Question d'origine :

Avez vous connaissance du poême qui débute ainsi? Il a gelé blanc, les dahlias sont frippés comme après une nuit de bal, les tomates éclatent et de leurs gercures le jus coule

Réponse du Guichet

Avatar par défaut anonyme - Département :
Le 10/02/2010 à 15h18
Réponse du service Guichet du Savoir

Il s'agit d'un texte de Jules Renard.

Il a gelé blanc ; les dahlias sont fripés comme après une nuit de bal. Les tomates éclatent et, de leurs gerçures, le coule. Les fanes de pommes de terre semblent cuites ; mais l'oseille bien repassée résiste, avec la fine barbe frisée des carottes et les longues oreilles douces de la betterave.
Le vent se calme pour changer de direction : il hésite et cherche sa route.
Çà et là une framboise, quelques groseilles et de noirs cassis que les guêpes engourdies laisseront perdre.
C'est après une gelée blanche que les premières feuilles tombent ; une petite pluie fine accélère leur chute.

Source : inrp.fr

Le problème est que nous n'avons pu trouver de quelle oeuvre il est extrait.

Sur un forum, unptitcointranquil.positifforum.com, une internaute indique qu'il s'agit de : "Histoires naturelles".

Nous avons vérifié deux éditions de notre fonds, parmi la quinzaine en notre possession (éd. 1961 chez Flammarion et éd. 1971 chez Gallimard/Pléiade), le passage mentionné n'y figure pas...

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire