Question d'origine :

Bonjour pouvez vous me dire le symbole de la rose pour les amoureux erci de votre retour. Rita de Cloe

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 01/12/2016 à 14h12
Bonjour,

Dès l'Antiquité, les Grecs et les Romains choisirent la rose comme symbole de l'amour.
Ce serait la mort d'Adonis, l'amant d'Aphrodite/Vénus qui lui aurait donné naissance :

L'Antiquité faisait remonter l'origine de la rose à la mort d'Adonis, l'amant d'Aphrodite, dont le sang avait fait naître les premières roses rouges. La rose devint alors le symbole de l'amour qui parfois vainc la mort, et celui de la renaissance. Elle prit souvent la suite de l'image du lys, comme on peut le voir par exemple avec les mystères d'Isis, où la rose s'était définitivement imposée dès la période hellénistique. [...]
La rose rouge, dans la symbolique chrétienne, dans la dialectique retrouvée de la mort et de la renaissance, représente le sang répandu par Jésus sur la croix, et donc l'amour céleste ; cette rose, dans La Divine Comédie de Dante, est appelée rosa candida. La poésie courtoise considérait au contraire la rose comme le symbole de l'amour terrestre, quoique épuré, sublimé, et d'essence quasi mystique ; c'est ainsi qu'on la retrouve dans la première partie du Roman de la rose, écrite par Guillaume de Lorris, qui se déroule dans un jardin merveilleux, un hortus conclusus engendré par la puissance du rêve. Nous sommes là, de fait, à l'intérieur du puissant courant poétique qui a de plus en plus tendu à assimiler la figure de la "dame" à celle de la Vierge Marie ; la rose est restée, depuis lors, un symbole amoureux.
De nombreuses légendes présentant en revanche la rose blanche comme un symbole de mort rappellent la seconde signification de la fleur..."

Nous vous invitons à lire cet article dans son intégralité pour tout savoir de la symbolique de la rose.

Autres extraits portant sur l'origine de la rose comme symbole de l'amour :

"Une tradition, qui paraît bien avoir un caractère primitif, rapporte que le premier rosier aurait surgi de la terre le jour même où Vénus sortit de l’écume des flots, et une goutte de nectar, versée par les dieux sur le jeune arbrisseau, aurait alors donné naissance à la rose. D’après une légende probablement d’origine cyprienne, mais adoptée par Bion chez les Grecs, par Ovide et Servius chez les Romains, c’est au contraire, du sang d’Adonis, blessé mortellement par un sanglier, que naquit la rose, tandis que les larmes versées par Vénus sur la mort de son favori serait née l’anémone. Suivant une autre tradition, Adonis lui-même aurait été changé en rosier.[...]
[La rose] devint en particulier, avec le myrte, l’apanage et l’attribut habituel d’Aphrodite. Née avec elle ou créée par elle, teinte de son sang, elle fut sa fleur favorite. […]
Comme à Aphrodite, sa mère, la rose fut consacrée au dieu de l’amour ; « elle en était vraiment la fleur, dit Philostrate, puisque, comme lui, elle était jeune et délicate comme lui ». Elle en était aussi l’emblème et l’ornement accoutumé.
source : La rose dans l'antiquité et au Moyen Age: histoire, légendes et symbolisme / Charles Joret

" Dans l'Antiquité, la rose était associée à l'amour et à la volupté, particulièrement la rose rouge, plante de Vénus qui lui a donné naissance. Selon la légende, les roses étaient blanches à leur création : Vénus, à la vue de son bien-aimé Adonis agonisant, se mot à courir pieds nus ; une épine la blessa et son sang colora la fleur."
source : Le livre des superstitions : mythes, croyances et légendes / Eloïse Mozzani

Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire