Question d'origine :

Pourquoi "faire bonne chère" et non pas "faire bonne chair" ? merci

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_litt - Département : Langues et Littératures
Le 21/11/2005 à 11h16
Réponse du département Langues et Littératures


Le mot chère est issu du bas latin cara, "visage", lui-même emprunté au grec kara tête.
Le sens de "visage" a décliné avant le XVIe, se maintenant dans quelques locutions du type faire bonne (mauvaise) chère à quelqu'un (v. 1200), "bon (mauvais) visage", c'est-à-dire "bon (mauvais) accueil".
De l'idée "d'accueil", on est passé par métonymie à celle de "repas qui le traduit"; par extension, le mot a pris le sens général de "repas, nourriture", évolution favorisée par l'homonymie de chair "nourriture, viande": la locution faire bonne chère (v. 1345), totalement détachée de son origine à partir de l'époque classique, exprime l'idée de "faire un bon repas"; sens où elle est restée vivante seulement sous la forme bonne chère.

Dictionnaire historique de la langue française [Livre] / sous la direction d'Alain Rey

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

Madame Grès*

obesite*

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire