Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Recherche Villa GILLET rue CHAZIERE
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=85208
Page 1 sur 1

1P2V [ 31/03/2021 à 18:34 ]

Bonjour
Je souhaiterai savoir quelle ont été les utilisation de la Villa GILLET depuis 1956, car il me souviens que mes frères et moi avons séjournés dans cette villa alors gérer soit par la caisse d'allocation familiale ou la sécurité sociale.
Nous y étions hébergés, nourris, couchés et des salles de classes nous permettaient de suivre notre scolarité.
Avez vous des éléments sur cet endroit.
En Vous remariant par avance,
Cordialement

Réponse attendue le 03/04/2021 - 18:04


bml_reg [ 02/04/2021 à 16:42 ]

Réponse de la Documentation régionale

Selon la notice consacrée à la villa Gillet sur le site de l’inventaire du patrimoine de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la "villa Gillet" ou "villa de la Cerisaie" est restée une propriété de la famille Gillet jusqu’en 1976, où elle fut vendue à la Ville de Lyon. Elle est alors restée inoccupée jusqu'à l'inauguration de l'institution culturelle " Villa Gillet " en 1988.

Nous avons exploré l’ouvrage très documenté d’Hervé Joly Les Gillet de Lyon (Droz, 2015), qui mentionne la villa Gillet à plusieurs reprises, p. 315-317, puis p. 374 et p. 464-465, sans y trouver mention de la présence d'un centre pour enfants dans cette propriété. Le chapitre consacré aux « missions sociales d’une famille patronale » évoque l’engagement financier de membres de la famille Gillet dans le domaine de l’enfance au travers notamment de la Fondation Gillet et de la Fondation franco-américaine de l’enfance, mais sans pointer d’utilisation de la villa Gillet dans ce cadre.

La consultation de l’annuaire Fournier de l’année 1957 nous permet de lever le mystère : Si le classement par rue référence P. Gillet au 25 de la rue Chazière, on trouve en revanche au n°61 rue Chazière le « CAFAL, centre accueil Feuillat », mentionné comme suit dans l'annuaire de 1965, toujours au n°61 : « Caisse d’allocations familiales de Lyon (Centre d’enfants) ».

Le n°61 de la rue Chazière correspond à l’entrée du "parc Chazière", où se trouve la "villa Chazière", qui peut en effet être confondue avec la villa Gillet.
Le site Petites histoires de la Croix-Rousse fait référence à ce centre d’enfants aujourd’hui fermé :
« L’entrée de l’actuel parc Chazière, ancienne propriété Madinier, en face de la rue Henri Ferré, était assez remarquable : un haut portail en bois sous un porche voûté - dit en cul de four ! - en pierres dorées, sur un sol pavé incliné, donnait accès au domaine de la CAFAL qui accueillait les enfants de familles ponctuellement en difficulté : « les petits verts ! les petits rouges ! » pouvait-on entendre quand la fin de la récré sonnait. »

Plusieurs questions du guichet nous ont été précédemment posées sur la "Villa Chazière" :
Villa de la Croix-Rousse, 2012
"Datant de la fin du 19e siècle, la villa Chazière porte le nom de son premier propriétaire, Jean Chazière (1821-1881). Bienfaiteur de la cité, il légua à la Ville de Lyon d’importantes sommes d’argent.
La villa Chazière, propriété de la Ville de Lyon, a connu plusieurs affectations. Depuis les années 1950, elle a toujours été destinée aux enfants. Elle a d’abord accueilli les enfants des centres aérés sous l’égide de la Caisse d’allocations familiales de la Ville de Lyon, puis ceux du centre Pierre-Valdo. Elle a ensuite été pressentie pour accueillir le Collège européen de police qui finalement est allé à Londres.
Aujourd’hui, l’avenir de ce bâtiment est en discussion, sans doute orienté vers un public jeune, mais aussi le développement durable et les rencontres pour tous. Il est en cours de réhabilitation
."
Villa Chazière, 2012
patrimoine architectural à La Croix Rousse, 2015

Un article du Progrès du 12 janvier 2021 La villa Chazière, patrimoine inoccupé, se cherche un hôte (consultable sur Europresse) fait le point sur les projets de la nouvelle municipalité pour ce bâtiment, inoccupé depuis son achat par la ville en 1997.

A propos du centre Pierre Valdo, voici un court article paru dans Le Progrès du jeudi 26 février 2015 sous le titre L'empreinte de Pierre Valdo :
« En 1967, le Centre Pierre-Valdo crée une association pour accueillir des enfants dans un esprit d'ouverture en résonance avec l'état d'esprit du Lyonnais Pierre Valdo (1140-1217). Ce riche marchand, après avoir lu l'Évangile, vend ses biens pour prêcher en vivant dans la pauvreté. Pierre Valdo est considéré comme un des précurseurs de la Réforme qui assoit le protestantisme. En septembre 1974, le Centre Pierre-Valdo ouvre, dans le cadre d'un dispositif national d'accueil géré par l'association « France terre d'asile », un centre provisoire d'hébergement pour les réfugiés chiliens et uruguayens de Lyon. En 2001, le Centre Pierre-Valdo est mis en liquidation judiciaire et laisse place à l'association dénommée « Entraide Pierre Valdo », qui reprend les deux activités : accompagner les parcours de migrants et gérer des activités socio-éducatives pour l'enfance. Son siège social est situé au 176 rue Pierre-Valdo (Lyon 5 e) au coeur d'une propriété boisée léguée à l'Entraide protestante de Lyon en 1948. »

Nous n’avons pas trouvé d’informations plus détaillées sur l’activité du centre d’enfants de la Caisse d’allocations familiales, puis du Centre Valdo à la villa Chazière. Une recherche plus poussée dans les annuaires pourrait permettre de borner plus précisément les périodes d’activité de la CAF puis du centre Valdo à cette adresse.

Les dossiers de presse réalisés par la Bibliothèque municipale de Lyon sous forme papier entre les années 1970 et 1992 pourraient vous donner quelques informations complémentaires. Ils ne sont pas accessibles actuellement en raison des travaux du silo moderne :
Lyon 1er et 4e arrondissements : articles de presse / [éd. par] Bibliothèque municipale de Lyon 1974-1992

Vous pourriez également chercher des articles de presse parus au moment de l'achat de la villa Chazière par la Ville de Lyon.

Vous trouverez par ailleurs des archives relatives à la CAFAL (Caisse d'allocations familiales de l'arrondissement de Lyon) aux Archives départementales du Rhône.

Réponse attendue le 06/04/2021 - 16:04


1P2V [ 03/04/2021 à 11:08 ]

Bonjour,
Mes remerciements pour les informations sur la Villa GILLET 69004.
Bonne reception,
Cordialement

Réponse attendue le 07/04/2021 - 11:04