Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > ADN dans le excréments

ADN dans le excréments

par mijue05, le 26/01/2019 à 16:00 - 3579 visites

bonjour

peut on trouver des traces d'ADN dans les urines, les selles ou les crottes de nez?
Merc

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 28/01/2019 à 15:45

Bonjour,

Il est en effet possible de trouver de l’ADN dans ces types d’échantillons, même si ces traces sont moins efficaces que la salive ou le sang en raison de la quantité moins importante de cellules qu’ils contiennent.

Dans le cas des selles, leur analyse ADN peut constituer un outil de dépistage du cancer colorectal.

« Les excréments et l’urine contiennent toutes sortes de substances dont le corps se débarrasse mais peu ou pas de cellules. On considère que l’urine peut posséder quelques cellules qui se seraient naturellement décrochées des parois. Des exemples récents montrent que la découverte d’un profil ADN reste possible sur ce type de traces (une cambrioleuse identifiée avec du papier toilette) »
Source : police-scientifique.com

« La totalité de l’épithélium colique est renouvelée tous les 3 à 4 jours et chaque jour 10¹º cellules épithéliales sont éliminées dans les selles. »
Source : Association pour le dépistage du cancer colorectal en Alsace

Echantillon
Mouchoir en tissu Kleenex

Description et précautions pour la collecte
Restes de mucus nasal (morve), pas que du liquide, collecté sur un mouchoir tissu, papier ou toute serviette.

Mode de conservation et conditionnement pour le transport
Laisser sécher 1h à l’air libre. Puis envoyer dans une enveloppe en papier

Taux de réussite de l’extraction d’ADN
70-90%
Source : expertadn.fr

« L'ADN est-il à ce point partout ? La précieuse molécule se trouve au cœur de chacune de nos cellules, dans le noyau, sous la forme de 23 paires de chromosomes: c'est ce qu'on appelle l'ADN nucléaire.

Donc partout où il y a des cellules, il y a de l'ADN - exception faite des globules rouges qui n'ont pas de noyau. On en trouve même de l'ADN dans des cellules de peau morte comme les pellicules !

Dans les fluides corporels ? Certains sont évidemment plus riches en cellules que d'autres. Le sperme en tête de liste, puisque c'est justement sa vocation de véhiculer l'ADN via les spermatozoïdes qui naviguent à l'intérieur. La salive, l'urine, les sécrétions vaginales, les larmes contiennent des cellules mortes qui se détachent de l'épithélium des organes, des muqueuses, en plus ou moins grande quantité.

Tous les ADN ne sont pas aussi bavards...

Revenons-en maintenant à nos cheveux sans racine ? Pas de bulbe, pas de chromosome... mais dans la tige du cheveu - comme dans les rognures d'ongles d'ailleurs – on trouve un autre type d'ADN : l'ADN mitochondrial (ADNmt). Il ne se transmet que par la mère : il n'est donc pas la signature d'un individu mais de toute une lignée maternelle. Avec lui impossible de distinguer deux frères, ou un fils de sa mère, de ses cousines du côté maternel...

En fait, ça va bien au-delà. En France, certains ADN mitochondriaux sont partagés par 2% de la population. Aussi, on se sert de ce genre d'analyse, non pas pour confondre un suspect, mais plutôt pour l'exclure, affirmer que ce cheveu n'est pas le sien, ou que le cheveu trouvé chez lui n'est pas celui de la victime. »
Source : Les Experts : de l'ADN comme s'il en pleuvait ! sciencesetavenir.fr


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact