Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Francis Bacon - étude pour une corrida n°2

Francis Bacon - étude pour une corrida n°2

par lilierose, le 13/11/2020 à 10:35 - 166 visites

Bonjour,

La peinture de Francis Bacon, Etude pour une corrida n°2 de 1969, conservée au Musée des beaux-arts de Lyon est souvent mentionnée comme faisant partie d'un ensemble de trois peintures. Il existe effectivement une Etude pour une corrida n°1 de 1969 mais qu'en est-il de la n°3 ?
La peinture n°3 a t-elle existé ou avons nous des traces dans les archives ?

Je vous remercie par avance pour votre précieuse réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 16/11/2020 à 17:16

Réponse du Département Arts & Loisirs

Cette Étude pour une corrida n°2, conservée au Musée des Beaux-Arts de Lyon depuis 1997, fait effectivement partie d’un triptyque, comme l’indique la plupart des ouvrages consacrés à l’artiste.

En réalité, bien qu’appelée Étude n°2, Francis Bacon a déjà réalisé deux autres tableaux avant d’arriver à cette composition, tous peints en 1969.

Ainsi, il existe deux versions différentes de l’Étude n°1.

Dans la première, on trouve un chiffre 4, peint sur ce qui peut représenter l’une des portes d’accès à l’arène et l’on distingue du public dans les gradins sur la partie droite du tableau (le public se situe dans la partie gauche de l’Étude n°2).
L’arène est cerclée d’un fond orange vif souligné de rose (comme dans l’Étude n°2)
Cette première version du tableau fait aujourd’hui partie d’une collection particulière.

Dans la seconde version, on retrouve le chiffre 4 peint dans le fond de la scène (là où la dernière version, l’Étude n°2, portera le chiffre 5).
Elle se distingue néanmoins par des gradins vides de public et par le fait que l’arène, toujours cerclé d’un fond orange, soit délimité par un liséré blanc.
Ce tableau est aujourd’hui conservé à Bâle (Fondation Beyeler)


Pour la petite histoire, ces trois tableaux ont été peints au moment où l’artiste bénéficiait d’un atelier au Royal College of Art de Londres.
En effet, cette année-là, alors qu'un incendie détruit son atelier, le Recteur du Collège of Modern Arts, propose à l'artiste un espace de travail le temps des travaux de réfection.
En échange, Bacon offre l’une des premières versions de l’Etude pour une corrida (Study for Bullfight No. 1).
Quelques années plus tard, en 1975, à l’occasion de la préparation d’une rétrospective au Musée d’Art Moderne de New York, Francis Bacon demanda à récupérer cette Étude et offrit en échange Study from the Human Body, Man Turning on the Light.
La popularité de cette peinture de remplacement est telle que le Collège demande à la conserver. Elle prendra alors place dans la Senior Common Room du College, où elle restera accrochée jusqu’à sa mise en vente aux enchères (2007).

On pourra à ce sujet consulter l’ouvrage suivant :
F. Bacon par John Russel

Ainsi que cet article (en anglais) Royal College of Art To Offer Francis Bacon's Study from the Human Body at Christie's paru dans le journal ArtDaily.

Pour aller plus loin, et ce dès que les préconisations sanitaires nous permettront à nouveau, d’une manière ou d’une autre, de rendre nos collections accessibles, nous pouvons vous conseiller les documents suivants.

Nous vous souhaitons une bonne fin de journée et vous adressons nos cordiales salutations

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 17/11/2020 à 13:49

En complément aux premiers éléments que nous vous avons communiqués hier, vous trouverez ci-après la réponse apportée par notre collègue en charge des collections XXe/XXIe siècles du Musée des Beaux Arts de Lyon.

Nous la remercions des lumières apportées !


Effectivement, il existe trois versions de ce sujet, il existe deux versions de l’Etude n°1, qui sont dans des collections privées aux Etats-Unis et en Europe. L’Etude de Lyon inverse la composition mise en place pour les deux premières études : la foule de la corrida et les poseurs de banderilles ont coulissé à gauche de la composition, tandis que le taureau fait face au spectateur.

Je n’ai pas accès au dossier d’œuvre et à la documentation du musée cette semaine, confinement oblige, mais je vous donne le lien suivant : les trois lithographies ont été réalisées d’après les 3 peintures

Bacon a poursuivi l’exploration du thème de la Corrida par la suite, comme en témoigne la peinture Etude d’un taureau daté de 1991 (collection privée).

La Royal Academy de Londres organise une importante exposition sur la thématique Francis Bacon : Man and the Beast.

L’œuvre de Lyon doit figurer dans cette exposition.

Céline LE BACON
Chargée du cabinet des arts graphiques et des acquisitions XXe/XXIe siècles
Musée des Beaux-Arts de Lyon
20, place des Terreaux - 69 001 Lyon
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact