Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > LIvres anciens

LIvres anciens

par analav_69, le 15/06/2021 à 09:41 - 211 visites

Bonjour,

J'ai récupéré des livres des années 1940-50; je voudrais les donner (ou les vendre), mais je ne sais pas auprès de qui m'adresser. Auriez-vous une idée?

Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 16/06/2021 à 10:27

Bonjour,

Nos homologues du service Questions ? Réponses ! de l'Enssib a consacré une page au don de livres.

Citer:
Vous pouvez donner vos livres à des bibliothèques municipales ou associatives dans votre région, ou encore à des associations qui collectent des livres pour les expédier à l'étranger, comme Bibliothèques sans frontières (http://www.bibliosansfrontieres.org/).

Les bibliothèques de la ville de Paris acceptent par exemple les dons de particuliers, sous certaines conditions ; pour en connaitre les modalités, vous pouvez vous adresser à la réserve centrale :
bibliotheque.reservecentrale@paris.fr
tél. : 01 49 29 36 69

Le Centre national du livre propose par ailleurs une liste d'associations qui recueillent des livres :
"
- Secours catholique : 106, rue du bac - 75007 PARIS, tél : 01 45 49 73 00, http://www.secours-catholique.asso.fr
Recueille essentiellement des romans, livres d’histoire et biographies.
- Les orphelins apprentis d’Auteuil : 40, rue de la fontaine - 75016 PARIS, tél : 01 44 14 75 20, http://www.oaa.asso.fr
Recueille des ouvrages dans un très grand nombre de domaines.
- Secours populaire : Union nationale - 9-11, rue Froissart - 75140 PARIS Cedex 03, 01 44 78 21 00 (Christine Gernicou), http://www.secourspopulaire.asso.fr
Ce centre fournit la liste des permanences régionales ou départementales susceptibles de recueillir des livres.
- Association pour la diffusion internationale francophone de livres, ouvrages et revues (ADIFLOR) : 210 rue Béranger - 92700 Colombes, 01 56 05 07 45, http://www.adiflor.org
Les livres recueillis par l’ADIFLOR relèvent de tous les domaines mais doivent être de langue française et en très bon état. Les manuels scolaires de moins de trois ans environ sont également les bienvenus. Un ramassage est effectué tous les mois par l’association mais uniquement en région parisienne."


Dans cette liste, l'Enssib signale en particulier l'ADIFLOR(Association pour la Diffusion Internationale Francophone de Livres, Ouvrages et Revues), "la seule association dédiée spécifiquement à la collecte de livres de particuliers."

Evidemment, le Secours catholique ou le Secours populaire ont des antennes locales partout en France. Citons également Emmaüs, dont nous vous donnons un lien vers l'antenne lyonnaise.

Hors monde associatif on peut citer une entreprise telle que RecycLivre, qui collecte les livres d'occasion, CDs, DVDs, jeux vidéos, vinyles dans de nombreuses villes, afin de les revendre, une partie des bénéfices étant offert à des associations agissant pour l'écologie. RecycLivre effectue des tournées de collecte dans les 8 villes où elle est présente, vous n'auriez donc pas à vous déplacer.

Une autre solution est le recours aux plateformes de dons en ligne comme donnons.org

Biblio sans frontières a mis en ligne un "guide du don de livres" afin de vous permettre de mieux cerner les attentes des associations, avec des conseils concrets concernant la quantité, le type d'ouvrages acceptés, l'état...

Notons enfin que comme nous vous le disions dans une précédente réponse, la bibliothèque de Lyon n'accepte que rarement des dons, et uniquement des collections présentant un intérêt patrimonial particulier.

Concernant la vente éventuelle de vos ouvrages, là encore vous disposez de nombreuses possibilités.

L'une d'elles consiste à contacter une librairie d'occasion près de chez vous. Vous pourrez localiser ces professionnels sur les Pages jaunes, et discuter des modalités. Certains d'entre eux pourront se déplacer, ou non, selon le nombre d'ouvrages que vous proposez... un premier contact avant de vous rendre chez un bouquiniste, un carton de livres sous le bras, pourra vous faire gagner un temps précieux, car, comme l'explique très bien le blog Hannibal Frugal, aucun libraire n'acceptera n'importe quel ouvrage sans distinction :

Citer:
Le principe

On apporte ses cartons et ses sacs chez les bouquiniste, et il nous dit ce qu’il prend et à quel prix. On est ensuite libre d’accepter ou pas. Gardez à l’esprit que c’est un commerce, et qu’ils manquent toujours de place ! Le bouquiniste doit en permanence juger si le volume occupé par le livre est rentable pour lui… La survie et la rentabilité de son activité dépend de ses choix. S’il acceptait tout, il serait submergé.

Visez juste : les bouquinistes qui ont l’allure d’antiquaires ne reprendront pas vos livres de poche mais préféreront un Atlas du XIXe siècle…

Les bouquinistes des quartiers universitaires (type Gibert Joseph) reprendront les manuels scolaires de l’année dernière en préparation de la rentrée, mais seront évidemment réticents à racheter votre guide du Turbo Pascal de 1994 !
A savoir : en général, ils aiment bien les BD, ne reprennent pas les Poche (sauf ceux au programme scolaire) et refusent les livres « Collection » (Grand livre du mois, etc.)


Nous vous suggérons de lire l'article en entier, il est très complet sur les avantages/inconvénients de divers canaux de vente, notamment en ligne, à travers les plateformes de vente (Le Bon coin, Ebay, Amazon, Rakuten, Momox, auxquels on ajoutera La Bourse aux livres) et propose une véritable stratégie en plusieurs étapes pour se débarrasser de ses livres :

Citer:
Mon conseil : faites les choses dans l’ordre

Invitez vos amis et dites-leur de prendre ce qu’ils veulent
Triez le reste :
- Réservez les meilleurs d’un côté
- Photographiez les « moyens » tous ensemble, sur les tranches
- Mettez immédiatement les « moches » à la poubelle (ou dans le bac carton après avoir séparé les pages si vous êtes rigoureux).
- Si vous êtes radin, vendez les meilleurs chez un bouquiniste. Sinon, proposez-les à la bibliothèque municipale. Puis faites l’autre choix (si vous avez commencé par la bibli, faites le bouquiniste et vice-versa)

Les livres qui vous restent sur les bras vont dans les boîtes à livres de votre quartier, que vous rechargerez au fur et à mesure qu’ils partiront
S’il vous reste des stocks, donnez le tout à Emmaüs
S’il vous reste des stocks, poubelle ou déchetterie


Bonne journée.

  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact