Question d'origine :

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_reg - Département : Documentation régionale
Le 05/01/2008 à 16h21
QUOTE
A.I.1.1.1 Délimitation de propriétés et bornage

Inscriptions gallo-romaines

Sur la Réserve Naturelle, existent deux inscriptions gallo-romaines (Ballet F., Raffaelli P., 1990)*. Mentionnées sur le cadastre de Saint-Bernard-du-Touvet (1987), elles se situeraient sur les crêtes des Lances de Malissard vers 1 960 mètres d’altitude sur la limite communale entre Saint-Bernard-du-Touvet et Saint-Pierre-d’Entremont Isère.
Ces inscriptions latines sont gravées sur une paroi calcaire, sur deux lignes, en lettre d’environ 12 cm de hauteur.

HOC VSQVII
AVIIORVM

L’une de ces inscriptions indique la limite des propriétés appartenant à la famille Aveia. Elle peut être traduite par " Jusqu’ici (s’étend le territoire) des Aveii ". D’après la forme archaïque du " E " de l’alphabet latin en " II ", on peut dater l’inscription entre la fin du IIème et celle du Ier siècle avant J.-C..
L’autre reste encore non localisée et aucune trace bibliographique n’a à ce jour été trouvée. L’inscription serait " OQUIS OVES OCULORUM " d’après le cadastre de Saint-Bernard-du-Touvet. Elle se situerait sur la crête de Malissard, au-dessus des haberts de Marcieu.
En outre, une troisième inscription " HIC FINES AVLLORUM " serait gravée sur les rochers autour du passage de l’Aulp du Seuil et marquerait la limite orientale des propriétés des Aveia. Elle serait encadrée par deux anneaux de fer. Un témoignage oral mentionnerait l’existence d’une inscription peu connue, proche du pas de Montbrun, au-dessus de Saint-Bernard-du-Touvet (Guirimand B., 1997).
Enfin, soulignons qu’une seule des inscriptions gallo-romaines est connue à ce jour !

Les inscriptions gallo-romaines seraient les plus anciens documents écrits du Dauphiné. Elles sont d’une grande rareté et semblent uniques à l’échelle des montagnes de Chartreuse.

*Françoise Ballet et Philippe Raffaelli ont publié en 1990 pour le musée savoisien l'ouvrage Rupestres : roches en Savoie, gravures, peintures, cupules , qui contient un inventaire des roches gravées en Savoie et dans les environs. Les inscriptions des lances de Malissard y sont répertoriées.

Voici qui répond partiellement à vos interrogations. Les Aveii ne seraient pas un "peuple" mais les membres d'une famille, au "territoire" défini grâce à l'emplacement des deux inscriptions mentionnées ci-dessus.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter la bibliothèque municipale de Grenoble qui conserve dans son fonds dauphinois deux documents de 1927 consacrés à ces inscriptions :
  • Dubois, Marc. Massif de la grande-Chartreuse. Montagne du Haut-du-Seuil. Inscription gallo-romaine des lances de Malissard. Les Echelles (Savoie), Joseph Buscoz, 1927. 19 pages.
  • Durry, Marcel. L'inscription de la crête de Malissard. In : Annales de la faculté des Lettres de Bordeaux et des Universités du Midi quatrième série - XLIX année, p. 286 à 294. Bordeaux : Feret et fils édit., (1927)


DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

le petit homme

Jane, un meurtre

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter