Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le Pastel des teinturiers

Le Pastel des teinturiers

par nafnaf, le 19/11/2020 à 12:37 - 112 visites

Bonjour à tous,

Le Pastel des teinturiers :
Le Pastel des teinturiers, Guède ou Guesde, (Isatis tinctoria L.) est une espèce de plantes herbacées à petites fleurs jaunes dont les feuilles étaient utilisées en teinturerie jusqu'au XIXe siècle pour la production d'une teinture bleue, extraite de ses feuilles, avant qu'elle ne soit détrônée par l'indigotier.
Cette plante est connue aussi sous les noms vernaculaires d'Herbe du Lauragais, herbe de Saint Philippe, herbe Varède ou ‘’de Varède’’.

Pour ce qui concerne le Lauragais : il s’agit du nom d’une région située dans le triangle compris entre Toulouse, Albi et Carcassonne, où l’on cultivait la Guède.

Par contre pour Saint Philippe et Varède je n’ai trouvé aucune explication.
Pouvez-vous m’aider à savoir d’où viennent ces deux appellations ?

PS : (Je sais que la guède était nommée Waide en Picardie, Vouède en Normandie et Wedde dans le Nord.
De là faire un raccourci pour arriver à Varède il y a un pas que je n’ose franchir).

Merci.
nafnaf (de Bretagne)

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 20/11/2020 à 13:31

Bonjour,

Le pastel des teinturiers s'appelle aussi herbe de Saint Philippe car autour du XVIe siècle, l'Eglise catholique a distribué aux herbes les plus populaires le nom de saints de son calendrier.
Les noms étaient a priori choisi en fonction de la date de floraison des plantes.

" A cette époque, l'usage vint de consacrer une foule de plantes à des saints du calendrier chrétien. Ainsi, on eut l'herbe de Saint-Antoine, Epilobium ; celle de Saint-Christophe, Actœa; de Saint-Gérard, Aegopodium ; de Saint-Rupert, le Géranium ; de Saint-Jacques, le Senecio ; de Saint-Pierre, la Parietaria, etc., etc. Les deux botanistes Bauhin ont publié, en 1591, un traité, devenu fort rare, intitulé : Des plantes qui ont des noms de dieux ou de saints [De plantis a divis sanctisve nomen habentibus). "
source : Le régne végétal: divisé en traité de botanique, flore médicale ..., Volume 17

voir aussi :
- Essai sur la flore populaire de Normandie et d'Angleterre / Edouard Le Héricher
- Ébauche d'études à faire sur les calendriers chrétiens du temps passé / Charles Cahier
- La mythologie des plantes: ou, Les légendes du règne végétal / Angelo De Gubernatis, Volume 1


Il est vrai que vouède ressemble fort à varède et nous avons bien envie de vous dire d'oser franchir ce pas... mais nous n'en avons malheureusement pas trouvé la preuve.

"Guède ou Vouède, mot qui signifie "jaune", souvent cité dans les anciens coutumiers normands, en anglais, woad."
source : Essai sur la flore populaire de Normandie et d'Angleterre / Edouard Le Héricher

Pour aller plus loin :
- A Practical Flora for Schools and Colleges / Oliver Rivington Willis
- L'art de la teinture des laines et des étoffes de laine en grand et petit teint , avec une instruction sur les déboüillis / M. Hellot
- Art de la teinture des laines / É. Martin

Bonne journée
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact