Question d'origine :

Qu'est ce que la Loi de Gombrech (je ne garantis pas l'orthographe) ? Merci.

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_soc - Département : Société
Le 29/03/2004 à 08h36
Réponse du département Société

Ne s'agirait-il pas de Ernst Gombrich ? Historien d'art Vienne 1909- Londres 2001
Auteur de L'Histoire de l'art (The Story of Art publié en 1950).

Ne s'agirait-il pas plus d'une théorie que d'une loi ? "L'Art n'a pas d'existence propre. Il n'y a que des artistes".

EG a aussi posé la nécessité de prendre en considération les codes qui sous-tendent toute communication: dans le domaine des arts visuels , l'oeil n'est jamais innocent.

Cf l'article de l'Universalia 2002 p 427 partie "Vies et portraits".

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_art - Département : Arts et Loisirs
Le 30/03/2004 à 09h59
Réponse du département Arts et Loisirs

S'il s'agit bien de Ernst Gombrich, historien de l'art, à notre connaissance il n'a pas vraiment établi de loi, mais développé des théories qui font de lui une figure incontournable de l'histoire de l'art, en particulier dans "L'art et l'illusion : psychologie de la représentation picturale" (1ère édition 1959).
Comme le dit Philippe Dagen dans un article du Monde du 7 novembre 2001 (article trouvé sur le site "The Gombrich archive")
"Il y défend une "psychologie de la représentation picturale" qui s'efforce de décrire et d'analyser les procédés par lesquels, quoique illusoires, des images sont assez convaincantes pour produire une présence humaine, une sensation d'espace ou un effet de matière. Pourquoi ont-elles tant d'autorité ? Comment parviennent-elles à abuser les sens ? Gombrich a tenté de répondre à ces questions, au risque de finir par confondre peinture et imitation du monde, histoire de l'art et histoire des progrès de la représentation vers plus de cohérence et d'efficacité."
Dès son "Histoire de l'art" (1ère édition 1950), "il cherche à perfectionner une méthodologie proche de la psychologie expérimentale, permettant d'analyser les oeuvres d'art à travers les phénomènes de la perception visuelle et à travers les conventions sociales et historiques" (in : Petit Robert des noms propres, édition 1995).

Cela dit, il y a une autre piste : celle de la "Loi Gombette" (voir à ce sujet l'article de l'encyclopédie Yahoo). La Bibliothèque municipale de Lyon possède deux ouvrages sur cette loi, dont celui-ci, édité à Lyon en 1890.

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire