Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > recherche pièces de théâtre

recherche pièces de théâtre

par pierre69100, le 17/01/2012 à 11:26 - 14258 visites

bonjour je suis à la recherche de pièces de théâtre pour deux groupes d'acteurs :
1er groupe 4 femmes
2ème groupe 1homme et 2 femmes

Réponse du Guichet du savoir

par bml_spec, le 17/01/2012 à 14:00

Réponse du Département Arts vivants (réactualisée le 16/06/2018) :

Bonjour,

Concernant les pièces pour 4 femmes, nous avions déjà répondu à cette question précédemment. Voici notre réponse.

Pour les pièces avec 1 homme et 2 femmes, nous avons effectué une recherche la base de donnée Mascarille, disponible en consultation sur place à la Médiathèque de Vaise.

Pièces pour 1 homme et 2 femmes :

Corps de boue de AGRET Fabrice
La mère d'Eva héberge et nourrit sa fille et son gendre Mickey. Elle se plaint du manque d'ardeur de Mickey à trouver du travail. Pourtant, son gendre, jamais à court d'idées, lui propose de monter un musée. Eva est alors victime d'un grave accident de voiture qui fait la couverture des journaux. Elle est miraculée, mais reste invalide. Elle reçoit alors quantité de lettres, les gens lui demandant conseils et bénédictions. Commence alors l'exploitation commerciale d'une Eva "star" ou "œuvre d'art", d'un "corps spectacle". Une interrogation sur notre société où un certain voyeurisme conduit à commercialiser la misère humaine.

L'ourse blanche de BESNEHARD Daniel
Olga, comtesse venue de l'Europe de l'Est juste avant le chaos de 1914, emmène vers l'Amérique, Lech, son régisseur, son amant. Pendant la traversée (entre une Europe trop vieille et une Amérique trop neuve), le couple se défait. Passage entre l'Est et l'Ouest, entre innocence et péché, entre vie et mort.

Les Silences d'Eulalie de BONAL Denise
Face aux vaines formules toutes faites, aux mots affadis que la société n’entend plus, confrontée à une langue qui n’est plus habitée Eulalie, 16 ans, décide de se taire, au grand dam de ses parents.
En voix-off, les pensées d’Eulalie s’égrainent : elle veut « ré-habiter », réhabiliter le langage et y parvient, par la force de ses mots.
Le rôle de la fille est un rôle muet.

Stop the tempo ! de CARBUNARIU Gianina
Dans une boîte de nuit, à Bucarest, trois jeunes gens se rencontrent - un DJ raté, une jeune fille paumée, une minette hyperactive. Outre le sexe, ils vont se découvrir une passion commune, faire disjoncter la Roumanie entière, vendue au libéralisme occidental, dans l'espoir d'éveiller la conscience nationale. Leur croisade pour la déconnexion va trouver son terme dans leur projet de débrancher la télé. Deux d'entre eux se font prendre. De source officielle, ils sont morts électrocutés.
Une pièce joyeusement insolente dont la forme se situe du côté du théâtre épique, alternant récit et scènes dialoguées. La fable elle aussi est discontinue, entrecoupée par l'hymne national roumain ou des fragments poétiques variés jouant comme des échappées.

Fées de CHENEAU Ronan
"Décidément nous ne serons pas des héros...
Oui je vais continuer d’être un bon garçon...
Et mes petites mains sans doute pourront se rendre utiles‚ ma petite tête‚ c’est pas garanti...
Non‚ sans rire‚ si je pouvais‚ j’enverrais tout valser moi‚ dès maintenant...
J’épargnerais quelques animaux tout de même‚ un petit bout de nature en espérant que tout se reconstruise‚ un jour‚ peut-être
Différemment...
Oui : le règne des insectes‚ qui sait
Ça vaudrait mieux que maintenant...
Dans un ou deux siècles
Dans dix mille ans..."

La campagne de CRIMP Martin
Corinne et Richard, un couple de quadragénaires, se sont installés à la campagne. Un soir, Richard, médecin, recueille une jeune femme, Rebecca. Il prétend l'avoir trouvée au bord de la route. Rebecca donne une autre version des faits à Corinne : Richard s'est installé à la campagne dans l'unique but de la rejoindre, elle qui fait des recherches dans la région. Une pierre en forme de fauteuil semble attirer mystérieusement les personnages, libérer leurs instincts... Martin Crimp procède par énigmes, distillant des indices, organisant un puzzle diabolique, une sorte de jeu de piste, jusque dans l'agencement des répliques sans indication des noms des personnages. Le théâtre devient le lieu du simulacre, de la transformation.

Jusqu'à ce que la mort nous sépare de DE VOS Rémi
La grand-mère de Simon vient de mourir. Après la cérémonie d'incinération, il se rend dans la petite maison de sa mère, Madeleine, avec l'urne contenant les cendres. L'occasion de retrouver Anne, une amie d'enfance. Un geste malheureux entre Simon et Anne, et l'urne casse ! S'ensuit alors une série de mensonges, quiproquos et inventions visant à dissimuler l'incident à Madeleine.
Une comédie légère empreinte d'humour noir. Le texte est une suite de dialogues assez vifs, très savoureux, entrecoupés de petits monologues. Les personnages, finement dessinés, sont de vraies figures de théâtre confrontées à des sentiments et des situations quotidiennes.

Ni une, ni deux de DURIF Eugène
L'Effaré, La Groulle, Le Tiers entrent successivement sur scène. Ils essaient de chanter, de jouer un instrument de musique, se ratent, repartent, réapparaissent. S'en suit une série de dix séquences sans lien entre elles, dans lesquelles ceux-ci se hasardent dans les sentiers difficiles du langage. La parole est le centre de la pièce, à la fois sujet et personnage. Elle tourne, on la coupe, on n'en clôt pas le sens, on sous-entend, on dissout les proverbes, et elle s'étiole jusqu'à devenir une tirade de mots d'une syllabe. Et si la parole ne peut plus, ça se met à chanter. Critique des modes, du théâtre et dela guerre. Les personnages sont proches du clown.

La maman du petit soldat de GRANOUILLET Gilles
Toute la scène est vue à travers le rêve de la mère d’un jeune soldat qui, une nuit, un peu soûl, doit faire une incursion dans une maison. Il se retrouve face à une femme et une adolescente. La situation s’envenime. Il tente de violer la fille et se fait tuer par la femme. En superposition, dans son cauchemar, la mère peut directement s’adresser à son fils.
Cette situation en miroir exprime la confusion et le brouillard d’un profond trauma. Une écriture et une construction maîtrisée où alternent dialogues et récits.

Rien d'humain de NDIAYE Marie
Bella était riche. Elle revient d'Amérique avec ses deux enfants, son riche mari américain la battait, elle veut reprendre son appartement qu'elle a prêté à Djamila. Djamila était pauvre. Elle a été recueillie par la famille de Bella (son père et ses frères) qui lui ont appris le bon goût, la culture, la richesse et l'ont violée à tour de rôle.
Djamila, ainsi traitée par le passé par ses bienfaiteurs, n'a qu'une idée, la revanche.

Poings de PEYRADE Pauline / 2017
Comédie dramatique
Poings comme les quatre points cardinaux : Sud, Est, Ouest et Nord... quatre lignes de fuite pour échapper à l’emprise amoureuse quand elle se fait violence et possession. Que signifie rompre ? Rompre avec soi-même et avec le monde ? Comment rendre compte de cette expérience ?
Poings, c’est un combat pour le ressaisissement de soi après une séparation amoureuse. C’est cinq moments d’une histoire d’amour, de la rencontre à la rupture en passant par l’aliénation, le manque, l’obsession, la violence quotidienne et consentie, racontés selon le point de vue d’une femme en état de choc qui tente de trouver du sens à son histoire.

Jours radieux de PIEMME Jean-Marie / 2018
Le père est blond. La mère est blonde. La fille est blonde. Une famille de blonds de plus en plus désorientée, assaillie par toutes sortes de peurs ; la peur d’avoir peur, peur de l’autre, peur de l’étranger, de la différence dans un monde de plus en plus cosmopolite. Une peur viscérale rivée au corps qui les pousse à rejoindre le parti qui ose dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Ils deviennent le temps d’un cauchemar les témoins privilégiés de la victoire des partis européens d’extrême droite.

Eté de THIBAUT Carole
Un jeune couple passe, comme chaque année, l'été dans un petit village de bord de mer. Ils viennent d'avoir un bébé. Derrière leur bonheur apparent, pointe un vague désarroi. La femme est angoissée à l'idée de ne pas remplir correctement son nouveau rôle de mère. L'homme tente de la rassurer en redoublant d'attentions et de gentillesses... qui ne font que creuser un peu plus le malaise.
L'homme est rappelé au travail pour quelques jours. La femme reste seule avec le bébé et fait la connaissance d'une autre femme, plus âgée qu'elle, photographe. Un lien va se tisser entre ces deux femmes que tout oppose.

Expansion du vide sous un ciel d’ardoises de TOSTAIN Christophe / 2013
Il y a F., caissière au SUPER près du périphérique. Elle travaille du lundi au samedi. Elle aime son métier, ses copines...
Il y a J., son mari, ancien cadre du SUPER, qui a démissionné après avoir refusé d’être muté à plus de 800 km. Pourtant, si le SUPER devient HYPER, c’est grâce à l’excellence de son travail.
Enfin, il y a la Direction, rouleau compresseur dévouée à l’optimisation de la productivité, qui déshumanise et se déshumanise. Que peut-on accepté ? Jusqu’où ? Pour quoi ?


A consulter également :

Recherche de pièces de théâtre en fonction du nombre de personnages

Bibliographies thématiques de pièces pour adultes

Recherche de pièces de théâtre enfant en fonction du nombre de personnages


Nous espérons vous avoir aidé dans vos recherches et vous remercions pour votre confiance.

L’équipe Arts vivants

Image
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact