Question d'origine :

Bonjour. J'aimerai savoir en quoi consiste la psycho acoustique/ le travail d'un psycho acousticien, quelles études peuvent y mener, ainsi que s'il est possible d'en contacter un dans les alentours de Lyon. Merci d'avance.

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_civ - Département : Civilisation
Le 18/08/2010 à 09h54
Réponse du Département Civilisation



Qu’est-ce que la psychoacoustique ?

Nous avons trouvé dans Wikipédia la définition suivante : « La psychoacoustique est l’étude des sensations auditives de l’homme. Elle se situe donc à la frontière entre l’acoustique, la physiologie et la psychologie.

L’acoustique étudiera la nature et les propriétés des ondes sonores qui arrivent au tympan. La psychoacoustique étudiera comment elles sont captées par le système auditif et la manière dont elles sont interprétées par le cerveau. De cette étude on déduit que la perception des caractéristiques d’un son n’a pas de valeurs de mesure objectives. Les attributs du son sont le résultat d’un mécanisme de décision au niveau neurophysiologique.

Toutefois, il existe des méthodes de quantification de la perception du bruit chez l’être humain. Ceci a essentiellement été rendu possible grâce à la mise en place des courbes isosoniques utilisées entre autres dans le cadre de la sonie. Ces courbes isosoniques ont été élaborées de manière statistique par Fletcher et Munson en demandant à un grand nombre de sujets de répondre à la sensation qu’ils éprouvent lorsque l’on varie la fréquence et / ou la pression acoustique d’un son.

Voici les principaux outils de mesure de psychoacoustique (souvent utilisés dans l’industrie Automobile) :

- la sonie
- la rugosité acoustisque
- l’acuité



Quels sont les champs d’application de la psychoacoustique ?

- sociologie : musique d'ambiance, de publicité, d'annonce...
- urbanisme, ergonomie : protection contre la fatigue auditive au travail, dans la rue, chez soi, sur son ordinateur...
- psychologie, acoustique, marketing : perception et classification des bruits de voiture, de moteurs, de portières,
- militaire, ergonomie : aide à la navigation (pour les voitures, les avions, les chars...), message d'information ou d'alarme, reconnaissance des bruits-marins, système experts de reconnaissance, aide à la décision, aide à la spatialisation (pilote de chasse)...
- musical : aide à la composition,
- traitement du signal : codage psychoacoustique (MiniDisque de Sony, DCC -fini-, DAB, MPEG-audio, téléphone cellulaire, INMARSAT...),
- physiologie et neurologie : traitement des troubles auditifs, restitution sonore : spatialisation, matériel HIFI...
- restitution sonore : spatialisation, matériel HIFI...
- multimédia : spatialisation (virtualisation de l'espace sonore) des sources sonores, richesse de l'environnement sonore des jeux, synthèse musicale...
Source IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique / Musique)


Quelles études peut-on faire pour devenir psychoacousticien ?

Le métier de psychoacousticien est référencé dans les métiers de la psychologie selon la Société Française de Psychologie (page 38 du dossier :
« Métier : psychologue » ou « Métiers de la psychologie » ?)
Il semble donc possible de débuter un cursus d’études en psychologie et de se spécialiser par la suite.
L’Université de Technologie de Compiègne ainsi que le CNAM peuvent proposer des spécialisations en psychoacoustique.



Y a-t-il un psychoacousticien à Lyon ?....

Acoucité : Association loi 1901, créée en 1996 à l’initiative du Grand Lyon et de membres fondateurs (INRETS, ENTPE, CERTU, CSTB…), Acoucité a pour but d’oeuvrer au développement des connaissances et du savoir professionnel en environnement sonore urbain. C’est un pôle de compétence qui a pour vocation de favoriser les échanges entre les centres de recherches et les besoins opérationnels des villes, notamment en matière de gestion des bruits urbains liés aux transports terrestres.

Le directeur, Bruno Vincent, est psychoacousticien.


Voici également le site d’une radio qui a diffusé une émission relative à la psychoacoustique : La psychoacoustique : comment notre cerveau reconnaît-il les mélodies ? avec Stephen McAdams, psychoacousticien


Et pour terminer quelques références d’ouvrages qui pourraient vous être utiles :

La machine à écouter

Psychoacoustique, l’oreille récepteur d’information

L’oreille et la vie

Psychologie de la surdité

Théorie de l’échantillonnage cochléaire

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire