Question d'origine :

Je recherche le lien qu'il peut y avoir entre ces deux noms, dont je ne certifie pas l'orthographe, et le taureau. Je pense qu'il s'agit du nom de deux de ces animaux mais sans certitude. Par avance merci de votre aide.

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 13/07/2021 à 14h07
Bonjour,

Ce sont certainement des taureaux normands ayant appartenu à François Noël ou à son fils Casimir Noël ou à un autre membre de la famille à la fin du XIXe siècle. Éleveurs à Thot et Réthoville (Vicq-sur-Mer dans le Val de Saire, Cotentin), il ont contribué à la création de la race bovine normande. Ils ont reçu tous deux de nombreux prix agricoles.

La Bibliothèque municipale de Lyon ne conserve pas beaucoup d'ouvrages spécialisés sur la race normande. Nous vous invitons si vous habitez en Normandie à vous rapprocher d'une bibliothèque proche de chez vous pour consulter La vache et l'homme de Jean-Jacques Bertaux, ‎Jean-Marie Levesque comme à Caen ou Rouen.

Nous avons pu en consulter quelques extraits sur Google Livres et en proposons ces quelques lignes :

"En 1887 Pamphyle remporte après d’autres nombreux prix, le premier prix et le grand prix d’honneur des races françaises."

" Anémone née en 1926, descendante par sa mère de Buffalo, Enjôleur et Pamphyle, est dans les années 20 et 30, « probablement la normande qui a donné et le plus gros rendement journalier, 39,5 kg de lait et le plus gros rendement total, 53 460 kg de lait et 2 192 kg de beurre en 9 lactations »."

Enjôleur serait né au Thot dans la ferme d'Octave Noël le 29 septembre 1896 (frère de Casimir).

A lire aussi, un Article sur la race normande.

Autres documents qui pourront peut-être vous intéresser :
- "Herd-book de la race normande pure"
- La race bovine normande, sélection depuis les origines, valorisation des produits laitiers et carnés, potentiel à l'export / Pierre Mespoulhès
- La race bovine normande et le Herd-Book normand / Lefèvre J. I. - In: Études Normandes, livraison 16, n°57, 3e trimestre 1955. La Normandie agricole. pp. 402-408.


Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

Impasse de la verrerie

Être le loup

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire