Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > pièce de théâtre avec 5 femmes et 4 hommes

pièce de théâtre avec 5 femmes et 4 hommes

par nathan le sage, le 21/09/2011 à 21:03 - 8609 visites

Bonsoir,

Cette fois-ci, je suis à la recherche d'une pièce contemporaine pour 5 femmes et 4 hommes, (avec si possible des rôles équitables !).
Plutôt une comédie, même grinçante.
Plutôt sur le thème de la famille… mais pas forcément.
MERCI de votre aide !!!

Réponse du Guichet du savoir

par bml_spec, le 22/09/2011 à 15:00

Réponse du Département Arts vivants :

Bonjour,

Nous avons effectué une recherche sur le cédérom Mascarille, disponible en consultation sur place à la Médiathèque de Vaise, et dans la base de donnée de l'association ANETH (Aux Nouvelles Ecritures Théâtrales).


Savez-vous langer Léon ? d’Anca VISDEI (Quatre-Vents, 1990)
Une joyeuse tranche de vie familiale qui s'agite autour d'un bébé de six mois. Celui-ci ne veut être langé que par sa mère, qui n'arrive pas à faire surface, entre son travail - écrivain, elle est harcelée par ses patrons - son travail à la maison, et son mari qui la quitte. Heureusement arrive un personnage important qui vient se faire interviewer par la mère de famille. Il séduit le petit Léon, il est séduit par sa mère... Qui des deux va désormais langer Léon ?
(Source : Mascarille)

Hôtel du lac de François-Marie BANIER (Gallimard, 1975)
Comédie psychologique
Madame Clément ne parle que de son grand amour, Constantin... mais s'éprend d'un jeune homme venu se cacher dans cet hôtel du lac pour une raison inconnue... Elle va chercher à savoir et lorsqu'elle n'y parviendra pas elle lui inventera une vie, une famille en utilisant les pensionnaires de l'hôtel...
(Source : Mascarille)

Spaghetti bolognese de François-Louis TILLY (dans la revue L’Avant-Scène Théâtre, n°710 - mai 1982)
Comédie naturaliste - 1 Act
Un somptueux appartement d'une famille de la grande bourgeoisie. Un maître d'hôtel stylé essuie la poussière, s'indigne du manque de dévouement de la femme de ménage... Le père et la mère s'ennuient. Le fils déjà chauve va épouser une riche héritière juive, la fille vaguement émancipée. Un autre fils, vraie gueule de fasciste passe des coups de téléphone mystérieux.
(Source : Mascarille)

L'Eternité d'un baiser victorieux ou Le Che que j'aime d’Oscar CASTRO (Éditions de l'Amandier, 2004)
Tous les dimanches sur Radio Maquegua, Ema Tapia, animatrice de radio, présente son émission « Amours vécus ». Accompagnée par un orchestre qui interprète de célèbres boléros, elle reçoit des invités qui viennent raconter leur histoire d’amour, en direct au bar des amoureux.
Dans un contexte qui n’est pas sans rappeler les engagements du Che Guevara , ces témoignages parallèles tissent la trame de l’histoire centrale, où vont se mêler à l’amour, la passion du football, les secrets du Candomblé, et les luttes révolutionnaires , dans un continent qui a eu la malchance de se trouver « si loin de Dieu, et si près des Etats-Unis ».
(Source : Aneth)

Eva, Gloria, Léa de Jean-Marie PIEMME (Lansman Editeur, 2000)
Trois jeunes femmes nous livrent un moment de leur existence. Eva, vendeuse de chaussures, erre dans la rue avec deux loulous qu'elle vient de rencontrer. Serveuse dans un bar, Gloria côtoie des êtres marginaux, troublants. Léa fait revivre le braquage sanglant auquel elle a assisté. Eva, Gloria, Léa, celle qui aimerait dire, celle qui voudrait taire, celle qui perçoit. Trois portraits de femmes en trois temps, percutants, drôles, émouvants. Trois registres de fiction.
(Source : Aneth)

Excédent de poids, insignifiant : amorphe de Werner SCHWAB (L'Arche Éditeur- 1997)
Dans un café, comme tous les soirs, se réunissent les habitués : Jürgen, le professeur aux allures d'éternel étudiant, qui trouve des explications à tout et prône la solidarité humaine - Lapinette et Porcelet, le couple petit-bourgeois qui ne peut pas avoir d'enfants - Karli et Herta, le couple classique du maquereau et de la prostituée - La Moule, l'exhibitionniste, qui, avec les quelques sous qu'elle obtient en montrant "ses dessous", lance inlassablement la même musique du juke-box - et la patronne du bar, gérante de la paix entre tous. Arrive alors un beau couple, muet et pur, un couple issu du monde chic, une provocation pour ce monde interlope qui n'en fera qu'une bouchée... Entre le symbolisme, le Grand-Guignol et le grotesque, cette pièce dépeint un monde d'excès avec un culot monstre.
(Source : Aneth)

Le dîner de Lina de Philippe MINYANA (dans la revue L’Avant-Scène Théâtre, n°748 - avril 1984)
Comédie grinçante - 2 Act
Les tragédies et les peines d'un milieu social, petits cadres, dans les années 80 :
Professeurs ou vétérinaires s'asphyxient dans l'odeur pernicieuse d'un monde fermenté, au bord de la mer du Nord... Petit tableau de province, allergie des femmes... et à force de tourner en rond, et de parler de soi, sans retenue, le drame tourne à la farce.
(Source : Mascarille)

Boomerang ou le salon rouge de Philippe MINYANA (dans la revue L’Avant-Scène Théâtre, n°879 - décembre 1990)
Comédie noire - 2 Act
La mère a eu un choc : Mémère s'est foutue dans la Moselle. Kate sa fille semble malade. Domi, sa sœur, ne supporte plus les harcèlements sexuels. Arrive Tom, il parait que la tante Betty s'est suicidée... Et le père ? Qu'est-ce qui fait le père ? Je vous le demande ! Il ressasse des souvenirs, des rancœurs...
(Source : Mascarille)

Le son du ciel austral d’Elaine ACWORTH (Lansman, 1995)
Comédie psychologique - 2 Act
L'histoire de plusieurs époques entremêlées d'une petite dynastie féminine d'origine irlandaise. La force de combattre transmise de génération en génération a été insufflée par Maeve, la grand-mère, chercheuse d'or impénitente. Libre et vaillante Maeve qui sacrifie tout pour offrir un piano à sa petite fille Clivvy... Pourtant aujourd'hui Maeve a disparu et tout le monde est en émoi...
(Source : Mascarille)

Le mensonge de Nathalie SARRAUTE (Gallimard, 1970)
Comédie psychologique
Un groupe d'amis conversent, de Madeleine, qui n'est plus là, et qui a menti en leur présence, voulant se faire passer pour pauvre. Seul Pierre, obsédé par la vérité, a osé démasquer la menteuse. Toujours en colère, il ne peut s'empêcher de parodier Madeleine et de rappeler qu'elle est la petite-fille et l'unique héritière d'un "roi de l'acier". Ses amis s'impatientent d'une telle véhémence, même s'ils comprennent en partie sa réaction. Seul Robert se vante de pouvoir rester indifférent à de petits mensonges comme celui de Madeleine. Les autres lui demandent alors de leur donner une "leçon" qui pourrait guérir Pierre de sa manie de la vérité. Ils inventent "comme un psychodrame" où l'un d'eux joue le rôle d'un menteur expérimenté. Mais leur initiative tourne au drame lorsque Pierre pense détecter chez Simone un mensonge qui, lui, n'était pas prévu dans le jeu. Simone refusant d'admettre qu'elle a menti, Pierre n'aura de cesse de lui faire avouer son mensonge, provoquant à nouveau le malaise. Lorsqu'enfin Simone admet avoir menti, Pierre croit déceler dans cet aveu un ton ironique ou hypocrite. Il en vient à répéter cet aveu sur tous les tons, le privant ainsi de toute réalité. La vérité reste plus que jamais insaisissable.
(Source : Mascarille)

Diable d'homme ! de Robert LAMOUREUX
Comédie - 2 Act
(dans la revueL’Avant-Scène Théâtre, n°686 - mars 1981, 1981)
Un écrivain qui voudrait avoir le prix Goncourt, voit arriver Satan en personne qui lui propose son aide. Pour séduire le jury, il lui fournira "cinq femmes damnées"... mais Satan sera vaincu par la ruse féminine...
(Source : Mascarille)

Le Langue à langue des chiens de roche de DANIS Daniel
L’Arche, 2001
Sur une île fictive au milieu du Saint-Laurent, des êtres lancent des " au secours d'amour " tandis que d'autres conjurent leur désespoir et leur violence dans d'infernales bacchanales. Tout près il y a les chiens, dont les jappements, l'odeur et la chair inquiètent. Les destins se croisent et les couples se forment dans un climat de violence où l'amour s'avère souvent douloureux, voire mortel. Dans une langue qui charrie les mots et les images, Danis nous livre un univers à la fois très noir et très clair où le désespoir jouxte l'espoir - la mort, la vie - le sordide, le sublime.
(Source : Aneth)

Nous espérons vous avoir aidé dans vos recherches et vous remercions pour votre confiance.

L’équipe Arts vivants

Image

[686]TH792[686]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact