Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > TUC - CES - CEC - JEUNES VOLONTAIRES

TUC - CES - CEC - JEUNES VOLONTAIRES

par Camille140, le 13/07/2020 à 11:12 - 233 visites

Bonjour,

Je recherche des statistiques ou articles qui pourraient m'informer sur le nombre de personnes en "contrats aidés" entre 1980 à 2005.

Tout renseignement pourrait m'aider.

Merci à vous.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 15/07/2020 à 16:39

Bonjour,

Voici un succinct historique des politiques de l'emploi en France trouvé sur le site de l'association Opale.

"Avec la montée du chômage dans les années 70 apparaissent des politiques spécifiques d’emploi : les premiers contrats aidés sont lancés en 1977 et depuis, tous les gouvernements ont eu recours à ce type d’instrument.
Ayant pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des personnes dites "vulnérables" face à l’emploi, ces contrats restent aujourd’hui l’arme anti-chômage préférée des politiques français.
C’est à partir de 1997 et la création des "Nouveaux Services - Emplois Jeunes" que se met en place un réel soutien à l’emploi associatif.
Ces mesures dont le nombre de bénéficiaires est en déclin depuis une dizaine d’années, ont connu une relative hausse depuis la crise économique de 2008-2009 (emplois d’avenir, contrats de génération, etc.).
Les annonces faites par le gouvernement Philippe en août 2017 et le remplacement des contrats aidés par les Parcours-emploi-compétences en janvier 2018 marquent une nouvelle période de déclin important de ces mesures."

Dans un document intitulé "Les contrats aidés : quels objectifs, quel bilan ?", consultable sur associations-citoyennes.net, la Direction de l’animation de la recherche,des études et des statistiques (DARES) ajoute :

"Depuis leur création dans les années quatre-vingt, les contrats aidés ont régulièrement changé de nom ou de modalités, ciblant plus ou moins et successivement le secteur marchand ou non marchand, les jeunes ou les seniors ou les bénéficiaires de minima sociaux. Quel bilan peut-on tirer aujourd’hui de ces expériences ?

À court terme, les contrats aidés, particulièrement ceux du secteur non marchand, permettent de soutenir efficacement l’emploi. Ainsi, on estime que 21 000 emplois ont été créés en 2015 grâce à l’augmentation du nombre de contrats aidés : 13 000 dans le secteur non marchand, 4 000 dans le secteur marchand et 4 000 dans les structures de l’insertion par l’activité économique."

Et d'énumérer une presque vingtaine de dispositifs différents, des Travaux d'utilité collective (TUC) fabusiens lancés en 1984 aux Emplois d'avenir sous François Hollande... Mais combien de personnes ces dispositifs ont-il concerné, direz-vous ?

Tous les documents que nous avons pu consultés donnent les chiffres représentés dans le diagramme ci-dessous, tiré de l'ouvrage de Christine Ehler, Les Politiques de l'emploi (Que sais-je ?) :

Image

Si les années 1990 ont été sans conteste l'âge d'or des contrats aidés, il est, selon le rapport "Trois décennies d’évolutions du marché du travail" de Pierre-Yves Cabannes (Insee), très délicat d'évaluer leur effet direct sur l'emploi :

"La massive et régulière montée en charge du recours aux contrats aidés durant les années 1990 (figure 10) a conduit à plus de 800 000 bénéficiaires, à partir de la fin de l’année 1996. Ces contrats aidés étaient particulièrement nombreux dans le secteur marchand avec plus de 400 000 contrats en 1997, correspondant essentiellement à des CIE. Dans le secteur non marchand, ils ont connu leur apogée au tout début des années 2000, avec plus de 500 000 bénéficiaires, dont environ 200 000 emplois-jeunes et 200 000 contrats emploi solidarité (CES).

Depuis, les nombres de contrats aidés ont très nettement reflué, tout particulièrement ceux du secteur marchand et, dans des proportions moindres, dans le secteur non marchand (entre 200 000 et 300 000 personnes depuis quelques années). Le nombre de bénéficiaires de contrats aidés ne correspond cependant pas au nombre d’emplois effectivement créés grâce à ces aides. En effet, il peut exister des effets d’aubaine : un employeur comptant embaucher un salarié de toute façon et qui l’embauche avec un contrat aidé réalise une économie sans qu’il existe d’effet net du contrat sur l’emploi."

Nous avons trouvé peu de sources pour les années 1980. On trouve cependant dans l'article de Pauline Givord " Formes particulières d'emploi et insertion des jeunes" (Economie et statistiques, 2005, consultable sur Persée) un tableau présentant l'"Evolution du nombre des formes particulières d'emploi dans le secteur privé" (p.130). Parmi celles-ci, un trouve les contrats aidés : on voit une évolution de ces emplois d'environ 120 000 en 1982 à un peu moins de 500 000 en 2002 !

Ces résultats sont incomplets, mais nous avons écrit à la DARES pour en savoir plus. Nous vous ferons parvenir sa réponse éventuelle.

Pour compléter l'analyse de ces chiffres, vous pouvez enfin consulter le rapport de 2011 de la Cour des comptes sur " Les contrats aidés dans la politique de l'emploi".

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact