Question d'origine :

Bonjour. Combien d'insectes peut manger une hirondelle par jour ? et quel est son insecte favori dans son alimentation ? Merci.

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_sci - Département : Sciences et Techniques
Le 16/06/2021 à 08h31
Bonjour,

Tout d’abord, précisons ce qu’est une hirondelle, type de passereau. Cette population regroupe différentes espèces peu différentes les unes des autres si l’on compare leur génétique et leur structure, au sein de la famille des Hirundinidae.
Les hirondelles se caractérisent par un corps aérodynamique, un peu court, des ailes longues et pointues, des pattes très courtes aux muscles peu développés, un bec petit mais large et un mode de vie aérien (oui, ce n’est pas le cas de tous les oiseaux, pensez à l’autruche ou au manchot !).
Plusieurs espèces ont la queue fourchue, d’autres ont l’extrémité de la queue plutôt droite. Les parties nues de plumes (bec, pattes, yeux) sont généralement noires ou brun-noires.

Ceci définit assez bien l’allure et la silhouette caractéristique de l’hirondelle que chacun a en tête.

Il faut aussi rappeler que le nombre de genres (18 à 21) et d’espèces (86 à 89) composant la famille des hirondelles varie selon les auteurs. Ceci pour dire qu’il sera difficile d’établir une règle précise sur l’alimentation des hirondelles.

Cependant, on peut dire que le régime alimentaire observé des hirondelles est insectivore strict, ou presque. Quelques rares cas ont cependant été observés d’hirondelles agrémentant parfois leur menu de baies (hirondelles bicolores) ou de graines d’acacia (hirondelle rustique).

Quant à déterminer le type de proies (d’insectes en l’occurrence) consommées, ce n’est pas chose aisée.
En effet, comme rappelé ci-dessus, la vie de l’hirondelle est essentiellement aérienne et la mignonne est opportuniste et capture et mange ce qu’elle trouve soit en vol, soit au sol.
Il ne faut pas oublier non plus que la plupart (mais pas toutes) sont des oiseaux migrateurs et que donc les espèces ne partagent pas toutes les mêmes ressources alimentaires, suivant l’endroit du monde où elles se trouvent.
Cette complexité fait que les études traitant du sujet de l’alimentation de l’hirondelle sont très rares.

Nous avons trouvé les résultats commentés d’une étude sur la variabilité du régime alimentaire de l’hirondelle de fenêtre dans différentes régions d’Europe et d’Algérie. Une famille de proie domine largement : les homoptères (pucerons) ou les diptères (moucherons, moustiques) en Europe, les hyménoptères (fourmis) en Algérie. La taille des proies oscille entre 2 et 8 mm).
L’hirondelle rustique affectionne elle aussi les proies appartenant à un grand nombre de familles d’insectes volants, choisis cependant de diamètre légèrement plus gros (de 2 à 14 mm) : mouches en Europe, coléoptères en Algérie.

Concernant la quantité de nourriture ingérée par jour, nous n’avons trouvé aucun chiffre à vous communiquer malheureusement. A la lecture des études sur l’hirondelles, nous ne pouvons que supposer que cette quantité doit être très variable selon les espèces, les endroits et les moments de l’année.



Si cet animal sympathique vous intéresse, nous ne pouvons que vous conseiller l’ouvrage qui a servi de base à notre réponse, ouvrage passionnant et très richement illustré de photos superbes, d’un ornithologue reconnu, Georges Olioso :

Les hirondelles : Georges Olioso, Delachaux et Niestlé, 2020.



Cordialement.

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_sci - Département : Sciences et Techniques
Le 17/06/2021 à 15h06
Bonjour,
nous venons d'avoir une réponse de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) que nous vous mettons en complément et nous vous mettons en pièce attachée le dépliant Connaître et protéger les hirondelles.

Cordialement

En réponse à votre demande, les hirondelles sont friandes de tous types d’insectes volants. Cette espèce a besoin d’une quantité incroyable d’insectes volants par jour. Il est difficile de vous donner un chiffre exact.
Nous avons également plaisir à vous offrir, sous ce pli, la fiche technique Refuges LPO Connaître et protéger les hirondelles.
Pour en savoir plus sur ces fabuleuses migratrices, nous vous invitons également à visiter le site du Club U2B (Urbanisme Biodiversité et Bâti) de la LPO, notamment le chapitre Cohabiter avec les hirondelles.

Pièces jointes

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

asile d'enfants

L’octopus et moi

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire