Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > classification de romans

classification de romans

par Artemisa_C, le 23/06/2020 à 15:52 - 231 visites

Bonjour,
dans le cadre d'un cours sur les genres de romans, une classification est proposée avec pour part majeure une littérature "blanche", à côté d'une littérature "noire" de policiers et sociaux, des romans géographiques et de territoire, et ceux de l'imaginaire et du fantastique. Ce terme littérature "blanche" est-il utilisé en bibliothèque couramment, ou est-il un terme éditorial? que définit-il exactement? comment en situer les limites? ainsi, le roman historique est-il un autre genre ou peut dans certains cas en faire partie? par exemple, le roman " la caravane du pape" écrit par Hélène Bonafous-Murat, aux éditions Le Passage,2019, entre t'il dans la littérature blanche, compte tenu du format littéraire autour d'un personnage et d'évènements existants du 17eme siècle? . Je vous remercie pour votre éclairage. Bien cordialement.
Artemisa_C

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 26/06/2020 à 13:12

Réponse du département Langues et Littératures :

Bonjour
En préambule, une précision : la littérature blanche ne doit pas être confondue avec « l'écriture blanche » qui est une forme de littérature minimaliste définie dans les années 1950 à la suite des travaux de Roland Barthes sur le Nouveau roman francophone, en particulier dans son ouvrage Le Degré zéro de l'écriture (1953).

Ceci posé, qu’est-ce que la « littérature blanche » ? : l'article de Wikipédia sur le sujet nous indique que « la littérature blanche, ou littérature générale, est la littérature qui ne relève pas de la littérature de genre, en particulier de la science-fiction ni surtout du roman policier, qui par opposition constitue la littérature noire. La littérature blanche est souvent jugée d'un niveau littéraire supérieur à la noire, notamment à cause des « littératures de l'imaginaire » englobées par cette dernière souvent considérées péjorativement comme étant des romans de gare, ceci étant sujet à de vifs débats au sein de la communauté littéraire. En France, on l'associe souvent à la collection Blanche des Éditions Gallimard, qui en est une spécialiste. »

On parle également de littérature « générale » ou mainstream en anglais. En gros et pour faire (trop ?) simple, on peut définir la littérature blanche comme tout ce qui ne relève pas de la littérature dite « de genre ». Et par littérature de genre, on entend principalement policier (ou littérature « noire ») et imaginaire (science-fiction, fantastique, fantasy, horreur…).
On appelle cela également « les mauvais genres », comme la passionnante et éponyme émission de radio sur France Culture, présentée par François Angelier. C’est dire la bonne réputation !

Encore un peu plus technique : l’histoire de la littérature reconnaît 5 grands genres littéraires : argumentatif, épistolaire, narratif, poétique, théâtral. La littérature dite de genre est donc, si on veut être précis, un sous-genre du genre narratif (roman).
Quant au roman historique, c’est également un sous-genre du roman, comme le roman d’amour ou le roman d’aventures par exemple. On peut ainsi trouver des romans policiers (ou d’imaginaire) historiques…

Nous ne rentrerons pas dans le vaste débat de la légitimité des genres littéraires, débat que nous nous efforçons de bannir en bibliothèque car notre vocation est encyclopédique et nous nous attachons donc à représenter et à promouvoir tous les genres, sous-genres et styles littéraires sans discrimination ni hiérarchisation. Si nous utilisons les termes de littérature blanche ou littérature générale, c’est strictement pour des raisons de classification et/ou de cotation.


Quelques ressources, à ajouter à la bibliographie que vous trouverez sur Wikipédia :
- Charte des bibliothèques : en particulier l’article 7 qui stipule que « Les collections des bibliothèques des collectivités publiques doivent être représentatives, chacune à son niveau ou dans sa spécialité, de l’ensemble des connaissances, des courants d’opinion et des productions éditoriales. Elles doivent répondre aux intérêts de tous les membres de la collectivité à desservir et de tous les courants d’opinion, dans le respect de la Constitution et des lois. Elles doivent être régulièrement renouvelées et actualisées. […] ».

- Science-fiction et Mainstream [article] / Francis Berthelot

- La littérature aujourd’hui : populaire ? [article] / Sylvie Ducas

- Les genres et leurs lecteurs [article] / Patrick Parmentier

- Les genres littéraires / Yves Stalloni

- Dictionnaire des genres et notions littéraires

- Les catégories dans le domaine de la littérature

- Qu'est-ce que la littérature ? / Jean-Paul Sartre
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact