Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Pourquoi des humains continuent de croire sans réfléchir ?

Pourquoi des humains continuent de croire sans réfléchir ?

par Lionne aux ailes de coq, le 13/07/2020 à 03:55 - 257 visites

Pourquoi des humains (pas tous, heureusement !) continuent de croire sans réfléchir ?

Par exemple, à propos de la genèse de la bible (ancien ou nouveau testament) :

Pourquoi des gens veulent continuer à croire qu'un "dieu" a raconté à "quelqu'un" * la "genèse" ?

* : sauf erreur de ma part, il n'a pas été précisé à QUI - serait-ce la même personne que l'auteur présumé du récit qui est par ailleurs ANONYME ou une autre personne (la version qui indique que ce serait peut-être Moïse est controversée) qui lui aurait rapportée cette "histoire" (comprendre : mythe/fable/légende), quand exactement, comment précisément et pourquoi ?

Je sais bien que l'interprétation dans sa version littérale n'est pas acceptée par tout le monde (d'après Wikipédia : "....créationnisme, théorie qui s'appuie sur une lecture littérale de la Genèse...".)

En fait, quelqu'un qui croirait à la version littérale serait dans un obscurantisme total, inculte des lois de la nature et des faits scientifiques.
Je suis loin d'être la première (et pas la dernière non plus) à conclure que ça n'a pas du tout un caractère "divin".

Spinoza (1632-1677), par exemple, a dû fuir l'inquisition.

Mais dans notre civilisation moderne, dans les états où il n'y a plus le poids d'une autorité totalitaire qui vous fera brûler ou autre horreur pour "hérésie" ou "blasphème", pourquoi continuer à louer des récits pour un aspect "divin" qu'ils n'ont assurément pas ?!

Je ne vais pas faire la liste de toutes les invraisemblances, erreurs, incohérences, non-sens, des récits "bibliques".... il y en a beaucoup trop, maintes fois démontrées et d'ailleurs, les personnes éclairées n'ont pas besoin du moindre exemple - elles savent - et les autres préfèrent rester avec leurs œillères de croyances, quitte à être de mauvaise foi (dans tous les sens du terme).

Je pense qu'il y a une différence fondamentale entre :

"croire en une divinité supérieure - ou plusieurs dieux"

et

"croire en des écrits épars d'humains relatant des idées anthropomorphiques sur "dieu"" sans parler des problèmes de traduction, d'erreurs de retranscription, d'interprétation....

D'ailleurs, mon avis personnel sur le dieu présenté dans la bible : - en tant que "Dieu" : un psychopathe, injuste, incompétent, ......
- en tant que faux dieu autoproclamé (ce qui semble bien plus logique !) : un "maître" quelconque qui voulait asservir ses esclaves (non exhaustif)....

Mon avis sur Jésus :
- un mythomane qui détestait qu'on lui demande des preuves, qui se servaient de paraboles comme d'une langue de bois pour que les gens en comprennent ce qui les arrangeaient de croire, un hypocrite, .... à moins qu'il ait mal compris le message qu'il était censé délivrer.... par péché d'orgueil ou par inaptitude ?

Et pour les croyants que j'ai choqué : dites vous pour vous rassurer que c'est "l'opposant" (satan ou Satan), le Diable, Belzébuth, Lucifer, Baphomet - ou le nom que vous voudrez lui attribuer par erreur - qui guide mes paroles :
- Mangez donc des pommes et sans vous endormir comme Blanche-Neige, je dis en Vérité !

Le Guichet du Savoir va t-il me censurer ?
J'ai posé ma légitime question...

Pourquoi des humains continuent de croire sans réfléchir ?

Réponse attendue pour le 17/07/2020

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 16/07/2020 à 12:31

Réponse du Département Civilisation


Bonjour,

permettez-nous tout d’abord de vous rappeler que le guichet du savoir est un service de questions – réponses et en aucun cas un forum de discussion ou une tribune d’expression pour exposer vos convictions personnelles. Par ailleurs, pour plus de clarté nous vous remercions de formuler votre question de façon synthétique.

Concernant le sujet qui vous préoccupe et qui semble être celui de la persistance de la croyance religieuse et de la foi malgré l’évolution de la raison et de la science, vous pouvez d’ores et déjà vous référer à de précédentes réponses du Guichet sur les thèmes de la science et de la religion, (Les religions continueront-elles d'exister malgré le progrès des sciences ?), sur l'interprétation des textes dits "sacrés" ou sur la différence entre foi, croyance et connaissance.

Nos collègues citent plusieurs documents qui pourraient vous éclairer sur la notion de croyance...

- La croyance de Philippe Fontaine.
Dans cet ouvrage l'auteur retrace « les grandes articulations et mutations de la pensée philosophique de la croyance et montre l’importance de cette disposition intellectuelle, qui se décline aussi bien théoriquement que pratiquement, par la constitution de systèmes de significations individuels ou collectifs, dont la place dans la société humaine, quel que soit son degré d’évolution dans l’ordre de la rationalité, a toujours été considérable. »

...Ou bien sur l’interprétation des textes. L’ouvrage sous la direction d’Anne-Laure Zwilling
«Lire et interpréter : les religions et leurs rapports aux textes fondateurs» vous donnera une idée de l’histoire des recherches et des différentes pistes suivies pour établir des lectures critiques des textes tant dans l’hindouisme et le bouddhisme que dans les monothéismes.

Plus généralement de nombreux documents analysent les rapports entre raison et croyance, foi, connaissance et philosophie. Voici quelques pistes de réflexion et suggestions de lectures :

- Le dieu des philosophes : entre foi et raison / Laurence Vanin-Verna
L'auteur dresse ici un panorama de l'histoire de la philosophie afin d'expliquer l'évolution du concept de Dieu depuis l'Antiquité à nos jours. Le philosophe, outre les questionnements sur le monde et sur l'homme, ne se doit-il pas aussi de sonder les mystères de l'origine de l'humanité ? Cet ouvrage explique les différences entre le Dieu de la foi et celui de la philosophie. Au centre de cette réflexion Dieu sera tour à tour défini, nié, malmené. A terme, le concept de Dieu pourra-t-il résister ? (source éditeur)

-Foi en Dieu et raison / Denis Moreau
Le philosophe tente de répondre aux questions suivantes : qu'est-ce qu'un croyant ? Peut-on se passer de croyances ? Que " prouvent " les prétendues " preuves de l'existence de Dieu " et à quoi servent-elles ? Les relations entre science et foi sont-elles nécessairement conflictuelles ?

- Que peut'on faire de la religion ? / Jacques Bouveresse
Le philosophe revient sur deux textes de Wittgenstein sur la tentative de compréhension de l’expérience religieuse malgré le rejet de toute religion instituée.

- Dieu et la raison : l'intelligence de la foi parmi les rationalités contemporaines sous la direction de François Bousquet et Philippe Capelle


- Croire n'est pas penser / B W Sigg : l’auteur interroge les mécanismes psychologiques dans le processus de croyance

- A-t-on encore besoin de religion ? / André Comte-Sponville, Bernard Feillet, Alain Rémond ; sous la direction d'Alain Houziaux

Au moment ou chacun peut choisir ses valeurs sans se référer à Dieu ou à une Église, a-t-on encore besoin d'une religion? Trois auteurs livrent ici leurs réponses et en débattent. André Comte-Sponville affirme que les valeurs inspirées par la religion n'ont pas besoin de Dieu pour être vécues. Alain Rémond fait reposer sa foi sur un homme, fils de Dieu, plutôt que sur des vertus que les religions ont maintes fois trahies. Bernard Feillet propose que celles-ci cessent de manipuler Dieu et invite à habiter un espace où le manque creuse en nous le mystère de Dieu et le mystère de l'homme. (Source éditeur)

- Le sociologue Gérald Bronner dans « L'empire des croyances » tente de comprendre le renouveau du phénomène religieux et analyse les logiques en œuvre qui contre tout progrès des sciences nourrissent les croyances.

Enfin parce que la religion est aussi une histoire de récits puissants et constitutifs nous ne pouvons que vous conseiller la conférence filmée à la BmL en novembre 2017, de Jean-Loic Le Quellec, docteur en anthropologie, ethnologie et préhistoire qui travaille sur ces différents mythes et leurs représentations à travers les temps et les sociétés afin de nous permettre de comprendre ces récits différents de nos conceptions individuelles.

Bonnes lectures.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact