Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Pilosité Bicolore

Pilosité Bicolore

par AnaDeK, le 01/04/2013 à 21:15 - 2363 visites

Bonsoir, je me demande souvent pourquoi j'ai à la fois des poils noirs, bruns, blonds et parfois roux, selon les différentes zones du corps, ça c'est assez étrange, j'ai des poils blonds ou parfois roux sur les bras et les cuisses, et bruns sur les jambes, même problème, mes culs sont blonds/roux et mes sourcils noirs. De plus mes cheveux ont tendance à "changer" de couleur, de nuance, et régulièrement, sans aucun rapport avec les saisons, ils éclaircissent progressivement jusqu'à devenir très clairs, en étant bruns/châtains aux racines, et virent parfois entièrement au roux (en suivant toujours le dégradé foncé/clair). Et donc je souhaiterais savoir ce qui produit donc cette répartition de la couleur de la pilosité selon les zones du corps et le "changement" de celle-ci, merci d'avance.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 02/04/2013 à 12:42

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

Décidément, les poils sont un sujet de préoccupation majeure chez les utilisateurs du Guichet.
Pour preuve, cette précédente réponse compilant les questions dédiées à la pilosité humaine !

Dans une autre relative à la pousse des poils selon le climat vous apprendrez que si la kératine confère sa résistance au poil, c’est la mélanine qui lui confère sa couleur. Source : article dédié au poil dans le Larousse médical

Votre question à déjà été traitée en 2006, nous vous laissons lire ici notre réponse sur la pilosité bicolore.

L’article de Louis DUBERTRET, « PEAU », Encyclopædia Universalis, consulté le 2 avril 2013 va plus loin et explique :
« La composition de la mélanine est variable, résultant de l'association entre deux pigments : les eumélanines de couleur noire et qui ne contiennent pas de soufre, les phaeomélanines de couleur rouge qui contiennent du soufre. Les eumélanines sont photoprotectrices, les phaeomélanines ne le sont pas, et sont même probablement capables d'aggraver les dommages du soleil en étant à l'origine de processus de photo-oxydation. La proportion entre ces deux mélanines est contrôlée par l'activité d'un gène récemment découvert, le gène MC1-R, dont le polymorphisme contrôle l'activité de la protéine correspondante, le récepteur à la mélanocortine 1. Ce même gène contrôle, à travers l'activité de mélanocytes spécialisés, la couleur des cheveux du roux au noir. »

C’est donc principalement la quantité et le type de mélanine (eumélanines, phaeomélanines, trichochromes) produit par les mélanocytes cutanés, dans l’épiderme et dans les follicules pileux qui déterminent principalement les différences dans la couleur de la peau, des poils et des cheveux.

Pour en savoir encore plus :
- lire l’article de Michel Démarchez La couleur de la peau : Le mélanocyte et la pigmentation, mardi 25 janvier 2011 sur le site Biologie de la peau

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact