Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Documentaire ou reportage?

Documentaire ou reportage?

par Geoffrey84, le 12/12/2019 à 17:32 - 969 visites

Bonjour,

Je souhaitais savoir quelle était la différence entre un documentaire et un reportage? Les deux me semblent la suite d'un travail journalistique avec peut-être un ton plus neutre dans le reportage. Mais qu'en est-il?
Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 13/12/2019 à 15:42

Bonjour,

Yoann Sauvageau sur dvdenfrancais.com résume les principales différences entre "documentaire" et "reportage" :

" Quelle est la différence entre le reportage et le documentaire ?
La question peut sembler simple pour qui s’y attarde le moindrement.
Le reportage, majoritairement présenté lors des bulletins de nouvelles télévisées, offre un lot d’informations rapportées objectivement par un journaliste, de manière à faire connaître des faits.
Le documentaire se veut le point de vue d’un cinéaste qui donne une orientation précise sur un sujet qu’il choisit. "


C'est aussi l'argumentation développée par Didier Mauro dans Praxis du cinéma documentaire: Une théorie et une pratique :

Citer:
La recherche des racines étymologiques du sème document[ /i] conduit à un flash-back linguistique jusqu’à Rome : en latin, [i]docere (instruire), a généré documentum, interprété ensuite comme « renseignement », « témoignage » « information », ou « preuve ». Mais d’où vient le terme lui-même de documentaire, que nombre de cinéastes, de producteurs, de diffuseurs, etc. trouvent de nos jours très « insatisfaisant », « disgracieux », « peu ludique », « sinistre », « austère », « lugubre », etc. ?
Et quelle définition en trouve-t-on dans les dictionnaires les plus aisément accessibles ? Selon le [i] Petit Larousse, un film documentaire est un programme audiovisuel « à caractère didactique ou culturel montrant un aspect particulier de la réalité (à la différence du film de fiction) » (Maubourget (ed) : 2002), la notion de documentaire étant, selon ce même dictionnaire « qui a le caractère d’un document », tandis qu’un documentariste est un « cinéaste réalisateur de documentaires », que documenté est « appuyé par des documents » et que la documentation est « l’ensemble des documents relatifs à une question ». Ainsi, puisqu’un documentariste est défini comme un « cinéaste », les programmes audiovisuels documentaires sont donc une catégorie d’un art : le cinéma, et relèvent du champ artistique.
Le fait de définir le documentaire comme un art, position revendiquée par nombre de cinéastes documentaristes, et en particulier par Joris Ivens (dans le documentaire que Robert Destanque lui a consacré en 1983), est un élément fondamental au regard d’une autre confusion portant sur l’amalgame réalisé très fréquemment entre le documentaire, les magazines, et les reportages. Ainsi, même si sa diffusion principale se fait pour l’essentiel, actuellement, via les télévisions, le documentaire serait une catégorie de cinéma, relevant du champ artistique […]
Mais le documentaire n’est pas la seule catégorie de programmes audiovisuels ayant le « réel » pour objet. Les news des journaux télévisés, les reportages, les magazines, et toutes les brèves destinées à l’ »information - spectacle » ont, en principe, en commun, pour objet les réalités sociales, politiques, psychologiques, etc. En bref, les « réels » du monde. […]
…bien des festivals, des organismes de financements, et certains auteurs font un amalgame entre documentaire, reportage, et magazine. Cette confusion fréquente entre les catégories de programmes audiovisuels est liée au fait que tous ont en commun une relation au « réel » ; et pourtant chaque catégorie de programme procède d’un mode d’écriture, d’une approche, de codes, et d’une sémantique distincte. Ainsi, à la prétention à l’ « objectivité » des programmes audiovisuels relevant du journalisme, les documentaristes opposent la subjectivité assumée, et explicitée, lisible pour le spectateur. […]
La différence est majeure : cette subjectivité est occultée autant que faire se peut dans les news, reportages, et magazines. Le spectateur doit avoir l’impression, l’illusion, que ce qui lui est présenté est la vérité, et non l’opinion du journaliste, le point de vue de la rédaction, ou l’idéologie à laquelle adhèrent les actionnaires ou le propriétaire du média diffuseur. […]
Fréquemment, les documentaires sont réalisés par des auteurs – réalisateurs ayant une culture et une formation cinématographique, tandis que news, reportages et magazines sont essentiellement réalisés par des journalistes (de rares sujets intégrés à des magazines sont réalisés par des documentaristes).


Pour aller plus loin :
- Reportage et Documentaire
- Documentaire ou reportage ? Une frontière floue !
- Petite note sur le film documentaire
- Les magazines de reportage à la télévision page 115
- Un siècle de documentaire français : des tourneurs de manivelle aux voltigeurs du multimédia / Guy Gauthier
- Pratique du documentaire télévisé / Jacques Mouriquand

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact