Question d'origine :

Bonjour,

J'ai cru lire quelque part que la Victoire de Samothrace aurait été exposée au Musée du Louvre en grande partie parce que le musée cherchait à renflouer (ou augmenter) ses collections.

Auriez vous plus d'éléments de contexte sur cette anecdote ?
Est-ce trop spéculer que de dire que, sans cet élément conjoncturel, cette statue n'aurait pas sans doute connu la renommée qu'on lui connait ?

Merci !

 

Réponse du Guichet

Avatar par défaut NC - Département : Arts et Loisirs
Le 25/09/2021 à 10h36

La Victoire de Samothrace est une sculpture grecque de la période hellénistique représentant la déesse Niké (la Victoire) conservée au musée du Louvre à Paris. Vous vous interrogez sur le fait que la Victoire de Samothrace aurait été exposée au Musée du Louvre en grande partie parce que le musée cherchait à renflouer (ou augmenter) ses collections.

Bonjour,

Vous nous interrogez à propos de la place toute particulière accordée à la Victoire de Samothrace au Louvre.

La Victoire de Samothrace est un monument votif découverte en 1863.

Il s'agit de l'adaptation par le sculpteur de la statue en marche de l'Athéna-Niké du monument de Cyrène.  En effet, le sculpteur a ajouté des ailes, tendu la jambe avant pour exprimer le vol, et modifié la disposition du manteau avec le pan flottant à l’arrière.

Le musée du Louvre donne quelques précisions sur sa présentation in situ et une anecdote à propos de la Victoire de Samothrace dans sa rubrique Découvrir :

"Un escalier monumental

L’escalier Daru se prête à merveille à cette extraordinaire mise en scène. Il fait partie des six grands escaliers construits sous le Second Empire au 19e siècle par l’architecte Hector Lefuel.

Les décennies 1850-1860 marquent une époque de grands travaux d’agrandissement et de modernisation du Louvre. Le palais est alors déjà en partie un musée. L’empereur Napoléon III fait construire une nouvelle aile pour donner plus d’espace aux salles d’exposition. L’ancien escalier édifié par son oncle Napoléon Ier ne suffit plus pour desservir toutes ces galeries. De cette époque subsistent les plafonds des salles qui mènent aux collections de peintures italiennes, mais aussi le nom de Daru, un ministre de Napoléon Ier.

Hector Lefuel relève le défi de concevoir un ensemble monumental capable de desservir trois niveaux dans quatre directions différentes. Les visiteurs ont le choix !

C’est en 1883 (vingt ans après sa découverte) que la Victoire de Samothrace est installée sur le palier supérieur.

Une "vedette de music-hall"

Wikipédia précise aussi que dès

"1934: la présentation de la Victoire est modifiée dans le cadre d'un réaménagement général du musée et de l'escalier Daru, dont les marches sont élargies et le décor du palier camouflé. Le monument est mis en scène pour constituer le couronnement de l'escalier: il est avancé sur le palier pour être plus visible du bas des marches, et la statue est rehaussée sur la base par un bloc de pierre moderne de 45 cm de haut, supposé évoquer un pont de combat à la proue du navire. Cette présentation est restée inchangée jusqu'en 2013."

En 2013-2014, le Louvre entreprend la restauration de l’ensemble du monument.

Malgré nos recherches, nous n'avons à aucun moment trouvé de mentions de l'anecdote que vous évoquez qui tendrait à expliquer l’immense popularité de cette statue.

La victoire de Samothrace [Livre] : redécouvrir un chef-d'oeuvre / sous la direction de Marianne Hamiaux, Ludovic Laugier et Jean-Luc Martinez

Les chefs-d'oeuvre du Musée du Louvre [Livre] / [textes de Margherita D'Ayala Valva] ; [supervision scientifique de Chiara Piccinini] ; [sous la direction de Cinzia Caiazzo] ; [traduit de l'italien...

Peut-être faudrait-il contacter directement le Musée du Louvre qui doit posséder toute la documentation concernant chacune des oeuvres conservées en son sein.

Bonne journée à vous,

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire