Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > les mégalithes du Mount Shoria

les mégalithes du Mount Shoria

par Renton, le 13/03/2014 à 14:40 - 4666 visites

Bonjour,

Comment expliquer la formation des mégalithes du Mount Shoria en Sibérie? On dit que ce sont les plus grandes jamais observées et que certaines feraient plus de 3000 tonnes.
La formation naturelle semble peut probable. Ne me dites pas qu'ils ont utilisé du silex et des rondins de bois...

Bien à vous.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 14/03/2014 à 13:32

Bonjour,

A en croire cet article, les théories selon lesquelles les formations rocheuses de Gornaya Shoria seraient d’origine humaine, et non naturelle, viennent du blogueur John Jensen et des réactions que son article a suscitées, et n’ont à l’heure actuelle aucune validité archéologique ou géologique. Nous n’avons pas trouvé de source fiable qui permette d’étayer cette hypothèse.

Précisons en outre que de telles structures ne sont pas toujours artificielles, et peuvent être le résultat d’un phénomène d’érosion naturelle, créant un amas géologique ou un chaos rocheux :

Le refroidissement et la cristallisation d'intrusions de roche plutonique crée un réseau de failles de retrait à l'origine de chaos mais aussi de fissures tectoniques qui peuvent former, sous l'effet de l'érosion qui fait affleurer la roche, un débit de cette roche en forme de lames plus ou moins arrondies donnant un mégalithe.

Source : Wikipedia

Si vous avez l'occasion d'observer des affleurements de granite, vous avez peut-être déjà remarqué que cette roche présente parfois des fissures comme celles-ci :

Image

source : geowiki

Si le granite est une roche dure et résistante, il manque en effet de souplesse. C’est ainsi que, lors des mouvements de l’écorce terrestre et au cours de son refroidissement, le granite, sous l’action des contraintes, va se fissurer. Les fractures apparues (qui portent le nom de diaclases) faciliteront l’altération en permettant à l’eau ou aux racines des plantes de pénétrer plus facilement à l’intérieur de la roche. Sans ces diaclases, le granite, roche imperméable ne s’altérerait que difficilement. Et si la surface de la roche était nue, l’eau, ruissellerait à la surface mais ne stagnerait pas, d’où une altération très réduite. L’altération se fera donc préférentiellement juste sous la litière, ainsi que le long des zones où l’eau circule : les fissures et les diaclases.

Les variations de température agissent aussi sur la cohésion du granite. Elles entraînent des dilatations et des contractions successives. Soumise à ces variations de volume incessantes, le granite se fissure puis éclate. C'est la thermoclastie. La fissuration est plus importante dans les roches composées de minéraux différents n'ayant pas le même coefficient de dilatation. Des microfissures apparaissent alors à la limite entre les minéraux. Ce phénomène de thermoclastie est surtout observé dans les régions de forte amplitude thermique (climat continental, polaire, déserts, haute montagne)
Dans les zones soumises au gel interviendra aussi le phénomène de cryofracturation : l’eau qui s’infiltre dans les diaclases augmentera de volume lors des périodes de gel, participant ainsi à l’élargissement des diaclases et au démantèlement de l’affleurement.


Vous trouverez le reste de ces explications sur l'altération du granite sur geowiki.


Les hasards de l’érosion peuvent donner des résultats surprenants, et même troublants, ce qui ne rend pas la tâche plus aisée pour distinguer les mégalithes, façonnés par l’homme, des amas naturels.

On trouve plusieurs autres exemples d’amas rocheux rectangulaires formés naturellement :

Image

Les trois grandes tables, dans le massif des Vosges (Taennchel)
(source : Wikipedia)


Et leurs petites sœurs :

Image

Les trois petites tables (source : Wikipedia)


Toujours dans le même lieu, un autre amas rocheux qui rappelle celui de la montagne Shoria :

Image

Source : Le promeneur du 68


Pour aller plus loin :

Mystères de pierre : la magie des mégalithes, Jan Pohribny
Bâtisseurs du Néolithique : mégalithismes de la France de l'Ouest, Luc Laporte, Charles-Tanguy Le Roux
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact