Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Artiste Zorm

Artiste Zorm

par dlyon, le 16/09/2020 à 09:34 - 122 visites

Bonjour,

Sait-on pourquoi l'artiste zoom a choisi de représenter et éparpiller quelques têtes de singe dans Lyon ?
Quand a t-il commencé à le faire ? Est-il toujours actif sur Lyon ?
Merci @ toute l'équipe.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 16/09/2020 à 15:37

Bonjour,

Dans la réponse donnée par nos collègues de la Documentation régionale à votre précédente question sur Zorm, se trouvait un lien vers un entretien accordé par l'artiste aux Noctambules d'Avignon. Voici comment il y évoquait l'origine et l'inspiration de sa période simiesque :

"Depuis quand tu fais du streetart ?

J’ai recommencé en février 2018 avec ce projet des têtes de singe. Avant en 2006, j’avais posé des têtes de cochon dans le vingtième arrondissement de Paris.

Pourquoi représentes-tu des têtes de singe ?

Dans mon travail, j’ai plus envie de m’intéresser aux animaux qu’aux humains. Ils sont très proches de nous mais on est en train de les détruire. J’exprime notre part d’humanité à travers le singe. Je me suis inspiré des Bonobos, une espèce proche de nous mais en voie de disparition. Malgré tout, je les représente en train de sourire car je veux garder un coté optimiste dans mes œuvres."

L'interview date de 2018, mais l'artiste n'en est pas encore quitte avec les primates, si on en croit l'actualité de son compte Sweetagram; vous y verrez qu'on trouve aussi bien ses têtes de singes (parfois équipés de Sacrés coeurs de singes) à Lyon qu'à Paris. Sur le site marchand Les temps donnés, une courte biographie confirme qu'il a habité la capitale de la France avant cette des Gaules - et pratiqué le suidé avant le chimpanzé :

"Passionné par la 3d depuis l'enfance, Zorm a entamé un apprentissage en tant que tailleur de pierre qu'il a approfondi par une formation académique de la sculpture. Son projet de sculpture de rue a pris naissance en 2006 à Ménilmontant et Belleville à Paris, avec quelques petites têtes de cochon posées sur les murs. Il a repris ce projet de sculpture de rue en 2018 dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon et d'autres villes de France avec des têtes de singe qui sourient. Il souhaite donner aux animaux de l'humanité et nous interroger sur notre part d'animalité en tant qu'être humain, qu'il y ait une réflexion à travers le regard qu'on porte sur les animaux et sur l'activité humaine qui les menace; mais aussi nous questionner si nous ne sommes pas l'animal qui menace sa propre espèce."

Pour plus amples informations, nous pensons qu'il est possible de contacter Zorm via Facebook, même s'il n'y est pas souvent actif - vous pourrez y découvrir des clichés de têtes de singes en cours de fabrication !

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact