Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > ORPHELINAT OU PENSIONNAT

ORPHELINAT OU PENSIONNAT

par COUSIN, le 24/11/2019 à 23:58 - 130 visites

Bonjour,
Je recherche les pensionnats ou orphelinats de jeunes filles à Villeurbanne.
Ma petite cousine, COUSIN Marcelle, Marie, Adèle, née le 20/6/1921 à Lyon, a été orpheline de mère en 1926. Elle a vécu avec ses parents au 52 Grande Rue des Charpennes à Villeurbanne jusqu'au décès de sa mère qui était institutrice publique. Son père, qui était comptable,ne s'est pas remarié ; il est resté à cette adresse jusqu'à son décès en 1938 mais je ne vois pas sa fille Marcelle dans les recensements. Jeune fille, elle a fait des études d'infirmière avant d'entrer dans les ordres en 1942.
Je m'interroge donc sur ses conditions d'existence lorsqu'elle était enfant. Je n'ai rien trouvé non plus au niveau de sa famille proche pour son hébergement.
Je vous remercie par avance,
Cordialement,
Pierrette COUSIN

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 26/11/2019 à 16:30

Réponse de la Documentation régionale

Nous ne conservons pas à la bibliothèque municipale de Lyon de documents sur ces catégories d’établissements à Villeurbanne.
La consultation des annuaires d’époque peut cependant fournir quelques renseignements.

L’annuaire officiel des abonnés au téléphone du département du Rhône de 1935 contient une liste professionnelle très succincte, qui ne comprend pas d’entrée à orphelinat ou pensionnat.
La liste alphabétique des abonnés au téléphone mélange Lyon et Villeurbanne. Nous y avons relevé trois adresses susceptibles de vous intéresser :

Pensionnat Immaculée-conception, pl. Hôtel-des-Postes, 74, Villeurbanne
Pensionnat de l’Hormat, r. Jean Jaurès, 50, Villeurbanne
Orphelinat Abbé-Liaud, c. de la République, 46, Villeurbanne

L'annuaire ne précise pas à quel public s'adresse ces pensionnats.
Le classement étant alphabétique, d’autres établissements ont pu nous échapper en fonction de leur dénomination.

L’Indicateur Henry de 1935, s’il est beaucoup plus complet concernant Lyon, apporte peu d’informations pour Villeurbanne.
La partie administrative liste plusieurs établissements comme des asiles, dont certains pour des enfants anémiques, des écoles et ateliers d’apprentissage, dont certains avec internat. La rubrique "Sociétés" comprend plusieurs thématiques, dont "Bienfaisance et philanthropie", au sein de laquelle figurent plusieurs structures concernant des jeunes filles, dont certaines susceptibles de fournir un hébergement : maisons de l’enfance, œuvre de l’adoption, œuvre des jeunes convalescentes, des jeunes filles libérées, société des orphelines, différents orphelinats et patronages de jeunes filles … hélas les adresses mentionnées sont lyonnaises.
La partie administrative consacrée aux principales communes du Rhône hors Lyon est très succincte et ne mentionne pas les établissements qui vous intéressent.
La partie Professions comprend une entrée Pensions bourgeoises, Maisons de famille, dont certaines sont tenues par des religieuses, encore une fois, on n’y trouve que des adresses lyonnaises.

Pour aller plus loin dans votre recherche, nous vous conseillons de vous rapprocher du Rize de Villeurbanne, et plus particulièrement des Archives municipales de Villeurbanne, qui pourraient vous aider à identifier d’autres établissements.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact