Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Si l'Humanité disparaissait demain...

Si l'Humanité disparaissait demain...

par jsr, le 20/06/2020 à 00:40 - 335 visites

Bonjour cher Guichet,

On considère que la planète Terre est âgée d'environ 4,54 milliards d'années, que l'apparition des premiers Hommes est estimée à environ 2,4 millions d'années et que les civilisations les plus anciennes dont on retrouve des traces aujourd'hui datent d'il y a 5000 ans.

Pour bien se représenter, cela signifie que si la Terre avait un âge 100, l'Homme serait apparu à 99,94 et la civilisation à 99,99. Autant dire que la Terre a passé le plus gros de son existence sans nous !

On peut aussi supposer que, pour une raison ou une autre, la Terre survivra à l'Humanité (météorite, épidémie, hiver volcanique, guerre nucléaire etc.). Dans ce cas, l'Humanité laissera derrière elle une trace physique énorme de son passage sur tous les continents (bâtiments...), et même dans l'espace (satellites...).

Mais, à l'heure où l'on s'inquiète tant pour "la planète", prenons-un peu de hauteur : cette trace est elle -vraiment- indélébile ? Si, pour une raison quelconque, l'Humanité était éradiquée entièrement de la surface du globe demain, combien faudrait-il de temps pour que la nature supprime par elle-même absolument toute trace de notre existence ? Des extra-terrestres visitant notre planète 3 milliards d'années après notre disparition auraient-il la moindre chance de déceler des restes de notre passage ?

Bonne journée !

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 23/06/2020 à 15:08

Bonjour,

Réponse rédigée par le département Sciences et Techniques

Avant de prendre de la hauteur nous allons commencer par regarder sous nos pieds car votre question est une question de géologie !

Après quelques recherches sur le web, nous avons constaté que votre interrogation est aussi celle de nombreux géologues car à l’ère de l’Anthropocène et du changement climatique, c’est avec inquiétude que ces derniers tentent de comprendre ce que nous allons laisser derrière nous…

Tout d’abord, cet article du L'Obs « Anthropocène : plastique, radiations, gaz... Ces traces indélébiles que l'homme laisse sur la Terre » reprend une étude parue dans la revue américaine Science qui a fait des projections sur ce que nos descendants ou éventuellement une autre espèce, pourront trouver de notre passage sur Terre dans quelques centaines de milliers d’années. Nous vous laissons découvrir leurs conclusions mais, vous vous en doutez, des traces, il y en aura…

Maintenant, faisons un saut temporel plus important avec cet article L'Anthropocène, le regard et les réflexions d'un géologue rédigé par Pierre Thomas, professeur au laboratoire de géologie de l’ENS.
Il se projette dans 66 millions d’années et imagine qu’une « nouvelle civilisation non humaine (et ignorant jusqu'à l'existence de l'humanité 66 Ma plus tôt) étudie la Terre, ait des géologues, et que ces derniers construisent une échelle des temps géologiques ». Il se demande alors « que verront ces géologues futurs quand ils étudieront les couches vieilles pour eux de 66 Ma, aussi vieille que l'est pour nous la disparition des dinosaures non aviens ? Trouveront-ils assez de “traces” de notre passage pour faire une époque Anthropocène, comme ils trouveront sans doute de quoi faire des périodes Oligocène, Miocène… Qu'allons-nous laisser comme traces à la fois durables et géologiquement majeures pour que ces géologues dans 66 Ma (qui ne seront pas des humains, et qui n'auront donc pas développé un anthropocentrisme chronique) inventent un Anthropocène (ou un Homosapiensocène, quel que soit le nom qu'ils donnent à notre espèce de mammifère) après un Pléistocène ? Ces traces ne seront pas présentes partout sur le globe, mais uniquement là où 66 millions d'années d'histoire géologique auront permis la préservation-conservation-accessibilité de terrains correspondant à cet éventuel Anthropocène. Qu'y trouveront d'éventuels géologues ? ».
Ruines, traces architecturales, industrielles… Que restera-t-il ? Vous aurez toutes les réponses en lisant cet article passionnant mais d’ores et déjà, nous pouvons vous dire, des traces il y en aura encore !

Enfin, faisons un saut temporel encore plus grand et comme vous le suggériez, prenons un peu de hauteur !
Dans 3 milliards d’années, puisque c’est votre interrogation, qu’est-ce qu’une civilisation extraterrestre pourra déceler des restes de notre passage ?
Pour vous répondre, nous nous sommes basés sur les explications du planétologue Erwin Dehouck du laboratoire de géologie de l’université de Lyon 1 et spécialiste de la géologie martienne. Lors d’une conférence donnée sur le réseau des bibliothèques de Lyon, il avait très clairement expliqué qu’en raison de son activité tectonique et volcanique, la surface de la Terre est constamment recyclée. Ainsi, actuellement, 99% de la surface de la Terre a moins de 2 milliards d’années, alors que notre planète est vieille de 4,5 milliards d’années. En revanche, la surface du sol de Mars est bien plus ancienne. En effet, étant une planète endormie (sans tectonique des plaques, sans volcans actifs) 50% de son sol a plus de 3.7 milliards d’années. Ce qui donne accès à des périodes très anciennes auxquelles nous n’avons plus accès sur Terre. Vous retrouverez toutes ces explications dans cette conférence qu'il a donnée à Lille en octobre 2018 et qui est similaire à celle réalisée à la Bibliothèque municipale de Lyon mais dont nous n'avons malheureusement pas d'enregistrement. Il aborde le sujet dès les 6-8 minutes de vidéo.

Donc si l’on se base sur ces explications, à savoir qu’au-delà de 2 milliards d’années, en raison de son activité géologique, il n’y a presque plus de traces du passé de la Terre, on peut déduire que dans 3 milliards d’années, un extraterrestre, ne retrouvera plus de traces de notre passage… à moins que d’ici là, la Terre devienne une planète endormie, comme Mars l’est devenue.

Bonne journée

Pour aller plus loin

- La Terre à l'oeil nu
- Les roches mémoire du temps
- La grande histoire de la Terre

Réponse de Paskalo

par Paskalo, le 24/06/2020 à 10:07

Bonjour cher Guichet,

Au sujet du sujet mentionné dans le sujet (!) de ce message, il y a également l'excellent "Homo disparitus".

https://www.babelio.com/livres/Weisman- ... itus/13392

Bonne journée à vous !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 24/06/2020 à 10:20

Merci Paskalo pour votre suggestion ! Nous avons ajouté votre message à la suite du sujet, pour que jsr puisse en prendre connaissance.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact