Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > égalité

égalité

par bonobobio, le 13/05/2021 à 17:24 - 405 visites

Bonjour ,
afin de nourrir une réflexion sur l'origine de l'idée d'égalité , je suis à la recherche de livres traitant le sujets sous différents angles , anthropologie , sciences biologiques , droit , etc... avez vous des références bibliographiques sur ce sujet ? merci bien

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 14/05/2021 à 15:25

Bonjour,

Dans cette réponse nous vous proposons une sélection d’ouvrages de notre catalogue abordant la notion d’égalité sous différents angles : histoire, aspect social, juridique, etc.

Histoire de l'égalité : une idée nouvelle pour le XXIe siècle / Aldo Schiavone
Une histoire du principe d'égalité depuis la Grèce antique. L'historien montre comment l'égalité des droits et l'égalité économique sont au centre de l'identité occidentale et remises en cause par la montée des inégalités entre les classes sociales. Il propose de reconsidérer le mythe du collectif pour opérer un changement radical et alternatif de l'idée d'égalité.

De l'égalité des races humaines : anthropologie positive / Anténor Firmin ; nouvelle édition présentée par Ghislaine Géloin
Présente une thèse datée de la 2e moitié du XIXe siècle réfutant le concept de race. A l'anthropologie physique, l'auteur, dans un élan positiviste, oppose une anthropologie critique et sociale mettant l'accent sur l'égalité entre tous les hommes. Cette réponse scientifique du monde noir au racisme de l'Occident s'accompagne d'une mise au point sur les cultures africaines (Egypte, Haïti).

Femmes de pouvoir : une histoire de l'égalité professionnelle en Europe (XIXe-XXIe siècle) / Sylvie Schweitzer
En Europe, aujourd'hui, les femmes ont investi presque tous les lieux de décision et de pouvoir. Elles sont également en passe de devenir majoritaires dans la plupart des professions à haut niveau de diplôme. Pourtant, on oublie trop qu'il leur a fallu un siècle et demi pour y parvenir - cent cinquante ans de luttes contre les préjugés, les interdits, la dissuasion, les " plafonds de verre ", cent cinquante ans pour que s'impose enfin l'idée que les femmes sont aptes à exercer des métiers où l'autorité morale, technique, scientifique est requise. C'est l'histoire de ces résistances à l'égalité entre les sexes, examinées sous l'angle des professions et des décisions que les hommes se réservaient - ou plutôt des longs refus à y admettre des femmes -, que ce livre novateur met en perspective à l'échelle européenne et sur la longue durée. Au passage, on saisira mieux pourquoi le partage du travail familial et domestique, au cœur des débats actuels et des évolutions à venir, est le pendant du partage de l'autorité et des savoirs.

Leçons sur l'égalité / Lucien Sfez
La communication va assurer, nous dit-on, la liberté des échanges et de la culture, l'égalité réelle entre deux sujets communiquant, chacun étant tour à tour émetteur et récepteur. L'Etat deviendra transparent, selon les partisans de l'Etat. Ou encore, il n'y aura plus d'Etat : il sera remplacé par des circuits de communication, selon les libéraux extrémistes. Et nous marchons alors vers une société débarrassée des vices du capitalisme et du socialisme réels. Du coup, les notions d'égalité, de liberté, de nation ou d'Etat souverain s'imposent dans la discussion. La communication ne les remplace qu'en tant qu'elle leur emprunte. Le concept même de communication inclut les grandes questions de l'égalité et de la raison

Égalité, mixité, intégration par le sport = Equity, diversity, integration through sport / sous la direction de Gilles Ferréol
Des contributions nées dans le cadre d'une journée d'étude européenne organisée à Besançon en avril 2016. Les auteurs étudient l'impact des activités physiques sur la santé des retraités, le rôle du sport sur la socialisation et l'éducation des jeunes et son ouverture aux personnes handicapées.

L'égalité des chances : analyse, évolutions et perspectives / éd. sous la dir. de Geneviève Koubi et Gilles J. Guglielmi
Située au coeur de la réflexion sur les politiques publiques, la notion d'égalité des chances est ici abordée sous l'angle de plusieurs disciplines. Tout en laissant une place importante à l'analyse juridique, l'ouvrage s'efforce de prendre en compte des approches aussi diverses que la sociologie, l'histoire des idées politiques, la philosophie et l'anthropologie sociale.

L'égalité sans condition : osons nous imaginer et être semblables / Réjane Sénac
Un essai interrogeant la persistances des inégalité en France en dépit des principes des droits de l'homme. La conception française de l'égalité est déconstruite pour proposer un idéal où les différents groupes de citoyens se reconnaîtraient comme semblables et non complémentaires. L'auteure critique également ceux qui ne défendent la diversité que pour son intérêt économique.

L'égalité sous conditions : genre, parité, diversité / Réjane Sénac
Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité, ainsi que les controverses sur la prétendue théorie du genre, du principe d'égalité à la française ? En quoi permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l'égalité proclamée dans le droit ? L'analyse croisée de rapports, de discours, de données quantitatives et d'enquêtes qualitatives montre qu'en transformant les facteurs d'exclusion puis de discrimination en facteurs d'inclusion, la promotion de la parité et de la diversité porte une égalité sous conditions de performance de la différence. Les politiques d'inclusion au nom de la richesse des différences ne remettent en effet pas en cause le rôle central que joue la complémentarité sexuée et racialisée dans l'ordre politique. Elles l'utilisent au contraire comme une justification et une condition. En se réappropriant les approches critiques, en particulier féministes et postcoloniales, ces politiques contribuent au tournant néolibéral, allant jusqu'à marchandiser le principe d'égalité. Afin que l'égalité retrouve une épaisseur politique, n'est-il pas temps de dénoncer cette ruse de la raison néolibérale qui consiste à la paralyser, voire à l'empoisonner, en l'exaltant ?

L'invention de la diversité / Réjane Sénac-Slawinski
Une abondante littérature issue de l’univers du management ne cesse de vanter les mérites de la diversité à la fois pour développer les performances des organisations et pour consacrer leur responsabilité sociale. Fin 2008, au croisement du monde économique, social et politique, le lancement du label diversité et le discours de Palaiseau du chef de l’État cristallisent le débat sur l’articulation entre l’unité du corps politique et social et la reconnaissance de sa pluralité. Trois ans après, au regard des débats européens sur l’échec du multiculturalisme, la tentation est forte d’interpréter la diminution de la visibilité médiatique et institutionnelle de la diversité comme l’expression d’une tentative avortée de faire prévaloir le multiculturalisme en France. Cette recherche nuance cette interprétation à l’aune des débats théoriques qu’elle soulève, en particulier en ce qui concerne la redéfinition des termes de la citoyenneté, voire de la nationalité, et de la complexité des acteurs et des normes en présence

Dictionnaire juridique de l'égalité et de la non-discrimination / sous la direction de Delphine Tharaud et Caroline Boyer-Capelle
Un dictionnaire regroupant plus de 300 mots et expressions sur l'égalité et la non-discrimination en droit français. Ces deux notions sont de plus en plus présentes dans les disciplines juridiques et nécessitent donc un vocabulaire adapté.

La loi et le genre : études critiques de droit français / sous la direction de Stéphanie Hennette-Vauchez, Marc Pichard et Diane Roman ; coordinateurs scientifiques de REGINE
Concept mobilisé depuis de nombreuses années dans la plupart des sciences humaines et sociales, le genre n’a guère suscité l’intérêt des juristes français. Le contraste avec les pratiques étrangères étonne, d’autant plus qu’il est un outil fondamental pour l’étude du principe d’égalité qui innerve l’ensemble des branches du droit. L’objet de cet ouvrage est de passer des pans entiers du droit français au crible de l’analyse de genre afin d’identifier la place du droit dans la construction – ou la remise en question – des rapports sociaux de sexe. Le pouvoir, et son arme principale qu’est le droit, saisit, classe et discipline les individus. Le choix de prêter une attention particulière à la différence des sexes, et ce dès la naissance, par l’inscription à l’état civil – alors que d’autres catégorisations sont considérées comme non pertinentes sinon taboues – révèle la dimension culturellement construite et socialement performative du genre. Penser avec le concept de genre, c’est penser les mécanismes de pouvoir et de domination – et, pour le juriste, mesurer comment ils sont entérinés ou, au contraire, déjoués et corrigés, par la norme de droit. La persistance du plafond de verre et des inégalités salariales, l’appréciation du comportement de la victime d’un viol, de la responsabilité de la femme enceinte à l’égard du foetus qu’elle porte ou de la légitime défense invocable par une victime de violences domestiques, illustrent l’acuité et la complexité des enjeux.

Egalité et discriminations : un essai de philosophie politique appliquée / Alain Renaut
Un état des lieux sur trois grandes problématiques des démocraties contemporaines : l'égalité, les discriminations et la justice sociale. Philosophe, l'auteur en appelle à une action préférentielle qui ne passerait pas par les quotas mais redonnerait son sens à l'égalité des chances. Au terme de sa réflexion, il illustre cela par un programme de réforme de l'université française.

Ronald Dworkin ou La valeur de l'égalité : le juste, le bien, le vrai / Alain Policar
Ronald Dworkin (1931-2013), qui a enseigné à Londres et à New York, est l'un des plus grands spécialistes de la philosophie du droit. Son ouvrage traduit en français, Prendre les droits au sérieux (1977), a connu un succès immédiat et a été rapidement considéré comme l'une des études les plus novatrices en la matière. De nombreux prix lui ont, en outre, assuré une exceptionnelle diffusion internationale.

La nature humaine, une illusion occidentale : réflexions sur l'histoire des concepts de hiérarchie et d'égalité, sur la sublimation de l'anarchie en Occident, et essais de comparaison avec d'autres conceptions de la condition humaine / Marshall Sahlins ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Olivier Renaut
Voici venu le temps de nous apitoyer sur notre misérable sort. Depuis deux millénaires, nous avons toujours été hantés par le spectre de notre propre nature : une nature humaine si cupide et si violente qu'elle livrerait la société à l'anarchie si on ne la soumettait pas à quelque gouvernement. Cet ouvrage montre qu'il s'agit d'une conception typiquement occidentale, où l'opposition entre nature et culture est perçue comme le fondement de notre propre tradition (et de nos propres sciences sociales) et de notre différence par rapport à tous ceux qui considèrent que les bêtes sont fondamentalement humaines, et non que les hommes sont fondamentalement des bêtes. Et ces derniers ont raison, du moins au sens où l'espèce humaine moderne, l'homo sapiens, est apparue il y a relativement peu de temps dans une histoire culturelle humaine beaucoup plus ancienne. La paléontologie nous l'apprend : nous sommes des animaux de culture ; notre patrimoine biologique, c'est de créer des symboles. Croire que nous sommes à la merci de nos penchants animaux est une illusion qui s'enracine aussi dans la culture.

Nos cerveaux, tous pareils tous différents ! : le sexe du cerveau : au-delà des préjugés / Catherine Vidal
Comment se fabriquent les filles et les garçons ? Comment se forgent nos identités de femmes et d'hommes ? Dans ce livre, l'auteure explique le rôle clé de la plasticité cérébrale, nous donnant à voir un cerveau en perpétuelle évolution au gré des interactions avec son environnement. D'où une conclusion en forme de réflexion éthique. Car cette permanence du changement met à mal la justification des inégalités entre les sexes par un ordre biologique, porte ouverte aux "ismes" : sexisme, racisme, élitisme. Bonne nouvelle !

Quand le cerveau devient masculin / Jacques Balthazart ; avec la collaboration de Benjamin Peylet
Savez-vous que l'on compte cinq fois plus d'autistes chez les garçons, que 80 % des bègues sont de sexe masculin ou que neuf personnes incarcérées sur dix sont des hommes ? Pourquoi ? Parce que le cerveau masculin n'est pas construit de la même manière que son alter ego féminin. Unisexe à la conception, il se masculinise chez l'embryon puis au cours de la petite enfance, sous l'effet d'un tsunami hormonal. Dans un style limpide, l'un des meilleurs spécialistes du sujet raconte à quel point les gènes et les hormones sexuelles influencent le comportement des garçons et nous fait découvrir que le cerveau masculin se modifie avec l'âge ! Politiquement incorrect, scientifiquement irréprochable.

Les femmes et la science / Gérard Chazal
L'auteur montre qu'il a existé une véritable discrimination vis-à-vis des femmes quant à la possibilité qu'elles participent à la constitution des savoirs. Pire, il y eut dans l'histoire de très grandes figures de femmes scientifiques trop souvent occultées. Elles ont ajouté à leur génie de savantes le courage de leur lutte pour s'imposer dans un monde masculin des sciences. Depuis Hypatie assassinée sur les pavés d'Alexandrie par les fanatiques chrétiens à Lise Meitner injustement privée de prix Nobel, en passant par la Marquise du Châtelet et Marie Curie, ce livre rend justice aux femmes en sciences. En astronomie, en mathématiques, en physique, en chimie, en biologie, en médecine, elles ont été sur tous les fronts de la recherche, pionnières dont il est peut-être temps de sortir les noms de l'oubli en rappelant ce que furent leur vie, leurs combats et leur succès.


Pour compléter cette bibliographie nous vous invitons à effectuer une recherche parmi les (nombreuses !) références de notre catalogue ayant pour sujet l’égalité ou l’égalité des sexes, et en particulier les titres conservés par le département Civilisation et le département Société. N'hésitez pas à effectuer d'autres recherches avec des mots clés différents : discrimination, minorités, inégalités, justice sociale...


Bonne journée.

Réponse de bonobobio

par bonobobio, le 14/05/2021 à 17:24

Bonjour , et merci beaucoup pour votre réponse à ma question concernant l'idée d'égalité ; je voudrais ici la préciser , je m'intéresse à l'ORIGINE de l'idée d'égalité . si vous aviez des pistes concernant la ou les premières apparitions de cette notion qui, faisant l'objet de tant de revendications semblant aller de soi , me semble au contraire être un concept tout à fait curieux . Merci beaucoup !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 18/05/2021 à 11:40

Bonjour,

" La notion d'égalité des droits résulte d'un long processus qui s'enracine dans les sources grecques, judéo-chrétiennes et stoïciennes de notre civilisation. À partir des réformes de Solon et de Clisthène (respectivement au début et à la fin du vie siècle av. J.-C.), les citoyens athéniens bénéficient de l'isonomie (égalité devant la loi) et de l'iségorie (égal droit à la parole) qui assurent à chaque citoyen un statut de gouvernant potentiel. Cependant, les femmes, les étrangers et les esclaves ne sont pas des citoyens.
Le christianisme et le stoïcisme affirmeront bien l'égalité de principe de tous les hommes – indépendamment de leur sexe ou de leur appartenance ethnique –, mais sans se soucier d'étendre cette prérogative au domaine politique. Il faudra attendre la révolution théorique du « contrat social » et sa traduction politique au xviiie siècle pour que les différentes composantes de l'égalité soient réunies et proclamées dans la Déclaration américaine de 1776 puis, en France, dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
Selon l'Article 1er de cette dernière : « Les hommes naissent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune ». Article 6 : « La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leurs capacités, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents ». L'article 1er postule une égalité de principe entre tous les hommes, tandis que l'article 6 établit l'égalité des citoyens. Cette égalité comporte un aspect juridique (les prescriptions et les peines seront les mêmes pour tous), une composante politique (possibilité pour tous d'assumer des responsabilités politiques) et une dimension sociale : il n'y aura plus de privilèges ni de distinctions héréditaires ou préservées. "
source : Universalis

Dans notre précédente réponse, nous citions Histoire de l'égalité : une idée nouvelle pour le XXIe siècle.
Ajoutons ces ouvrages :
- Démocratie : l'héritage politique grec : mythes, pouvoir, institutions / Yves Mény
- Leçons sur l'égalité / Lucien Sfez
- De l'égalité des races humaines : anthropologie positive / Anténor Firmin ; nouvelle édition présentée par Ghislaine Géloin - consultable en ligne
- Le siècle de Périclès / sous la direction de Claude Weill
- Une histoire des inégalités [Livre] : de l'âge de pierre au XXIe siècle / Walter Scheidel ; préface de Louis Chauvel ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cédric Weis
- L'égalité, un fantasme français / Michel de Rosen

Quelques articles :
- De l’origine de l’égalité parmi les hommes / Pierre-Henri Tavoillot - Philomag - 14 septembre 2012
- Égalité démocratique et inégalités sociales. Le débat à Athènes au IVème siècle / Mossé Claude. In: Mètis. Anthropologie des mondes grecs anciens, vol. 2, n°2, 1987. pp. 195-206. openedition
- Des « citoyens égaux » en Grèce ancienne Fouchard Alain. In: Dialogues d'histoire ancienne, vol. 12, 1986. pp. 147-172.
- Questions sur l’anthropologie voltairienne, à partir de l’article "Égalité" / Érik Leborgne (Paris III)
- Introduction à la science politique Leçon 9 : Qu'est-ce que la démocratie ? - La démocratie des Anciens / Arnauld Leclerc

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact