Question d'origine :

Bonjour, Je n'arrive pas à comprendre pourquoi le croissant de lune que l'on voit en ce moment est situé en bas de la lune et non sur les côtés....comme d'habitude !!?? Qui peut m'expliquer? Merci

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 09/04/2011 à 08h38
Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Il s'agit d'un phénomène assez rare en France qui s’observe fréquemment aux latitudes proches de l’équateur. Il s'est effectivement produit début mars et dernièrement début avril 2011.

Deux effets s'ajoutent pour donner cette configuration de berceau :
- l'orientation de l'écliptique
[plan de l'orbite de la Terre autour du soleil] au coucher du soleil lorsque que la date est proche de l'équinoxe de printemps
- la latitude écliptique géocentrique élevée de la Lune pour ce fin croissant des 5 et 6 mars 2011
[et 4 avril] la lune coupe le plan de l'écliptique (Latitude écliptique= 0°) le 26 février au noeud ascendant et le 13 mars au noeud descendant, c'est à dire quelle se trouve les 5-6 mars 2011 à sa latitude écliptique maximum 5°
[...]
Sous nos latitudes, le croissant de lune en berceau peut s'observer aussi à l'équinoxe d'automne en dernier croissant au lever du Soleil mais ce ne sera pas le cas en 2011 car la latitude écliptique de la lune sera négative lors des derniers croissants d'automne.
Rendez-vous donc pour le premier croissant de printemps le 23 mars 2012 (Lat. ec. 4°)

source : INRP- CLEA Comité de liaison Enseignants - Astronomes


Le numéro 489 de la revue Ciel et Espace (février 2011) explique également ce phénomène en page 70 :

Les voyageurs sont souvent étonnés de l'aspect en forme de barque du croissant de Lune sous les tropiques. La surprise est encore plus grande pour un observateur non averti quand il voit une configuration analogue depuis la France.
On comprend aisément que la Lune puisse être inclinée de 45°, car c'est environ la latitude de notre pays. Oui, mais l'axe de rotation de la Terre est lui aussi penché. Si bien qu'au fil des saisons, l'inclinaison de la ligne de l'écliptique au crépuscule varie de plus ou moins 23,5°.
Dans le ciel du soir, l'inclinaison de l'écliptique est maximale autour de l'équinoxe de printemps. À 45° de latitude, on a donc un angle de 45° + 23,5°, soit 68,5°.
Mais ce n'est pas tout ! Le satellite de la Terre ne navigue pas exactement dans le plan de l'écliptique (1). Son orbite est inclinée de 5° par rapport à celui-ci. Tant et si bien, que lorsque le croissant est très jeune et que la Lune se situe au nord de l'écliptique, elle va pouvoir se positionner presque à la verticale du Soleil.
Début février, juste après la Nouvelle Lune, notre satellite se trouve justement à 4° au nord de l'écliptique. La configuration est donc des plus favorables pour la voir presque horizontale.
Le 3 février, un jeune croissant âgé de seulement 15 heures 30 minutes peut théoriquement être repéré au crépuscule. L'observation est délicate et des conditions parfaites sont requises. Mais si vous parvenez à le distinguer, vous le verrez presque horizontal. Il est incliné de 85° depuis Paris. L'angle est donc proche de l'horizontale dans le sud de la France. Le lendemain soir, le 4, le croissant est beaucoup plus facile à localiser. Depuis Paris, sans être horizontal, il est fortement incliné à 76,5°. Si la météo vous fait faux bond début février, ce n'est que partie remise. Le 6 mars, il est de nouveau possible d'observer un beau croissant dans une configuration très comparable à celle du 3 février.

(1) L'écliptique est le plan de l'orbite terrestre autour du Soleil.

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

Régions françaises*

Terrible Animals

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire