Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Aristide Bruand ou Bruant, finale en D ou en T
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=85225
Page 1 sur 1

iannaki [ 05/04/2021 à 22:13 ]

Bien le bonjour cher GdS. Une curiosité m'amène à solliciter ta sagacité et tes infinies capacités de recherche. Le chansonnier et écrivain Aristide BruanT, Louis Armand Aristide, est né BruanT et est décédé Bruant ce qu'indiquent son acte de naissance (page 184/212° https://consultation.archives-loiret.fr ... m_rotate=F
et son acte de décès (page 11/31)
http://archives.paris.fr/arkotheque/vis ... m_rotate=F

mais sur tous ses écrits et chansons apparait BruanT avec un T?

D'ailleurs une recherche sur le GdS donne 14 résultats pour Aristide Bruant et 0 pour Aristide Bruand.

Saurais tu Ô dévoué GdS trouver une explication à cette curiosité.

Merci par avance pour tes recherches que j'espère fructueuses.

Bien cordialement. Bon courage.
iannaki

Réponse attendue le 08/04/2021 - 22:04


iannaki [ 05/04/2021 à 22:17 ]

Désolé GdS je suis allé trop vite et je ne sais pas comment corriger ma question précédente
il faut lire "né avec un D .... Aristide BruanD, et décédé avec un D Aristide BrauanD"

Réponse attendue le 08/04/2021 - 22:04


bml_mus [ 07/04/2021 à 11:08 ]

Réponse du Département Musique :

Bonjour,

L'orthographe retenue par la Bibliothèque Nationale de France , et qui fait autorité, est bien Bruant. La forme Bruand apparait comme rejetée, ce qui prouve qu'elle a bien été utilisée.
C'est d'ailleurs bien le nom de naissance de celui qui allait devenir le célèbre chansonnier.

D'après le site du Musée Aristide Bruant :
Aristide Bruant : sa vie et son œuvre
"Aristide Bruant naquit le mardi 6 mai 1852, à dix-sept heure trente, à Courtenay, dans le Loiret, sous le nom de Louis, Armand, Aristide Bruand. Il changea Bruand en Bruant lorsqu'il devint chansonnier.
".
Le site ne donne pas davantage d'informations quant aux motivations de ce changement, qu'on peut supposer symbolique d'un nouveau départ, d'une nouvelle identité : "chansonnier" (?), un nouveau baptême (??), une "entrée en religion" (???)

Etant en télétravail aujourd'hui nous n'avons pas accès à nos collections papier. Dès demain nous consulterons l'ouvrage d'Henri Marc :Aristide Bruant, le maitre de la rue pour savoir si le personnage argumente personnellement son changement de nom. Nous vous transmettrons éventuellement tout complément significatif.

Bonne journée

Dans son livre Bruant et l'argotographie française, qui est un ouvrage d'analyse érudite du Dictionnaire français-argot d'Aristide Bruant (consultable en ligne sur Googlebooks) Denis Delaplace, cite Pierre Merle, qui émet l'hypothèse (page 135) que Bruant, influencé par un ouvrage antérieur

"de l'argot XVIè siècle [il] tirera l'idée de transformer BruanD en BruanT (tonnerre), car il est douteux qu'il ait voulu s'assimiler à ce petit passereau nichant à terre , qu'est le bruant'

Delaplace, semble sceptique et - sans plus de preuves définitives - penche plutôt pour l'idée d'une assimilation du chanteur, au bruant, qui est un oiseau chanteur.

Dans Bruant, le maitre de la rue Henri Marc déclare :
"Aristide n'a pas pris un pseudonyme, il a seulement préféré le T au D . On n'a jamais su pourquoi. pourquoi pas, comment dira plus tard son contemporain le Commandant Charcot. Bruand rime avec truand. Mais Bruant avec tonitruant ... "

Faute de déclaration de l'intéressé, des conjectures mais rien de conclusif donc.

Bonne journée

Réponse attendue le 10/04/2021 - 11:04