Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > études scientifiques méthode Tomatis

études scientifiques méthode Tomatis

par sygrega, le 11/01/2020 à 13:00 - 593 visites

Bonjour,

Existe-t-il des études scientifiques fiables, à grande échelle, sur les résultats de la méthode Tomatis?
Merci d'avance pour votre réponse

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 13/01/2020 à 11:02

Bonjour,

Plusieurs études sont citées en bibliographie dans les pages consacrées à la méthode Tomatis sur passeportsante.net et Wikipedia :

« Bien que quelques études ont été effectuées sur les effets de la méthode Tomatis dans les années 1970 à 1980, les effets bénéfiques observés reposent majoritairement sur des observations cliniques et des expériences personnelles.
Autisme. La seule étude scientifique comparative publiée au sujet de la méthode Tomatis concerne l’autisme. Elle a été réalisée en 2008 auprès de 11 enfants. Les résultats obtenus n’ont montré aucun effet bénéfique de la méthode dans l’amélioration du langage chez ces enfants. Jusqu’à maintenant, il n’y a donc aucune preuve irréfutable démontrant l’efficacité de la méthode Tomatis comme thérapie contre les troubles de communication et d’apprentissage. D’autres études comparatives seront donc nécessaires avant de recommander la méthode Tomatis.
Même si on ne retrouve que très peu d’études cliniques sur l’efficacité de la méthode Tomatis dans le traitement de l’autisme, la Fédération québécoise de l’autisme et des autres troubles envahissants du développement considère que la méthode peut compléter les thérapies classiques. La Fédération souligne que cette méthode ne constitue pas un remède en soi, mais qu'elle permettrait à certains enfants d'accéder à une véritable interaction sociale et d’améliorer leur degré d'attention, leur compréhension et leur élocution, et de diminuer leurs comportements agressifs. Selon la Fédération, ces améliorations chez des enfants autistes représentent souvent de « petits miracles » pour les parents. »
Source : passeportsante.net

« Études scientifiques

• Méta-Analyse: Cherchant à évaluer la crédibilité scientifique de l'efficacité cliniquement déclarée de la technique de stimulation sonore de Tomatis, Gilmore (1999) a mené une méta-analyse portant sur cinq études des années 1980 au Canada et en Angleterre, dans lesquelles la méthode développée par Alfred Tomatis a été utilisée. Quatre des études ont suggéré que la méthode Tomatis avait des effets positifs sur le développement psychomoteur, cognitif et linguistique, sur l’ajustement personnel et social des enfants, ainsi que sur leurs capacités de traitement auditif. Une cinquième étude ne met pas en évidence de résultats significatifs.

• Trouble du déficit d'attention: Sacarin (2013) a effectué une recherche sur 25 enfants âgés de 7 à 13 ans ayant un diagnostic de trouble du déficit d’attention. Son but était d’explorer les effets de la première phase du programme d’entraînement de l’écoute de la méthode Tomatis en comparaison avec un groupe contrôle d’enfants médiqués ne bénéficiant pas de l’entraînement. Les résultats indiquent une amélioration significative de la vitesse de traitement, de la conscience phonologique, de l’efficacité du décodage phonétique lors de la lecture, du comportement et de l'attention auditive des enfants TDA ayant bénéficié de la stimulation par la méthode Tomatis.

• Troubles des apprentissages: Rourke et Russell (1982) ont fait une étude à l’Universtié de Windsor en Ontario sur 25 enfants âgés de 9 à 16 ans et présentant des difficultés d’apprentissage. Après avoir effectué un programme de stimulation de l’écoute par la méthode Tomatis, ceux-ci ont montré de meilleurs résultats que les enfants n’ayant pas bénéficié de la méthode dans les domaines suivants : capacités d’ajustement général, de résolution de problème et de coordination visuo-motrice.

• Troubles du langage: Une étude a été menée en 1982 par Wilson, Iacoviello, Metlay, Risucci, Rosati et Palmaccio (tel que cité dans Gilmor, 1999) à la North Shore University Hospital au Canada. Cette étude était composée de 26 enfants d'âge préscolaire entre 42 et 69 mois présentant des troubles du langage ainsi qu’un groupe contrôle. Cette étude met en évidence des améliorations significatives de la performance du groupe expérimental dans les tests de traitement auditif ainsi que dans le domaine de la communication.

• Dyslexie: Mould (1985) a mené une étude sur 92 garçons d'une résidence dans l'école publique en Angleterre, âgés de 10-15 ans diagnostiqués comme étant sévèrement dyslexiques, qui présentait des déficits importants en lecture. Les résultats des tests standardisés montrent une amélioration dans les domaines de l'aptitude, la réalisation, et l'ajustement dans le groupe expérimental par rapport au groupe contrôle sur une période de deux ans.

• Autisme: Joan Naysmith-Roy (2001) a mené une étude avec six garçons, âgés de 4-11 ans, diagnostiqués comme autistes sévères.L'auteur rapporte des effets positifs sur le comportement suite au programme d’entraînement de l’écoute de Tomatis chez cinq des six enfants présentant un trouble autistique. Les résultats positifs ont été signalés dans les domaines suivants : l'adaptation au changement, la communication non verbale, la réponse émotionnelle, et le niveau d'activité. En 2008, une étude menée par Corbett, Shickman, et Ferrer (2008) portait sur 11 enfants âgés de 3-7 ans, diagnostiqués comme ayant un trouble autistique. Cette étude montre que l'application de la méthode Tomatis ne génère aucune amélioration du langage chez les enfants autistes. La même conclusion s'applique d'ailleurs à l'ensemble des méthodes du type « Auditory integration training » (en). La même année, Gerritsen (2008) a ré-analysé les données de l'étude menée par Corbett, Shickman, et Ferrer (2008). Il a révisé la signification des conclusions de ces auteurs en étudiant les cas de façon individuelle et a conclu que 6 enfants sur 11 atteints de troubles autistiques ont eu des effets bénéfiques du traitement par la méthode Tomatis.

• Troubles du traitement auditif: Ross-Swain (2007) a étudié les effets de la méthode Tomatis sur les enfants et les jeunes adultes ayant des déficits dans la parole et le langage que l’auteur diagnostique comme ayant un trouble de traitement auditif. Des changements significatifs ont été signalés dans les domaines suivants : le séquençage auditif, l'interprétation des directions du son, la discrimination auditive et la cohésion auditive y compris la mémoire auditive à court terme.

• Musiciens: du Plessis, Burger, Munro, Wissing, et Nel (2001) ont étudié les effets du programme d’entraînement de l’écoute de Tomatis sur 28 jeunes musiciens dans un projet pilote dans 2 universités d’Afrique du Sud. Les auteurs ont conclu que la stimulation sonore de Tomatis entraîne des résultats significativement favorables dans tous les paramètres ci-dessous lorsque l'on compare un groupe expérimental à un groupe contrôle n’ayant pas reçu la stimulation. Les paramètres suivants ont été mesurés: les capacités d’écoute mesuré par le « test d’écoute à effet Tomatis », le bien-être psychologique, les améliorations sur la voix observée par les enseignants et les autres participants, ainsi que la maîtrise musicale, qui comprend la maîtrise instrumentale.

• Troubles psychomoteurs et des troubles neurologiques: Vervoort, De et Van (2007) ont fait une recherche portant sur l’efficacité du programme d’entraînement de l’écoute par la méthode Tomatis à l'aide de mesures neurophysiologiques chez 4 enfants de 2 à 7 ans atteints de graves troubles du développement et de retards globaux dans le langage, la communication, et le fonctionnement psychomoteur. Ces auteurs ont relevé chez ces enfants des progrès dans le langage et la communication, le contact visuel et l’attention.

• Développement des enfants prématurés : une étude récente de Picciollini et al. (2014) a investigué l’effet de l’exposition à la voix maternelle par conduction osseuse par la méthode Tomatis sur le développement autonome et neurocomportemental de 71 enfants prématurés à l’âge de 3 et 6 mois. Les auteurs concluent que l'exposition précoce à la voix maternelle exerce un effet bénéfique sur le développement autonome et neurocomportemental des prématurés.

• Acouphènes: Une étude de Stillitano, C. et al. en 2014 a pour but de déterminer l'efficacité de la méthode Tomatis chez les patients souffrant d'acouphènes. Les résultats indiquent une diminution des scores obtenus à l'Inventaire du Handicap Acouphènique (THI) ainsi qu'une diminution de l'intensité des acouphènes après 70 heures de traitement avec la méthode Tomatis.

• En suisse, une étude de Schiftan et al (2012) cherche à évaluer si l’Audio-Psycho-Phonologie selon A. Tomatis remplit les critères d’efficacité, d’adéquation et d’économicité. Dans l’ensemble, sur la base des résultats statistiquement significatifs, les auteurs considèrent le traitement par la méthode de l’A.P.P. selon A. Tomatis comme étant très efficace. »
Source : Wikipedia


Voici la liste des études citées :

Brief report: the effects of Tomatis sound therapy on language in children with autism., Corbett BA, Shickman K, Ferrer E., J Autism Dev Disord. 2008 Mar;38(3):562-6. Epub 2007 Jul 3.

Auditory integration training and other sound therapies for autism spectrum disorders., Sinha Y, Silove N, Wheeler D, Williams K., Cochrane Database Syst Rev. 2004;(1):CD003681.

An historical commentary on the physiological effects of music: Tomatis, Mozart and neuropsychology., Integr Physiol Behav Sci. 2000 Jul-Sep;35(3):174-88.

The Efficacy of the Tomatis Method for Children with Learning and Communication Disorders: A Meta-Analysis, Tim Gilmor, Journal of Listening, no 13,‎ 1999, p. 12-23.

Early effects of the Tomatis Listening Method in Children with Attention Deficit, Liliana Sacarin, Antioch University Repository and Archive, no 44,‎ 2013

• « The Tomatis method applied to older learning disabled children: An evaluation. Proceedings from Opening », Rourke, B., & Russell, D., Communication Conference.Toronto, ON,‎ 1982

• « Tomatis project final report. Proceedings from Opening », Wilson, B., Iacoviello, J., Metlay, W., Risucci, D., Rosati, R., & Palmaccio, T., Communication Conference. Toronto, ON.,‎ 1982

• « An evaluation of dyslexic boys’ response to the Tomatis Listening Training », Mould, P., Programme: Interim report. Brickwall House, Northiam, East Sussex, England.,‎ 1985

The Tomatis Method with severely autistic boys: Individual case studies of behavioral changes, Joan M. Neysmith-Roy, South African Journal of Psychology, no 31(1),‎ 2001, p. 19-26

Response to “Brief report: The effects of Tomatis sound therapy on language in children with autism," July 3, 2007, Journal of Autism and Developmental Disorders., Gerritsen, J., Journal of Autism and Developmental Disorders, no 38(3),‎ 2008, p. 567

The effects of auditory stimulation on auditory processing disorder: A summary of the findings, Ross-Swain, D., International Journal of Listening, no 21(2),‎ 2007, p. 140-155

Multimodal enhancement of culturally diverse, young adult musicians: A pilot study involving the Tomatis method, du Plessis, W., Burger, S., Munro, M., Wissing, D., & Nel, W., South African Journal of Psychology, no 31(3),‎ 2001, p. 35-42.

The improvement of severe psychomotor and neurological dysfunctions treated with the Tomatis audio-psycho-phonology method measured with EEG brain map and auditory evoked potentials, Vervoort, J., De, V. M. J. A., & Van, W., Journal of Neurotherapy, no 11(4),‎ 2007, p. 37-49.

Early exposure to maternal voice: Effects on preterm infants development, Picciolini, O., Porro, M., Meazza, A., Gianni, M.L., Rivoli, C., Lucco, G., Barretta, F., Bonzini, M., & Mosca, F., Early human development, no 90(6),‎ 2014, p. 287–292.

The Effect of The Tomatis Method on Tinnitus, Stillitano, C., Fioretti, A., Cantagallo, M., Eibenstein, A., International Journal of Research In Medical and Health Sciences, no 4 (2),‎ 2014, p. 24-29.

Erfüllt die Audio-Psycho-Phonologie nach A. Tomatis die Kriterien der Wirksamkeit, Zweckmässigkeit und Wirtschaftlichkeit? Schiftan, M., Annen, P., Blättler, C., Boulot, Y., Eichenberger, V., Etchebarne, H., Keller, E., & Zimmermann, M., Schweiz Z Ganzheitsmed, no 24,‎ 2012, p. 361–366.


Bonne journée.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact