Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Al barka d'avance, cher Guichet

Al barka d'avance, cher Guichet

par Fromon, le 12/09/2020 à 10:05 - 89 visites

Pour dire merci, par exemple après un repas leur ayant été offert, les Guinéens (Conakry) et les Maliens (et sans doute d'autres Africains de l'Ouest et Subsahariens) disent invariablement "al barka". Or cette formulation ne semble pas appartenir à leurs langues (soussou, bambara, malinké, etc.), mais plutôt venir de l'arabe, ces Africains étant pour la plupart musulmans et donc familiers de cette langue au travers du Coran. Pourtant, dans des dictionnaires élémentaires français-arabe, je ne trouve pas merci = al barka. C'est pourquoi je vous demande d'éclairer ma lanterne : al barka appartient ou vient de quelle langue, quelle est son origine, s'il vous plaît ?
Al barra d'avance

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 15/09/2020 à 10:00

Bonjour,

Votre instinct ne vous a pas trompé, il s’agit bien d’un mot d’origine arabe. Selon le Wictionnaire, le mot est utilisé dans les langues haoussa, où il signifie « bénédiction », et songhaï koyraboro senni, où il veut dire « bénédiction » ou « merci ».

Selon un article du Journal of Management and Social Sciences, disponible en ligne sur fountainjournals.com (en anglais), qui présente des variantes de mots arabes dans des langues sub-saharienne. Le mot « al-barakah », qui signifie bien « bénédiction », donne « al-barka » en Haoussa, et par ailleurs « alubarika » en yoruba.

C’est par ailleurs « Al-baraka » qui a donné en français le mot baraka :

« BARAKA, subst. fém.

Influence bénéfique de source divine que les Arabes attribuent aux saints. C'était un marabout de village, mais il possédait la baraka, le pouvoir des miracles (J. et J. Tharaud, La Fête arabe,1912, p. 197).
P. ext. pop. Chance. Avoir la baraka (cf. Gilb. 1971).
Prononc. : [baʀaka]. Étymol. et Hist. 1912, supra. Mot ar. signifiant « bénédiction, faveur du ciel » ([ i]cf[/i]. Dozy t. 1, p. 76 et FEW t. 19, p. 22b). »

(Source : CNRTL)

Aux pages 71 et 72 du Dictionnaire des emprunts arabes dans les langues de l'Afrique de l'Ouest et en swahili de Sergio Baldi, lisible sur Google livres, vous trouverez une soixantaine de variantes de ce mot dans des langues africaines, avec des variantes de sens : albarga en dogon, bari’a en bore, barka en kpele sont l’équivalent de « merci », quand barika en bambara peut signifier « faveur » (ou « force physique » !) et àbarika en mandinka « baisse ton prix » !

Le langage est une chose bien malléable, quand il passe par des millions de bouches…

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact