Question d'origine :

Bonjour cher guichet du savoir, J'ai du mal à trouver des informations sur la fossilisation des plantes, et plus particulièrement sur celles qui donnent l'empreinte d'une feuille avec les nervures de celles-ci et celles qui donnent un fossile ressemblant à une feuille séchée collée sur une pierre. Pouvez-vous m'éclairer ? Merci.

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_sci - Département : Sciences et Techniques
Le 23/06/2021 à 14h53
Réponse du département Sciences et techniques

Bonjour,

Votre question fait appel à des connaissances en paléontologie et plus particulièrement en paléobotanique, qui est l’étude des plantes fossiles et qui permet de retracer les grandes étapes de l'histoire évolutive des végétaux

Rappelons tout d’abord ce qu’est-ce qu’un fossile.
Les fossiles sont les restes ou les empreintes d’animaux ou végétaux conservés dans des dépôts sédimentaires. Leur éventail est très large, des squelettes d’énormes dinosaures aux plantes et aux animaux microscopiques. La plupart correspond aux parties dures des animaux et des plantes : coquilles, os, dents, bois. Ils peuvent être conservés dans leur totalité mais le plus souvent la substance originelle a été minéralisée, c’est-à-dire remplacée par une autre (ainsi des fougères qui se fossilisent très bien en se transformant souvent en carbone). On les trouve aussi dans la tourbe, le goudron, la glace et l’ambre jaune, une résine fossile. Les œufs, les empreintes de pattes et les terriers peuvent être également fossilisés.

Bien que beaucoup plus rares que les fossiles de restes d’animaux, il existe beaucoup de fossiles végétaux, soit sous forme de troncs généralement transformés en silice, soit sous forme d’empreintes de tiges et de feuilles. La fossilisation de ces dernières nécessite des conditions d’enfouissement délicates, ce qui n’est pas habituel en milieu aérien. De nombreuses feuilles, emportées par les vents ou les eaux courantes des rivières ont donc été piégées dans des boues calcaires, au fond de lacs. D’autres ont été fossilisées par les dépôts calcaires de sources pétrifiantes ou, beaucoup plus rarement, dans des cendres volcaniques. Les schistes et les argiles sont parmi les meilleurs terrains pour trouver des parties molles de végétaux fossilisés.

Mais attention aux faux-amis ! Certains dessins, fréquents sur des dalles calcaires et dessinant des arborisations ramifiées, ne sont pas des fossiles végétaux, mais des dendrites (dont vous pouvez voir quelques exemples trouvés dans l’Ain ici) – c’est peut-être ce à quoi vous faites allusion dans votre question ? Ce sont des ramifications de cristaux d’oxyde de manganèse, qui en cristallisant dans les microfissures des roches construisent ces curieux dessins ressemblant à s’y méprendre à des branches d’arbre.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi vous adresser à un Muséum d’histoire naturelle proche de chez vous ou bien consulter le site Géoforum, un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique.

Sources:
Les fossiles : témoins de l'histoire de la vie / François Michel & Hervé Conge (Belin, 2011)
L'énigme des fossiles / Paul Taylor (Gallimard Jeunesse, 2004)
Guide des fossiles : 400 espèces animales et végétales / Frank Rudolph (Delachaux et Niestlé, 2021)
La vie sur terre racontée en 100 fossiles / Paul D. Taylor & Aaron O'Dea (Biotope éditions, 2015)
L'herbier de pierre : fossiles du bassin houiller lorrain / Sylvain Post, Les Mesneux (Ed. du Lion couronné, 2004)
La flore fossile du bassin houiller de Saint-Etienne / Jeanne Doubinger [et al.] (Paris, Éd. du Muséum, 1995)
Un article passionnant et très bien illustré sur le site du Museum de Toulouse
La revue spécialisée Fossiles

Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

Sport MMA

Univers

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire