Question d'origine :

Bonjour Cher Guichet, Après avoir emprunté et lu la biographie de Claude Nougaro Disponible à la bibliothèque, je n'ai pu trouver la réponse à ces deux questions concernant le texte des chansons suivantes : - Dans "Quatre boule de cuir", qui est cette "déesse de pierre" qu'il évoque ? J'ai pensé à plusieurs interprétations, mais rien de bien concluant - Dans "Toulouse", quel événement(?) évoque "ton trottoir éventré sur les tuyaux du gaz" ? A moins, au final, que l'explication soit simplement "le droit à la poésie", et la recherche d'une image conditionnée par une nécessité de rime... mais ça aussi, comment en être certain ? Merci d'avance !

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_mus - Département : Musique
Le 13/10/2020 à 13h22
Réponse du Département Musique :

Bonjour,

En ce qui concerne la "déesse de pierre" nous voilà aussi perplexes que vous. La métaphore (?) a intrigué un autre auditeur qui a posé la question sur le forum Yahoo - questions / réponses.
Nous vous laissons lire la réponse apportée : cette déesse serait la Gloire ou la Victoire, seules capables de sourire . Réponse pas complètement convaincante mais qui a le mérite d'exister.

A propos du "trottoir éventré sur les tuyaux du gaz" il semblerait d'après un toulousain fan de Nougaro qu'il s'agisse d'une simple description de la réalité objective et que la ville est (était à l'époque de la composition de la chanson ?) dans un piètre état d'entretien.

"Il [Nougaro] avait des talents d'observation inouïs : il y a tout Toulouse dans sa chanson, c'est simple. Quand il dit ''même les mémés aiment la castagne'', ça me rappelle de sacrés souvenirs dans la famille ! Et ''ton trottoir éventré sur les tuyaux du gaz'', c'est pas vrai non plus ? "

(extrait du journal La Dépêche de Toulouse dans un article consacré à Nougaro.
Avatar par défaut Commentaire de Paskalo : Publié le 14/10/2020 à 12:55
Cher Guichet, Suite à votre réponse à ma question au sujet des "Quatre boules de cuir", et puisqu'il ne semble pas y avoir consensus, je vous livre mon interprétation toute personnelle (et qui n'a donc aucune valeur autre que celle que tout fan voudra bien lui apporter ) : Cette "déesse de pierre" est en réalité une "déesse (au coeur) de pierre", c'est-à-dire la femme dont le boxeur tente de conquérir l'amour en brillant sur le ring. Vous laissant sur cette incertitude qui est aussi le privilège et la virtuosité de tout poète, Cordialement.

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_mus - Département : Musique
Le 14/10/2020 à 14h34
rebonjour,

oui, votre interprétation est plus séduisante.
Bénéfice du doute, incertitude, charme de la poésie ...
Bonne journée à vous

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 1

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire