Question d'origine :

Qu'a bien pu faire le Général Voisin pour mériter de donner son nom à une rue ?

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_reg - Département : Documentation régionale
Le 20/06/2005 à 14h00
Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Général Voisin (1830-1904)

La rue Général Voisin à Bougoin-Jallieu est une rue discrète qui conduit à l’ancienne cartonnerie qui appartenait à la famille Voisin.
Sa famille a tenu une place importante dans l’industrie papetière jallésienne. S’il n’est pas né lui-même dans notre cité mais à Lyon le 15 septembre 1830, c’est à Jallieu qu’il est venu finir ses jours et reposer dans le caveau de sa famille le 3 octobre 1904.
Polytechnicien en 1850, sorti premier de l’Ecole d’artillerie de Metz. A 24 ans, il est lieutenant d’artillerie en Crimée en 1854. Dix ans plus tard, Antony Voisin est capitaine au corps expéditionnaire du Mexique ; il revient avec la médaille d’officier de la Légion d’Honneur. Chef d’escadron en 1870 durant la campagne contre l’Allemagne on le retrouve grâce à sa brillante carrière, général à la tête de la 15e brigade d’infanterie puis en 1890, général de division. En 1893, il est gouverneur militaire de Lyon et commande le 14e corps d’armée. Il meurt à Jallieu, à 74 ans et ses funérailles en 1904 furent l’occasion d’une grandiose manifestation en présence de 7 généraux, 5 colonels et d’une partie importante de la population locale.
Extrait de :
*Bourgoin-Jallieu, connaitre et aimer ma ville de Georges Paillet et Marcel Cucherat, 1982
*Au rendez-vous des souvenirs et des évocations au cours de flaneries dans quelques coins de rues de Bourgoin-Jallieu de Georges Paillet, 1994

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire