Question d'origine :

Bonjour, je voulais savoir si c'était possible de projeter plusieurs esprits humain dans le même espace onirique, afin qu'ils puissent rêver à plusieurs dans le même univers de façon totalement consciente et lucide.

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 24/06/2021 à 08h37
Bonjour,

René Kaës, psychanalyste, psychologue et professeur émérite de psychologie clinique et psychopathologie à l'université Lumière Lyon 2, a travaillé sur ce sujet.
Nous vous laisserons prendre connaissance de ses travaux publiés notamment dans ces documents :
- Polyphonie du rêve [Livre] : l'expérience onirique commune et partagée / René Kaës
Un article à propos de cet ouvrage : La polyphonie du rêve. Les deux ombilics du rêve et l'espace onirique commun / Claudio Neri - Dans Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe 2003/1 (n° 40), pages 165 à 172
- Polyphonie et polytopie du rêve. L'espace onirique commun / René Kaës
- L'espace onirique commun et partagé. La polyphonie du rêve / René Kaës, dans Un singulier pluriel. La psychanalyse à l'épreuve du groupe, sous la direction de Kaës René. Paris, Dunod, « Psychismes », 2013, p. 187-210.

En voici quelques extraits :
" Si le rêve est une expérience éminemment personnelle, cette expérience peut-elle être partageable, conjointe et commune avec celle d'autres sujets ? Soutenir cette question dans le champ de la psychanalyse, conduit à envisager sur des bases nouvelles la notion d'un espace onirique, les conditions de formation du rêve, le rêve lui-même, l'adresse du rêve et les effets du récit du rêve, la nature du lien entre les sujets qui partagent un tel espace.
Dans les temps pré-freudiens, mais aujourd'hui encore pour l'humanité dans sa majorité, le rêve est une affaire de groupe, plus précisément de communauté. Le rêve a une éminente valeur pour le rêveur dans son rapport au groupe, pour le groupe et pour les rapports avec les grands principes organisateurs du monde." [...]
... "dans le dispositif de la cure, comme dans celui du groupe, l'espace onirique de chaque sujet est traversé par les rêves croisés de l'autre, de plus d'une autre. La formation du rêve, bien en deçà de son adresse, porte la marque de la rencontre avec l'autre, l'autre de l'objet et l'autre dans l'objet, parce qu'il se produit dans un espace onirique commun, un espace poreux, étrange et quelquefois inquiétant. Au-delà du désir des sujets désirant rêver ensemble, j'ai interrogé le travail accompli par le rêveur dans l'espace onirique commun et les fonctions accomplies par le sujet porte-rêve d'autres sujets. J'ai montré comment s'effectue la réappropriation de l'espace "égoïste" du rêve à travers le processus associatif."

Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire