Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Hypathie d'alexandrie

Hypathie d'alexandrie

par flofloab, le 10/09/2020 à 22:43 - 152 visites

Bonjour,
Je me renseigne pour l'écriture d'une fiction où je souhaite faire apparaître Hypathie d'alexandrie.
Elle est présentée comme étant grecque. Hors elle est née à Alexandrie et son père aussi portait ce nom de complément "d'alexandrie". Pourquoi est-elle considérée comme grecque car je n'ai pas l'impression qu'Alexandrie était grecque à cette époque.
Merci par avance pour toute l'aide que vous pourrez m'apporter. Vous faites du super boulot ^

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 12/09/2020 à 13:36

Bonjour,

Bien qu’Alexandrie ne fût plus grecque lorsqu' Hypatie y naquit (entre 355 et 370 selon les sources), la cité incarne depuis ses origines le fameux rayonnement hellénique. Pour vous en convaincre nous vous conseillons fortement la lecture de l’ouvrage d’Olivier Gaudefroy « Hypatie : l'étoile d'Alexandrie» :
« Alexandrie apparait dès l’origine comme une cité grecque en pays égyptien. Elle appartient dans les faits moins à l’Égypte qu’à la Méditerranée…C’est par ailleurs à Alexandrie que la bible hébraïque, connu sous le nom de Septante, fut traduite en langue grecque. »

Plus loin, l’auteur nous donne quelques arguments qui font d’Hypatie « une grecque d’Alexandrie » :

« Quelle que soit l’année où elle vit le jour, cette native d’Alexandrie était une Grecque d’Égypte, issue de cette population hellène venue s’installer massivement au IVe siècle avant J.-C. au pays des pharaons, principalement dans le delta du Nil, aux environs d’Alexandrie, un de ces nombreux savants.»

De plus, rappelons-nous qu’Hypatie, savante pluridisciplinaire (mathématicienne, astronome, philosophe), enseigna le néoplatonisme courant développé par Plotin au IIIeme siècle et qui résultait de l’époque hellénistique.

Enfin, ajoutons que la postérité d’Hypatie en fait au XIX me siècle, une figure emblématique du néo-hellénisme qui donne une vision romantique de la Grèce antique et de ses valeurs. A ce titre nous vous renvoyons au livre de Maria Dzielska « Hypatie d'Alexandrie » :

« La légende littéraire d’Hypatie connut son apogée au XIX me siècle…l’admiration de Leconte de Lisle pour l’excellence des Grecs et les conceptions helléniques du monde surnaturel s’exprime dans une œuvre dramatique intitulée Hypatie et Cyrille (1857). Nous y retrouvons une nostalgie romantique de la Grèce antique… »

En complément de notre réponse nous vous renvoyons également à une précédente question posée au guichet du savoir sur Hypatie d'Alexandrie.

Bonnes recherches
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact