Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > sculpture Leopold Renard

sculpture Leopold Renard

par sur la sellette, le 11/03/2013 à 17:10 - 3043 visites

Bonjour Le Guichet du Savoir,

Actuellement j'effectue des recherches sur un sculpteur Lyonnais Léopold Renard.
Savez-vous ou je pourrais trouver un inventaire, un ouvrage sur ses réalisations ou commandes ?
Pour être très précis je cherche à savoir s'il à réalisé des sculptures sur le thème des vertus cardinales. Je crois savoir qu'il à réalisé des sculptures pour l'hôtel de ville de Lyon.

Bien à vous

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 14/03/2013 à 15:55

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Vous trouverez une notice détaillée concernant Léopold Renard dans le document Le Symbolisme et Rhône-Alpes : de Puvis de Chavannes à Fantin-Latour, 1880-1920.

En voici quelques extraits :
Fils du sculpteur Charles Renard (1833-1916), le jeune Léopold [né le 3 mars 1868 à Paris] s’installe à Lyon lorsque son père est appelé pour collaborer au décor de la façade du théâtre des Célestins. Il se forme à la pratique de la sculpture sur les chantiers paternels, puis dans l’atelier de Louis Auguste Roubaud, recevant également les conseils du peintre Louis Guy. Il débute sa carrière en tant que praticien auprès de Joseph Fabisch, Charles Dufraine et Etienne Pagny. Il est ainsi amené à participer à plusieurs grands chantiers lyonnais : monuments publics ou décoration de bâtiments, en particulier le fronton de la basilique Notre Dame de Fourvière, le Grand théâtre ou l’Hôtel de Ville. Longtemps considéré comme simple exécutant, il obtient peu de commandes en son nom propre. Le portrait, tout comme la sculpture religieuse et funéraire, lui assurent une source de revenus et une première réputation. Dès 1888, il expose régulièrement des œuvres au Salon de la Société lyonnaise des Beaux-Arts où il obtient une médaille d’or en 1907 pour un buste de Jean Carriès, à la demande de la Ville pour la série des « Lyonnais dignes de mémoire » (Musée des Beaux-Arts). A partir des années 1910, son travail commence à connaître le succès…

Quelques-unes de ses œuvres :
- Les Disparus (haut-relief, 1909, localisation actuelle inconnue)
- Tristesse (buste, marbre, 1910, localisation actuelle inconnue)
- Les Voix de la conscience (maquette, plâtre, 1912, localisation actuelle inconnue)
- Les Fleurs du mal (bas-relief, marbre, 1928, localisation actuelle inconnue)
- Recueillement (buste, plâtre patiné, vers 1920, collection particulière)

Il reçoit plusieurs commandes publiques : un Sphinx pour le vélodrome du parc de la Tête d’Or, Le Rhône vers le soleil, bas relief placé sur le pont de Tournon et une participation au décor de l’atrium de la Bourse du travail (1934) puis aux bas-reliefs de la façade de la Grande Poste de Lyon (1938).
Il décède le 1er novembre 1945 à Lyon.

Le Dictionnaire critique et documentaire des peintres sculpteurs dessinateurs et graveurs d' Emmanuel Bénézit précise que Léopold Renard fut président de la Société lyonnaise des Beaux-Arts.

Vous pouvez élargir vos recherches en contactant cette société, ainsi que le Musée des Beaux-Arts de Lyon et le Musée Paul Dini à Villefranche sur Saône.

Autre source consultée :
- Le salon de Lyon : le prodigieux parcours de la Société Lyonnaise des Beaux-Arts depuis son origine : Salon international de printemps.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact