Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > pièce de théâtre

pièce de théâtre

par nathan le sage, le 12/09/2011 à 22:47 - 7983 visites

Bonsoir,
Je recherche une pièce pour 5 hommes et 6 femmes, (des rôles équitables afin de contenter tout le monde !)ailleurs que dans le répertoire classique et dans le théâtre de boulevard.
Merci de votre aide.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_spec, le 13/09/2011 à 10:36

Réponse du Département Arts vivants :

Bonjour,

Nous avons effectué des recherches sur le Cédérom Mascarille Cédérom Mascarille (38000 pièces référencées !), disponible en consultation sur place à la Médiathèque de Vaise, dans la base de données d’Aneth (Aux Nouvelles Ecritures Théâtrales) ainsi que sur le site Art et comédie.

Elucubrations couturières d’Evelyne de la CHENELIERE (Aneth, 2003)
Dans un atelier de confection, des chapelières et des corsetiers travaillent en duo, chacun assorti aux mensurations de chacune. Leurs noms sont définis par leur tour de tête ou de poitrine : les corsetiers du 51 au 60 et les chapelières du 34A au 38D.
Le quotidien de cette fabrique s’écoule sur fond de chorale, pour maintenir le tempo, entre des projets, des amourettes, un suicide et un mariage. Un texte à l’univers décalé, où le rythme crée une vraie chorégraphie de corps et de voix. L’auteur mêle situations cocasses et scènes poignantes. Une tonalité aigre-douce pour cette comédie toujours juste, originale et bien dosée.
(Aneth)

Caresses de Sergi BELBEL (Ed. Théâtrales, 1992)
Des couples se rencontrent, éclatent, se reforment. Tous, à tour de rôle, vont se retrouver face à face, ensemble ou séparés, dans des situations simples du quotidien où les dialogues sécrètent une violence brute. La sexualité, toujours présente au coeur de chaque personnage, atteint ici à l'universel. Une ronde de dix scènes apparemment sans lien qui dessinent un monde atroce marqué par le mensonge et l'usure des mots. (Aneth)

Divertissements touristiques de Noëlle RENAUDE (Ed. Théâtrales, 1993)
Cinq instantanés captant à vif des vacanciers. Les mots pris de panique se bousculent pour sortir au plus vite des lieux communs entrevus - ils construisent en douceur une série de clichés sur les déplacements immobiles et les ailleurs sans gloire. Léger, rapide, fuyant, vif et saisissant. (Aneth)

Petites histoires de la folie ordinaire de Petr ZELENKA (Ed. Théâtrales, 2008)
Pierre, trentenaire, tente de prendre sa vie en main : récupérer sa petite amie, ne pas se laisser envahir par sa famille, contenir les élans érotomanes de La Mouche, son meilleur ami. Pierre a une mère asphyxiante et un père dément. Il a aussi des voisins qui s’insultent régulièrement tout en cherchant un témoin de leurs ébats amoureux, et un patron qui lui avoue des penchants pédophiles. Pierre a un mannequin de cire qui parle, une couverture vivante, et consigne dans un carnet la liste des hommes politiques qu’il va tuer. Tous ces personnages sont malades de l’absence du regard de l’autre. Sur fond de guerre se tissent autant de petites histoires de solitude.
Ce texte, à l’écriture dialoguée alerte et inventive, se construit sur des décalages continuels, une mise en abîme assumée, une drôlerie débridée.
(Aneth)

Le boulanger, la boulangère et le petit mitron de Jean ANOUILH (Avant-Scène Théâtre, 1969)
Une longue scène de ménage sert de trame à cette pièce. En permanence, les protagonistes rêvent à leur monde "idéal" :
- elle avec un riche amant, une position sociale exceptionnelle,
- lui avec la bonne transformée en une vamp ravageuse...
Rêves et réalités se mêlent en permanence, dans la cocasserie de situations drôles ou dramatiques, du drame de bazar au roman feuilleton... avec le reproche que l'on peut lire dans les yeux purs et naïfs des enfants, Toto et Marie-Christine.(Mascarille)

Mademoiselle de Jacques DEVAL (Avant-Scène Théâtre, 1957)
Type : comédie
Une vieille fille desséchée et avare qui souffre du complexe de la maternité frustrée, aux prises avec une famille de bourgeois parisiens qui s'aiment et se supportent dans la mesure où ils se voient le moins possible...(Mascarille)

La maison des cerfs de Jan LAUWERS (Actes Sud Papiers, 2009)
La découverte d'un album de photographies de guerre va encourager une troupe de comédiens à jouer l'histoire d’une famille. Sous une folie apparente, "La Maison des cerfs" dresse un portrait ironisé et sans concession d’une humanité aux traits graves et profonds. (Mascarille)

Finie la comédie de Lorraine LÉVY (Actes Sud Papiers, 1988)
Cécilia de Millefeuilles, jeune fille de bonne famille veut faire du théâtre, ce qui n'est pas du goût de sa famille. Le metteur en scène, Julius, va l'embaucher bien qu'elle joue très mal, avec l'espoir de la mettre dans son lit. Le jeune premier désabusé, Pierre Maréchal, tombe amoureux de la petite... Retournement inattendu. (Mascarille)

Messe solennelle pour une pleine lune d'été de Michel TREMBLAY (Leméac 1996)
Dans ce rituel incantatoire, les voix se superposent et s'entrecroisent. Onze personnages cherchent la lumière au bout du tunnel de leurs frustrations. Ils sont amers, parfois méchants ou indifférents; chacun, en son temps, laisse s'exprimer sa violence, son ras-le-bol. Tous espèrent une libération.

B and B d’Andrée ROBIN-LIGOT (Art et Comédie, 1999)
Un blocus économique Franco-Anglais fait brusquement de Georges, 45 ans cadre supérieur d'une usine de produits de beauté, un chômeur. Que faire par ces temps de crise à 45 ans ! En attendant mieux, Papy, le père de Sylvie, colonel en retraite vivant au même domicile, suggère à la famille de consacrer une partie de la maison à l'accueil des estivants français et étrangers, en leur proposant Chambre et Petit Déjeuner. (Bed and Breakfast). Richard, le fils de la maison, ravi, voit tout de suite le parti qu'il va pouvoir tirer de cette situation : introduire sous le toit familial, à l'insu de tous, l'objet de ses amours, Fiona, une jeune anglaise qu'il a connue lors de ses séjours linguistiques en Angleterre et qu'il ne voit que trop rarement. Avec la complicité de Papy, il met son plan à exécution. Seulement, Fiona a une tante ! Et quelle tante ! et un couple de Punk pittoresques voudrait bien, lui aussi, poser ses bagages dans ce B and B et s'y incruster le temps de transformer le salon en discothèque. De plus, l'ancien patron de Georges, plutôt sonné par ses récents déboires professionnels, veut absolument trouver consolation et compréhension près de son ancien bras droit ! (Mascarille)

Du rififi chez les grenouilles d’Yvon TABURET (Art et Comédie, 2007)
Afin de fêter de manière originale l’anniversaire de sa femme Mariette, Guy a invité leurs amis, qui ne se connaissent pas, chez Liliane et Laurent qui habitent au cœur du Marais.
Certains arrivent à pied, sous le regard des grenouilles (le public) et déjà les avis divergent.
Si Jo la baroudeuse est ravie d’entraîner Roger et Paulette qui pour une fois ont délaissé leur camping, Samantha la bcbg, en revanche, ne semble guère apprécier l’expérience et le fera sentir à Jo mais aussi à ses hôtes.
Dolorès et son nouveau fiancé Juan-Pedro, arrivés quant à eux en voiture, ne vont pas contribuer à égayer l’atmosphère puisque Juan-Pedro, séducteur invétéré, se montre particulièrement pressant envers les dames.
Tous néanmoins semblent prêts à faire des compromis afin de ne pas gâcher la fête, lorsque débarque Marius Canéloni, un drôle d’individu.
D’où sort-il? Qui est-il? Et surtout pourquoi Juan-Pedro semble terrorisé en sa présence?
(Mascarille)


Nous espérons vous avoir aidé dans vos recherches et vous remercions pour votre confiance.


[686]TH792[686]
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact