Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Organisation et frais du repas de noces

Organisation et frais du repas de noces

par fouèse, le 10/01/2021 à 09:27 - 140 visites

Bonjour,
Ma question porte sur les usages en cours dans les années 1930 dans un milieu de la petite bourgeoisie provinciale du Sud Ouest. Les frais et donc une partie de l'organisation incombaient-ils à la famille de la mariée et si oui quelles raisons, traditions, expliqueraient cet usage. J'ai un peu enquêté autour de moi. Les réponses sont toujours vagues et pas du tout documentées objectivement.
Mille mercis.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 12/01/2021 à 17:21

Bonjour,

Commençons par préciser qu’en raison de la situation sanitaire nous sommes actuellement en télétravail et ne pouvons accéder aux collections physiques de la bibliothèque. Pour vous répondre nous devons nous contenter des ressources disponibles en ligne.

Malgré nos recherches, nous n'avons pas trouvé de réponse précise à votre question dans le temps qui nous est imparti mais nous pouvons toutefois émettre une supposition : il pourrait s'agir d'un héritage de la dot.

Voici une affirmation extraite de la page wikipedia consacrée à la dot :

" De nos jours, certains héritages de la dot européenne sont encore perceptibles de façon diluée. Ainsi dans les pays anglo-saxons et germaniques, ainsi qu'en Alsace et en Lorraine, il incombe traditionnellement à la famille de la mariée de payer la cérémonie et le repas de mariage. "

Cette phrase est toutefois non sourcée et nous n'avons pu la vérifier dans les documents consultés.

Voici de quoi il s'agit :
" Nous parlerons ici de dot dans le sens européen classique de don fait par la famille de la jeune fille qui se marie, soit à son futur époux, soit à la famille de celui-ci. Nous l'opposerons donc à la notion de douaire, définie comme la « dos ex marito », dot provenant du mari. Le mot douaire peut avoir un autre sens, nous lui préférerons néanmoins ce sens, qui simplifiera la compréhension de l'étude. Quel est le sens de ces dons ? La dot apparaît comme un encouragement par la famille de la mariée à fonder un foyer. Elle est d'ailleurs très fréquemment composée de biens comme des meubles, du linge de maison, et pas uniquement d'argent : la jeune femme possède donc le nécessaire pour débuter sa vie avec son époux et pour s'installer. Mais la dot peut également compenser une hausse des dépenses du mari : la femme va certes travailler dans la maison, mais également coûter de l'argent à son époux, qui devra la nourrir. Elle est donc considérée dans une certaine mesure comme un poids financier, la dot servirait alors à compenser ces dépenses supplémentaires. La dot est donc un moyen pour les parents de s'assurer que leur fille sera installée confortablement dans ce nouveau foyer. C'est également un appui, qui marque leur accord : ils n'auraient probablement pas payé pour un mariage qu'ils auraient refusé. [...]
Ces dons, ces échanges sont bien la réponse à une question de leur engagement matériel.Ils sont véritablement des symboles en cela qu'ils révèlent la volonté des époux, de leurs familles, mais également leur implication, même matérielle, dans cette union. "

source : Les symboles de l’engagement dans les rites nuptiaux, de l’Antiquité à nos jours / par Marion JACQUET ; sous la direction de M. Christophe COUPRY

Sur ce sujet, peut-être pouvez-vous contacter Julie Maurice au Laboratoire de Sociologie Quantitative du CREST ou encore Florence Maillochon, autrice de plusieurs ouvrages sur le mariage.

Quelques documents consultés :
- Pratiques de la dot en France au XIXe siècle / Laroche-Gisserot Florence. In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 43ᵉ année, N. 6, 1988. pp. 1433-1452.
- Femmes, dots et patrimoines / Sous la direction de Angela GROPPI et Gabrielle Houbre - Clio Histoire‚ femmes et sociétés - 7 - 1998
- Le mariage, l'amour et les femmes dans les proverbes populaires français / Martine Segalen - Ethnologie française - nouvelle serie, T. 6, No. 1 (1976), pp. 33-88 (56 pages)
- Le linge de maison dans les trousseaux du Pays d'Orthe au xix e siècle / Marie-Thérèze Larroque - Ethnologie française - nouvelle serie, T. 16, No. 3, Linge de corps et linge de maison (juillet-septembre 1986), pp. 261-272 (12 pages)
- « Amours et mariages en France d’autrefois »
- Les prestations matrimoniales / Alain Testart, Nicolas Govoroff &Valérie Lécrivain. L’Homme, 161 | 2002, 165-196.

Quelques livres (que nous n'avons pas pu consulter) :
- Manuel du folklore français / Arnold VAN GENNEP
- La passion du mariage / Florence Maillochon
- Histoire du mariage en Occident / Jean-Claude BOLOGNE
- Le Mariage en Occident / Jean GAUDEMET
- Amours et mariages en France d'autrefois

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact