Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > vatican

vatican

par tutoge, le 15/10/2020 à 15:55 - 149 visites

1) Que devient le Cardinal Becciu ?
2) Qui le remplace auprès de l'Ordre de Malte ?

Merci
Cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 16/10/2020 à 16:22

Bonjour,

Le cardinal Angelo Becciu a été démis de ses fonctions par le pape François le 24 septembre dernier.

« Un article sur des malversations financières impliquant l'argent d'Église que ce cardinal d'origine Sarde aurait couvertes et qui auraient profité à ses frères de sang, publié dans l'hebdomadaire de gauche, l'Espresso, à paraître ce week-end, a précipité la chute de celui qui occupa le poste stratégique de n°3 du Saint-Siège de 2011 à 2018.

La «méthode Becciu»

Que lui reproche-t-on ? Une première alerte rouge sonna il y a un an dans le cadre d'une enquête sur l'acquisition, par le Vatican, d'un immeuble commercial dans un riche quartier londonien. Le nom du Cardinal Becciu circula alors. Il avait effectivement donné le feu vert à cette transaction complexe et risquée, loin des attributions habituelles de l'Église catholique mais sur des fonds de la Secrétairerie d'État. L'enquête est toujours en cours. Il a tout reconnu en considérant qu'il était de son devoir de « faire travailler l'argent des fonds de la secrétairerie d'État ».
Des sources vaticanes très informées indiquaient toutefois, vendredi, que d'autres montages financiers du même genre se seraient produits sous sa juridiction impliquant des hommes d'affaires italiens proches du cardinal et des circuits financiers très sophistiqués. Ce serait donc « la méthode Becciu » qui serait aujourd'hui publiquement remise en cause. En le chassant le pape donnerait un « signe spectaculaire » du ménage qu'il mène actuellement contre la corruption financière au Vatican « avec la même vigueur que sa bataille pour la transparence contre les affaires de pédophilie » assure ces sources.

En le chassant le pape donnerait un « signe spectaculaire » du ménage qu'il mène actuellement contre la corruption financière au Vatican
Quant à l'article retentissant de l'hebdomadaire italien de gauche, l'Espresso, il certifie que le cardinal Becciu aurait versé au moins 100 000 euros de fonds d'Église dans une coopérative caritative, dirigée par son frère, en Sardaigne. Ce que le cardinal Becciu n'a pas nié, vendredi lors d'une conférence de presse, assurant que c'était dans ses « prérogatives » d'alors d'effectuer ce type de versement à finalité caritative et que cet argent était « toujours disponible » dans le diocèse sarde.
De même, a-t-il reconnu, vendredi, avoir fait travailler un autre de ses frères, menuisier, dans des travaux à la nonciature de Cuba où Angelo Becciu fut nonce apostolique – autre grief soulevé par le magazine – ne voyant pas en quoi c'était « illégal » d'autant qu'il aurait demandé « l'autorisation » à Rome. Il en revanche « nié absolument » la troisième accusation de la revue italienne d'avoir investi de l'argent d'Église dans l'entreprise de boissons et de bières de son… troisième frère.

«Je ne suis pas corrompu»

Mais il ne s'est en revanche pas exprimé sur la plus lourde accusation de l'article de l'Espresso, peu argumenté il est vrai, d'une série de montages incertains qui auraient fini par coûter « 450 millions d'Euros » au Saint-Siège selon l'hebdomadaire.
Depuis jeudi soir, le cardinal Becciu, un homme très pugnace, se déclare donc « innocent » et promet qu'il le prouvera. Il affirme que ce qu'a écrit l'Espresso est « totalement faux », qu'il n'a procédé à aucun « détournement de fonds ». Qu'il a accepté la décision du pape « par obéissance et amour de l'Église » mais qu'il a demandé le « droit » au pape d'organiser sa propre « défense » car son « honnêteté » ne saurait être remise en cause. « Ma conscience me dit que je ne suis pas corrompu » a-t-il encore insisté.
Toutefois, le fait rare d'une démission aussitôt acceptée par le pape suggère que le dossier ne serait pas sans fondement. Quand il y a doute, le Vatican protège d'ordinaire les prélats jusqu'au moment où la justice établit la preuve formelle d'une culpabilité. Ce fut typiquement le cas pour le cardinal Barbarin. Une décision immédiate du pape, qui plus est sur la base d'informations émanant de la magistrature italienne, indique au contraire que les éléments dont il dispose seraient suffisants pour trancher. »
Source : La chute du cardinal Angelo Becciu fait frémir le Vatican, lefigaro.fr

Mgr Semeraro a été nommé préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints en remplacement du Cardinal Becciu hier, jeudi 15 octobre.


Concernant l’Ordre de Malte, il semble qu’aucune décision n’était encore officiellement prise le 3 octobre, date à laquelle Albrecht Boeselager, Grand Chancelier des Chevaliers de Malte, répondait à une conférence de presse :

ROME - Albrecht von Boeselager, Grand Chancelier de l'Ordre de Malte, a déclaré que le départ soudain du cardinal Angelo Becciu, chargé de superviser la réforme interne des Chevaliers, avait interrompu la finalisation de leurs nouvelles constitutions, laissant des questions sur comment et quand ils peuvent terminer le processus.

La démission de Becciu pour détournement de fonds présumé a été «une surprise totale», a déclaré Boeselager dans une interview avec Crux.

«Tout le monde savait que quelque chose se préparait, mais ce que nous avons entendu jusque-là, c'est que la relation entre le Saint-Père et le cardinal Becciu était intacte et même si quelque chose devait arriver, nous ne nous attendions pas à une décision aussi forte», at-il dit.

À la suite de la démission de Becciu, "les choses sont à nouveau ouvertes", a déclaré Boeselager, expliquant que "certaines parties de la constitution et du code ont besoin de l'approbation du Saint-Siège et que cela incombait au délégué."

«Nous n'avons pas été informés par le Saint-Siège de ce que la position du cardinal Becciu [sera] envers nous», a-t-il dit. «Tant que nous ne le saurons pas officiellement, nous ne pouvons rien dire.» »
Source : Order of Malta in limbo after Becciu’s ouster, cruxnow.com

Un article publié le 9 octobre semble confirmer que le cardinal Becciu quittera également ce poste.


Vous pouvez suivre les rebondissements de l’affaire sur Google Actualités en triant les résultats par date pour faire apparaître les plus récents en priorité. Vous pouvez aussi créer des alertes sur les sujets de votre choix (par exemple, « Angelo Becciu », « délégué ordre de Malte »…) pour recevoir un message quand de nouveaux articles seront mis en ligne.
Notons enfin que le cardinal Becciu semble posséder un compte twitter, mais rien n’y a été publié depuis le 10 septembre.


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact