Question d'origine :

Bonjour, Je chercherai un ouvrage assez généraliste sur les politiques menées par la France dans les années 1960. Merci d’avance !!

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_et - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 26/07/2021 à 09h00
Bonjour,

Voici quelques titres de notre catalogue qui pourraient vous intéresser :

Les vingt décisives, 1965-1985 : le passé proche de notre avenir / Jean-François Sirinelli
Tout au long du XXe siècle, la ligne d'horizon de la société française a été dessinée par la croyance dans le progrès, que la République prenait en charge et incarnait tout à la fois.Mais une telle ligne d'horizon est bientôt devenue une sorte de mirage, tant le progrès est devenu une notion qui se montre et se dérobe dans le même temps. Bien plus, la règle et le consentement, qui fondent la représentation politique, loin d'être fortifiés par les prémices de la " démocratie d'opinion ", se retrouvent au contraire entre chien et loup, menacés par un extrémisme politique croissant aussi bien que par la perte de sens dans le débat politique. Si la République en tant que régime politique avait donc paru connaître une sorte d'aggiornamento au cours des années 1960, en tant qu'écosystème socioculturel elle ne connut pas alors une telle reviviscence, la grande mutation française déstabilisant la civilisation républicaine beaucoup plus qu'elle ne la réactiva. Un tel constat débouche sur une question essentielle : la phase de moindre rayonnement de cette civilisation, que l'on constate au terme de ces Vingt Décisives, était-elle seulement une éclipse de République, qui nimbe la vie de la Cité en ajoutant momentanément au trouble des consciences, ou bien cette République commençait-elle alors une sorte de fatale redescente depuis le firmament des valeurs d'établissement qui fondent et perpétuent la communauté nationale ?

Croissance et contestations : 1958-1981 / Jean Vigreux
L'histoire sociale de la politique gouvernementale menée en France, entre 1958 et 1981, des années de Gaulle aux années Giscard d'Estaing : la naissance de la Ve République, l'élection du président de la République au suffrage universel direct, la fin de la guerre d'Algérie, le choc pétrolier et la fin des Trente Glorieuses, les événements de 1968, etc.
La quatrième de couverture indique : "Des années De Gaulle aux années Giscard, Jean Vigreux retrace ces décennies décisives pour comprendre le temps présent. Avec le retour de De Gaulle, en mai 1958, c'est la naissance de la Ve République, un régime pensé par et pour le Général. L'élection au suffrage universel direct du Président de la République, votée par référendum en 1962, rompt avec une tradition républicaine séculaire, et entraîne une bipolarisation de la vie politique qui ne s'est pas démentie. En 1962, la fin de la guerre d'Algérie, dont l'ombre portée continue de s'étendre sur la société tout entière, clôt un cycle de guerre ininterrompu depuis 1939. C'est le temps de la haute croissance et du plein emploi. De Gaulle puis Pompidou mènent des politiques volontaristes en matière de modernisation agricole et industrielle, d'aménagement du territoire avant que le premier choc pétrolier ne fasse basculer la France dans la crise. Faut-il en rester pour autant à l'idée de Trente Glorieuses ? La période fut un temps de bouleversements et de conflits à vif, de refondations politiques et syndicales aussi. Avec les événements de 1968, s'ouvrent une décennie de contestations et une époque de libération des moeurs que le politique accompagne ou rattrape. "Tout est politique" : le politique ici donne le ton, mais sous la forme d'une histoire sociale du politique qui varie les échelles du local au national, met l'accent sur les hommes et les réseaux. Trois temps structurent l'ouvrage : La République gaullienne (1958-1969), puis "Un lourd héritage ? Le moment Pompidou (1969-1974)" et enfin "La France dans la crise (1974-1981)".

La France de mai 1958 à mai 1981 [Livre] : la grande mutation / Mathias Bernard
Du retour de De Gaulle (mai 1958) à l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République (mai 1981), la France vit une " grande mutation ". De nombreux domaines connaissent des bouleversements profonds. La classe politique, à partir de 1965, vit au rythme des élections présidentielles au suffrage universel, qui deviennent le pivot de la vie politique. Dans la perspective de cette élection les partis se recomposent, s'allient, ou se désagrègent. Dans le domaine social, on assiste à une restructuration de la société : l'exode rural s'amplifie, les villes se modifient, les problèmes des banlieues surgissent. Parallèlement, au cours de ces années, souvent qualifiées de " Trente Glorieuses ", le niveau de vie moyen s'améliore, ce qui permet à la jeunesse, qui dispose de ressources que n'avaient pas les générations précédentes, de s'émanciper et même de développer une " culture jeune ". Mais cette mutation ne se fait pas sans à-coups, et Mai 68 le rappelle vivement. Les " événements " ébranlent le pouvoir, puis accélèrent les transformations. À l'aide d'une chronologie claire et détaillée, l'ouvrage raconte comment s'est effectuée cette mutation. Les événements politiques sont reliés aux transformations sociales et culturelles. Ils prennent ainsi toute leur dimension.

Le présent quotidien, 1955-1966 / Philippe Ariès
Philippe Ariès, célèbre « historien du dimanche », était aussi un journaliste du jeudi. De 1955 à 1966, il a participé à l’aventure de La Nation française, hebdomadaire qui regroupait derrière Pierre Boutang quelques héritiers de L’Action française.
Ariès y tient une chronique du temps présent qui détonne au cœur des articles politiques du journal. Il se fait le sociologue, l’anthropologue, le peintre de la société où il vit, parlant des mœurs, des mentalités, de la littérature, de la religion, des rites, des coutumes, de la vie quotidienne… Jusqu’au jour où la guerre d’Algérie devient une guerre civile – dans laquelle Ariès ne veut pas manquer au devoir de solidarité. Mais il ne peut empêcher la sécession, qui voit les jusqu’auboutistes quitter La Nation française pour fonder un autre journal.
Un auteur anticonformiste d’une chronique qui ne l’est pas moins.
(résumé de l’éditeur)

Chronique des années soixante, Michel Winock
« La décennie est marquée par de Gaulle, le règlement du conflit algérien, la fin de la guerre froide, le déferlement de la nouvelle vague, l'embourbement vietnamien, la guerre éclair des Six Jours. Les jupes raccourcissent, les vacances rallongent, les hebdos font peau neuve. Salut les copains, hello les Beatles. Adieu les figures emblématiques de Kennedy, Martin Luther King, Che Guevara. Les murs ont la parole à Paris. A Prague, entrent les chars russes. En France, à l'étranger, la vie des années soixante est ainsi faite de temps forts et de petits riens qui donnent la couleur de l'époque. Michel Winock réordonne ces événements politiques, économiques, sociaux et culturels, sans les hiérarchiser ni les dessécher, mais en les redistribuant selon les thèmes qui les caractérisent aujourd'hui. Il les replace aussi dans une chronologie commentée qui fait de cette chronique des années soixante, diverse, vivante et alerte, un ouvrage de référence indispensable. »

Maurice Herzog : un septennat pour une politique jeunesse et sports : 27 septembre 1958-8 janvier 1966 : actes du colloque, 14-15 novembre 2008
Cogestion, déconcentration, équipement, jeux Olympiques: en quoi Maurice Herzog a-t-il innové? Quels furent ses partisans ou au contraire ses opposants, au sein du monde associatif et sportif? Au croisement d'une histoire politique, administrative mais aussi sociale et culturelle, cet ouvrage entend également contribuer à interroger le fonctionnement de l'Etat gaulliste.

Mai 68 [Livre] : l'événement Janus / Jean-François Sirinelli
Retracer la chronologie de Mai 68 ne pose plus guère de difficultés : de nombreux acteurs ont livré leurs témoignages, les archives sonores et visuelles ne manquent pas. En revanche, comprendre sans parti pris le mythe de fondation de la génération aujourd'hui aux commandes, voilà qui est plus délicat et rarement tenté. Il faut tout le souffle et toute la connaissance du XXe siècle de Jean-François Sirinelli pour inscrire ces six ou huit folles semaines dans le temps long de notre histoire : sa science à la fois des réseaux du pouvoir et des courants qui parcourent la jeunesse lui fournit des éclairages inédits.La tâche est assurément complexe, car Mai 68 a été un véritable événement Janus, multiforme dans ses modalités comme dans sa signification. Incontestablement, ce livre constitue un pas décisif dans la réflexion sur une grande crise de l'histoire nationale, dont les effets ont été majeurs sur notre société. D'autant qu'il s'interroge aussi sur ce point essentiel : comment résoudre une crise aiguë en régime démocratique et à l'âge médiatique ?

68, les archives du pouvoir [Livre] : chroniques inédites d'un État face à la crise : [exposition, Paris et Pierrefitte-sur-Seine, Archives nationales, 3 mai-22 septembre 2018] / sous la direction scientifique de Philippe Artières et Emmanuelle Giry ; préface de Michelle Perrot
Mai 68 a 50 ans. Pour la première fois, une exposition et un livre racontent les événements à travers les archives du pouvoir.MAI-68, L’AUTRE MÉMOIRE : Qu’il ait été contemporain ou non des événements, chacun s’en construit sa propre image. Mai-68 fascine, réjouit, repousse, irrite, avec ses dix millions de grévistes, sa jeunesse dans la rue, son service public à l’arrêt et son économie paralysée. Mais la voix de l’État, elle, reste méconnue.Et pourtant, en ce printemps-là, le pouvoir gère cette crise sans précédent qui menace de le déstabiliser. Les archives donnent une lecture de l’événement à partir du bureau du président, des ministres, des préfets, des forces de l’ordre, des patrons, des partis : elles sont la trace de chacun de leurs gestes…LES ARCHIVES INÉDITES DU POUVOIR : Des centaines de mètres linéaires de documents permettent de mesurer en creux ce que fut la contestation. Ils donnent à voir les rouages de l’État et l’ensemble des processus de décisions qui tentèrent d’enrayer les conflits.On y comprend comment un gouvernement réagit face à une grève générale, comment il s’efforce de fonctionner et d’imaginer des réponses politiques, sociales et répressives à mettre en œuvre. Télégrammes, fiches de surveillance des étudiants et des ouvriers, rapports de police, manuscrits de De Gaulle et de Pompidou, notes internes des ministères… constituent l’autre mémoire de 68.Un livre réalisé en coédition avec les Archives nationales.

L'amère patrie [D.V.D.] : le retour des français d'Algérie / réal. de Marion Pillas et Frédéric Biamonti
1962. Le FLN et la France signent les accords d'Evian qui mettent fin à 8 ans de guerre et 130 années de colonisation. Pour les Pieds-Noirs, c'est-à-dire l'ensemble de la population européenne vivant sur le sol algérien, tout est prévu : ils resteront sur place et pourront se fondre dans la nation indépendante. Pourtant, les violences entre l'OAS et le FLN en décident autrement. Rien qu'en 1962, ils sont près d'un million à rejoindre la Métropole. Un afflux qui dépasse les administrations, surprend les politiques et inquiète la population. Pressés de s'intégrer dans une nation qui peine à les reconnaître comme siens, les rapatriés hésitent entre honte et colère.Archives, témoins et historiens à l'appui, L'amère patrie raconte l'histoire de ce malentendu politique et replace l'épisode du rapatriement dans le contexte politique, économique et social de la France du début des années 1960. Une France qui veut trop vite oublier les heures sombres de la colonisation lui préférant la modernité et la prospérité des Trente Glorieuses au prix de sa cohésion nationale.


De Gaulle et l'Algérie française [Livre] : 1958-1962 / Michèle Cointet

Mémoires / Bernard Tricot
Contient le texte de plusieurs entretiens de l'auteur avec Olivier Delorme et Éric Dupin

Georges Pompidou [Livre] : 1911-1974 / Eric Roussel

Gouverner [Livre] : 1958-1962 / Michel Debré

Michel Debré [Livre] : Premier ministre (1959-1962) : actes du colloque organisé les 14, 15 et 16 mars 2002 par le Centre d'histoire de Sciences Po, Fondation Nationale des Sciences Politiques / dir. Serge Bernstein, Pierre Milza, Jean-François Sirinelli

Le gaullisme [Livre] : 1940-1969 / Jean Touchard

Histoire de la République gaullienne [Livre] : mai 1958-avril 1969 / Pierre Viansson-Ponté

Vous trouverez d’autres références dans notre catalogue avec le mot clé France Politique et gouvernement 1958-1969.


Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire