Question d'origine :

lorsque l'on est divorcé peut on se remarier de nouveau a l'eglise

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 01/03/2005 à 11h09
Réponse du service Guichet du Savoir

Un divorcé peut-il se remarier religieusement ?
Non, s’il est déjà marié à l’église, car le lien sacré du mariage chrétien n'est pas rompu par le divorce. Pour faire un mariage à l'église, il faut que les deux partenaires ne soient pas déjà mariés à l'église. Mais si le premier mariage était seulement civil, il peut se marier religieusement.

Peut-on avoir une "simple bénédiction" quand on épouse un divorcé ?
Il arrive qu'une personne très croyante épouse un divorcé ou se marie en étant elle-même divorcé. Elle sait qu'elle ne peut pas se marier religieusement, mais elle voudrait cependant que Dieu bénisse son union. Elle demande donc une "simple bénédiction".
On appelle souvent "simple bénédiction" une cérémonie de mariage sans messe, mais en fait c'est un vrai mariage. Par conséquent, quand on est divorcé ou quand on épouse un divorcé, on ne peut pas avoir cette bénédiction. L'Église ne donne pas de bénédiction nuptiale quand le mariage religieux n'a pas été annulé.
Cependant, on peut prier Dieu en couple pour qu'il bénisse le couple et demander à ses amis qu'ils s'unissent à cette prière. Ainsi, on peut participer ensemble à une messe du dimanche. Il s'agit d'une démarche privée et non d'une cérémonie officielle, mais cette démarche privée a une grande valeur spirituelle.

Source : Catholique-nanterre.cef.fr

Si le divorcé n'a pas été marié dans l'Eglise catholique, il n'y a pas d'empêchement au sacrement, moyennant discernement et délivrance d'un nihil obstat de l'évêché. Si le divorcé a été marié à l'Eglise catholique, il n'y a pas de sacrement possible, sauf si une déclaration de nullité est obtenue. Cela suppose une procédure spéciale. Dans chaque diocèse, un prêtre est chargé de la mettre en place. Les époux empêchés de se marier ne sont pas pour autant exclus de la prière de l'Eglise.
Il est bon, s'ils sont croyants et s'ils le désirent, que soit organisée une célébration de prière. Elle se fait en principe hors d'une église et sans bénédiction des alliances pour qu'il n'y ait pas confusion avec le sacrement. L'Eglise n'est pas insensible à la souffrance des divorcés remariés d'être exclus des sacrements. De nombreux évêques ont publié des lettres ou des documents leur signifiant qu'ils ne sont pas pour autant exclus de la communauté ecclésiale, qu'ils peuvent communier à la parole et qu'ils peuvent prendre des engagements.


Source : Croire.com

Les personnes divorcées qui s'étaient mariées religieusement ne peuvent plus se remarier à l'église mais elles peuvent faire une prière d'union. Si elles souhaitent à nouveau s'unir devant Dieu, le premier mariage devra être annulé par l'Eglise.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article (sur Le-mariage.com) et demander conseil au prêtre de votre paroisse.

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

Psychologie

Autoportrait en noir et blanc

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire