Question d'origine :

Bonjour, Je cherche une info concernant Marie Thiery et Alexandre Luigini, faisant partie de la troupe de l'Opéra Comique à Paris. Alexandre Luigini est mort en 1906, inhumé à Orliénas, pour commencer. Puis, il aurait été transféré à Ecully auprès de Marie Thiery (à quelle date ?), qui est décédée en 1918 (?). auriez-vous des infos à leur sujet. Merci

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 04/05/2021 à 08h44
Bonjour,

Il semblerait que ce transfert de sépulture ait eu lieu en septembre 1907. Voici un article du Salut public qui en parle :

"Alexandre Luigini inhumé à Ecully
Nous apprenons qu'afin de se référer aux volontés exprimées par Alexandre Luigini dans son testament, son corps a été exhumé du cimetière d'Orliénas et inhumé dans celui d'Ecully, où il reposera définitivement.
Nous savons qu'à l'instigation de M. Albert Carré, l'éminent directeur de l'Opéra-Comique de Paris, une souscription va s'ouvrir pour ériger un monument funéraire dans le cimetière d'Ecully au délicat musicien et au remarquable chef d'orchestre dramatique qu'était Alexandre Luigini
A Ecully, plusieurs donateurs se sont déjà inscrits et en sa prochaine session le Conseil municipal, de la commune votera vraisemblablement une subvention en faveur du monument."
source : Salut public - 28 septembre 1907

Voici d'autres documents qui pourront également vous intéresser :

Vous trouverez une nécrologie d'Alexandre Luigini dans LE PASSE-TEMPS ET LE PARTERRE RÉUNIS n°31, et l'anecdocte de son transfert est mentionnée dans la Grande encyclopédie de Lyon et des communes du Rhône de André Pelletier :

" Alexandre Luigini fut, en effet, d'abord enterré dans le caveau de sa belle - famille, au cimetière d'Orliénas.
Mais quelque temps après, sur réclamation de Marie Thiery, son corps fut transféré au cimetière d'Ecully où il repose depuis, au côté de celle qui avait été, de son vivant, sa maîtresse. "

Enfin, voici un plan du cimetière d'Ecully et un extrait d'un article du journal Le Progrès :

" Alexandre Luigini et l'amour éternel
Directeur de la musique à l'Opéra-comique de Paris, Alexandre Luigini (1850-1906) est le compositeur du « Ballet égyptien », encore très joué de nos jours. Sur sa sépulture, gravé dans la pierre : « Alexandre et Marie ad vitam aeternam ». Une épitaphe qui témoigne d'un amour que même la mort ne saurait détruire. Oui mais... « Marie, c'était sa maîtresse, glisse Mme Lemoine. Lui qui n'était pas Écullois s'est fait enterrer dans la commune où résidait sa maîtresse, pas au côté de son épouse. Il y a une vingtaine d'années, j'avais remarqué que sa tombe était régulièrement ornée de fleurs fraîches. Les jeunes filles du gardien de l'époque honoraient sa mémoire. Peut-être aimaient-elles sa musique ou avaient-elles été touchées par cette belle histoire d'amour. » "
source : Écully Ces dernières demeures qui nous livrent leurs histoires - Le Progrès (Lyon) - Ecully-région, jeudi 1 novembre 2012 326 mots, p. Ecully-région 18

Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire