article publié sur L'Influx, Tout Poil lu ainsi que l'ouvrage suivant :

Barbes et moustaches / Jean Feixas et Emmanuel Pierrat : « Elles fleurissent partout sur le visage des hommes d'aujourd'hui, plus ou moins longues, plus ou moins travaillées ou fournies. Leur forme et leur style renseignent sur leurs propriétaires mais aussi sur notre époque. Esthétiques, éthiques, religieuses, symboliques, les aventures du poil ont été nombreuses et étonnantes. Des fanatismes, des luttes, des guerres, des amours, des cultes, des rires, des pleurs, des espoirs, des regrets ont jalonné son histoire. C'est cette histoire inédite que Jean Feixas et Emmanuel Pierrat explorent en rassemblant nombre d'anecdotes surprenantes et savoureuses qui s'y rapportent et en les ponctuant d'illustrations variées et hautes en couleur. Car après tout, comme les auteurs nous le disent, " c'est à un poil près que chacun peut passer à côté du gros lot, et à un cheveu que tient la vie " ! ».

En espérant que toutes ces informations ne vous barberont pas.
  • 5 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact