Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Fosse aux ours

Fosse aux ours

par Guichet du Savoir, le 20/07/2005 à 11:58 - 19468 visites

Question

Nous souhaiterions réunir le maximun d'informations concernant le passé du quartier de la Fosse aux ours : l'origine du nom de cet endroit, les événements importants qui s'y sont déroulés, les recherches archéologiques et autres ....

Réponse du département Lyon et Rhône-Alpes

L'histoire du quartier de la Fosse aux ours est indissociable de celle du faubourg de la Guillotière qui fut pendant longtemps une voie de passage très importante vers le Dauphiné, la vallée du Rhône, l'Italie... Elle est également liée à l'histoire du pont de la Guillotière qui, prolongeant la Grande rue de la Guillotière, permettait de franchir le Rhône. La construction du pont au 12e siècle fut le point de départ du peuplement et de la formation de ce territoire. Activités commerciales et économiques se développèrent peu à peu
A cause de sa situation géographique, l'histoire de ce quartier est marquée par la présence du fleuve Rhône dont les humeurs et les crues ont rythmé la vie des habitants de la Rive Gauche jusqu'à son endiguement au 19e siècle

Pour une approche historique, nous vous suggérons de consulter :
- Lyon des origines à nos jours : la formation de la cité d'Arthur Kleinclausz
- Lyon : connaître son arrondissement. Le 3e de Jean Pelletier
- Lyon : connaître son arrondissement. Le 7e de Jean Pelletier
- Lyon au fil des fleuves
- Place du Pont ou La médina de Lyon d'Azouz Begag
- Le pont de la Guillotière : franchir le Rhône à Lyon. Ce livre rend compte de l'histoire du pont dont les arches se prolongeaient autrefois jusqu'à la place Gabriel-Péri. Il décrit également les fouilles archéologiques préventives qui ont été effectuées lors de la construction de la ligne D du métro dans les années 1980
Un dossier de presse permet de se remémorer le bouleversement causé par le chantier du métro dans le quartier de la Fosse aux ours avec notamment l'arrivée du fameux tunnelier

Quant à l'origine du nom familier de la Fosse aux ours (dû à sa configuration particulière), Voici ce que nous en dit Jean Pelletier dans son ouvrage intitulé [i]Lyon pas à pas : son histoire à travers ses rues, la presqu'île, la rive gauche du Rhône, les quais et ponts du Rhône [/i] :

[i]A l'extrémité du pont de la Guillotière, ce grand carrefour est souvent appelé de façon familière «la fosse aux ours», en raison de la physionomie particulière en semi-souterrain du passage pour piétons qui existait là avant la construction du métro. Sur le côté nord, la brasserie de l'Etoile a souvent abrité des réunions politiques ; pendant la guerre, les Résistants en avaient fait un lieu de rencontre : son propriétaire, Antonin Jutard (1889-1942), dénoncé par la Milice, y fut assassiné par les Allemands et à la Libération on lui attribua le patronyme de l'espace situé devant son établissement.[/i]

La construction du rond-point de la Fosse aux ours est concomitante de celle du nouveau pont de la Guillotière, de 1952 à 1954, moins long que le précédent. A l'époque, il s'agissait de permettre aux piétons de passer des berges du Rhône au quartier de la Guillotière en empruntant des espaces verts, à l'abri des véhicules à moteur.

Enfin, une consultation de cartes et plans aux Archives municipales de Lyon pourrait vous permettre de suivre l'évolution de ce quartier situé à un emplacement stratégique.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact