Question d'origine :

S.V.P. Depuis quelques semaines, on voit, aux pompes, l'appellation de nouveaux carburants auto : E 10...sans autre explication ! A cette essence auto, on aurait donc rajouté de l'éthanol d'origine végétale : alcool de betteraves, en particulier .En soi, une très bonne chose. Ma question : y a t 'il des modifications à faire sur un véhicule datant d'avant l'an 2000, en occurrence, une Peugeot 106 de 1997 ? Apprès avoir tenté de me renseigner ici et là, chez notamment des garagistes, je n'y comprend plus grand chose, car j'ai eu des avis et appréciations assez différents et suis encore dans le flou. Certains disent qu'il faudrait faire d'importantes modifications sur le moteur...lesquelles ? d'autres m'ont dit qu'une simple surveillance accentuée des bougies , qui s'useraient plus vite, serait à assumer ! enfin, certains autres m'ont affirmé qu'il n'y avait absolument rien à faire !! Alors, que faut t il en penser, et que faire , le cas échéant ? Qu'en savez vous et qu'en pensez vous ? d'avance , merci. .

Réponse du Guichet

Avatar par défaut bml_sci - Département : Sciences et Techniques
Le 08/12/2020 à 13h28
Bonjour,

L’E10 ou SP95-E10 est un carburant mis sur le marché en France depuis 2009. Il est composé d'une part d’éthanol issue de biocarburant à hauteur de 10 %. Il remplace le SP95 qui, lui, contenait 5 % d’éthanol. (Connaissance des énergies.org)

A partir de cette période, s’est en effet posé la question de la compatibilité avec les moteurs essence les plus anciens.

Comment y voir plus clair ?

D’abord, partons des recommandations officielles. Le gouvernement a publié un texte au Journal Officiel sur les engins à moteurs compatibles avec l’E10 : Décision du 4 octobre 2012 fixant la liste des engins à moteurs essence compatibles avec le supercarburant sans plomb 95-E10 (SP95-E10).
Il en ressort pour les Peugeot - puisque vous possédez une 106 de 1997 - que les voitures de cette marque sont compatibles pour "tous les modèles mis en circulation à partir du 1er janvier 2000".
Dans sa liste actualisée de 2016 , le site belge FEBIAC ajoute : "tous les autres modèles ne le sont pas. En cas d’hésitation, consultez votre concessionnaire, votre manuel ou l’intérieur du clapet du réservoir". (FEBIAC recommandations).

Vous connaissez donc les recommandations officielles et constructeurs sur le sujet.

Ensuite pour ce qui est de la pratique, qu'en est-il ?

Nous avons consulté plusieurs forums automobiles où des témoignages rapportent avoir utilisé l’E10 pour des moteurs antérieurs à ceux compatibles officiellement, notamment de 106. Les expériences semblent montrer que, certes, les véhicules roulent. Cependant une perte de puissance est parfois constatée. Mais reste le problème de l’endommagement plus rapide du véhicule : oxydation du réservoir ou d’autres partie, détériorations des soupapes peut-être à terme, etc.

A partir de là et avec les documents en lignes dont nous mettons les liens ci-dessous, vous avez des bases pour vous faire une opinion.


Quant à l'aménagement du moteur. Il est essentiel pour l'E85 mais c'est un carburant bien différent : 85 % d'éthanol. Pour l'E10 nous n'avons rien trouvé de fiable à ce sujet.

Nous vous conseillons, comme vous avez commencé à le faire, de vous rapprocher de professionnels pour cette question.

Pour en savoir plus :


- Auto Plus n° 1612, n°26 juil. 2019 : "Faut-il se méfier de l'E10", consultable sur la plateforme de ressources Cafeyn, accessible sur le site de la BML ressources numériques pour les abonnés.
Quelques citations de cet article :
"On a constaté que l’élastomère qui compose les durits et les joints ne résistait pas à l’agression de l’E10, tout comme certaines conduites en aluminium. Un phénomène qui semble s’être atténué au fil des ans grâce à l’optimisation des matériaux et des additifs contenus dans le carburant. Méfiance tout de même, car l’E10 est un bon décrassant. Revers de la médaille : les impuretés ainsi délogées peuvent à leur tour générer quelques dysfonctionnements."

"Côté consommation, les écarts se réduisent
Dernier grief fait au SP95 -E10 : une surconsommation de l’ordre de 3 à 4 % mesurée au début de sa carrière. Mais au fil des ans, les écarts avec le SP98 se sont réduits. "



- RTBF : Essence E10, ces contre-vérités qui dérangent

-Sortie de grange

- Forum Caradisiac

- Moto service

DANS NOS COLLECTIONS :

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire